En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN ES PT

Vous êtes nombreux à nous faire régulièrement part de votre désir d’accéder à l’ensemble des services et contenus de la boutique, sans pour autant payer en devise « réelle ». Aujourd’hui, nous vous proposons une solution : la Pierre de Conversion.

Avec la mise à jour 1.64, nous allons proposer une nouvelle fonctionnalité à la communauté appelée "pierre de conversion".
Elle donne la possibilité aux joueurs d'échanger des ogrines contre des kamas et vice versa.
La MàJ 1.64 est enfin en ligne ! Rendez-vous en jeu dès maintenant pour découvrir de vos propres yeux les paysages verdoyants et idylliques de la Pandalousie !
 

Quand le rideau sera tiré sur le mois de juin et le Scarador, le spectacle pourra recommencer. Oubliez alors le boss rampant tape-à-l’œil ! Place au mystère et à la magie… Accueillons, sous vos applaudissements, l’abracadabrantesque Chapo Magik ! Si vous le surpassez, un titre spécial et un jeton de récompenses apparaîtront…

À l’heure où la Pandalousie s’apprête à ouvrir ses portes aux aventuriers qui ont soif de sensations fortes (et soif tout court), l’emote Course sur tonneau débarque en vente flash dans la boutique ! Disponible jusqu’au 30 juin inclus au prix rond comme une queue de pelle d’Enutrof de 10 € !

Mains jointes sur le cœur. Les yeux fermés. On respire par le ventre... On expire profondément... « Pfff... »
La prochaine mise à jour arrive bientôt en jeu ! Avec l’extension de la Pandalousie, préparez-vous à en boire de toutes les couleurs... Découvrez sans plus attendre ce que vous réserve la 1.64 (à ne pas confondre avec une célèbre marque de lait de bambou fermenté...) !
 
Jeu en ligne Les fleurs du mâle Info - 20 Juin 2019

Blub, blob, blublub, blop ! Des petites bulles verdâtres éclataient à la surface de l’eau marécageuse, donnant lieu à une étrange mélodie sous-marine. Pandrowka quittait rarement sa bambouseraie. Il faut dire que l’atmosphère y était bien plus chaleureuse et les paysages bien plus verdoyants qu’ici... Mais que n’aurait-il pas fait par amour pour sa douce ?