FR EN ES PT
Il était une fois des blops pas comme les autres. Échouées sur les plages de Macheville, ces petites créatures gélatineuses ont appris à chanter grâce à Ardwin, le célèbre voleur de voix. Certains, comme Blopgang Amadeus Blopzart, ont poussé cet art de la chansonnette un peu plus loin, allant jusqu’à constituer un véritable orchestre...

Elle a l’œil aussi aiguisé que la pointe de ses flèches, le caractère aussi trempé que… heu… l’aileron d’un raul mops. Même déséquilibrée par un ventre rebondi de future maman, elle botte des fesses entre deux contractions ! Evangelyne, l’archère au grand cœur, fait rarement preuve de faiblesse. Peut-être parce que, chez les Crâs, on s’endurcit dès le plus jeune âge…

Il était une fois un arbre pas comme les autres... Il était grand, il était fort, il était majestueux, il était... Attendez un peu. Et si on reprenait depuis le début ? Non, mais... le début... DÉBUT. OK ? Allez, on recommence. Il était une fois une petite pousse pas comme les autres...

Pour l’Ankama pas Live aussi, l’heure de la rentrée a sonné ! Retrouvez l’actualité d’Ankama Boardgames, d’Ankama Éditions, des produits dérivés, de WAKFU MMO et bien sûr de DOFUS MMO dans ce nouvel épisode où, une fois encore, les Ankamiens font preuve d’un sérieux et d’une austérité déconcertants...

« TROUVÉE ! » Les éclats de rire des deux bambins rebondissaient sur les feuilles des arbres, s’enroulaient entre leurs branches pour enfin jaillir de leurs sommets touffus, tel un feu d’artifice. Une explosion de joie qui enveloppait le royaume Sadida d’une douce naïveté. Une parenthèse, dans un Monde des Douze parfois cruel...

Le troisième volet de cette mini-série de l’été se penche sur le Iop le plus emblématique de l’Ère du Wakfu. Il est roux, fougueux, aussi obnubilé par la baston que Nox par l’Eliacube : Sir Tristepin de Percedal attend patiemment – et ce n’est pas son fort – que le Iop le plus emblématique de l’Âge des Dofus revienne tenir sa promesse…

Longtemps rejeté par les siens en raison de sa différence et de son apparence jugée trop sombre, le zespadon noir a passé le plus clair de son temps seul sur le sable, les yeux dans l’eau... Une enfance difficile qui lui aura néanmoins permis de se forger un caractère bien trempé.

Avec ses gants blanc immaculé et son nœud papillon parfaitement ajusté, c’était un tout autre Ruel que celui connu aujourd’hui qui se faufilait entre les tables du prestigieux Wakfuquet’s. Mû par une agilité et, disons-le, une grâce digne d’un chacha, le « jeune » Enutrof exécutait son travail de serveur avec rigueur et dignité...