FR EN ES PT

La semaine dernière nous vous avons dévoilé le Mont Zinit qui vous offre la possibilité d’aller détrôner Ogrest, le responsable du cataclysme. Et sachez que si ce n’est pas vous qui allez à Ogrest, c’est Ogrest qui viendra à vous. En effet, dès la prochaine mise à jour du 15 février, vous aurez un millier de bonnes raisons de lui en vouloir…

 

 

Comme vous le savez, c’est le chagrin d’Ogrest qui a déclenché le grand déluge et causé l’apocalypse sur le Monde des Douze. Des siècles plus tard, et bien que sa tourmente se soit quelque peu apaisée, l’ogre n’est toujours pas consolé.

Régulièrement, ses sanglots secouent à nouveau les îles de WAKFU, déclenchant ce que désormais tous appellent « le Chaos d’Ogrest ».

 

 

Le Chaos d’Ogrest

Votre rythme de vie, vos petites habitudes sur les places de marché, la tranquillité relative dont vous profitiez au milieu des Bouftous… Gardez-en bien le souvenir, car tout cela vient de prendre fin.

Désormais, les larmes d’Ogrest vont venir semer le Chaos sur toutes les nations, sans exception. Et avec le plus cruel des hasards, Ogrest va déchaîner sa tristesse la plus noire et provoquer l’obscurité la plus profonde...

Lorsqu’un Chaos d’Ogrest  se déclenche sur un territoire d’une nation, il bouleverse l’écosystème et détruit une partie des objets interactifs de la zone. Chaque nation subit le Chaos au même moment, sur l’un de ses territoires choisi au hasard.

 

 

Et ce sera à vous, citoyens du Monde des Douze, de défendre ces landes qui sont les vôtres en trouvant la solution appropriée pour rétablir l’équilibre et mettre fin à ces calamités.

 

Qu’est-ce que ça change ?

A chaque fois qu’un territoire tombe sous le joug du Chaos d’Ogrest, tous les citoyens en sont avertis grâce à un message en jeu.

C’est une fois sur place que vous constaterez le drame.

Chaque Chaos est accompagné d’une destruction partielle de l’écosystème et des éléments interactifs de la zone (ateliers, bancs, puits, lampadaires, etc.). De plus, les Membres du culte d’Ogrest et les Trools du Chaos feront leur apparition.

Un challenge particulier démarrera alors sur le territoire pour vous permettre de mettre fin au désastre.

 

 

Parmi les challenges auxquels vous ferez face vous pourrez trouver :

- Des plantes du chaos qu’il faudra piétiner,

- Des monstres qui s’en prendront aux ressources de la zone et que vous devrez combattre pour mettre fin à leurs exactions,

- Des monstres similaires qui s’attaqueront aux semences de la faune présente sur le territoire et que vous devrez également combattre.

 

 

Une fois le challenge remporté, le Chaos prend fin. Vous pensiez déjà être tranquilles ? C’est bien mal connaître Ogrest ! En effet, une partie de vos machines ont été détruites et il va vous falloir les reconstruire…

Mettre la main à la pâte va rapidement se révéler indispensable !

 

Il va falloir se serrer les coudes !

Vous l’avez compris, le Chaos d’Ogrest est un véritable effort communautaire à fournir.

Si cet évènement ne chamboule pas la politique de la nation (les Membres de Clan continuent de veiller sur la zone, votre gouvernement reste le même, etc.), l’écosystème, les challenges et les objets interactifs de la zone, eux, sont bouleversés.

 

 

En effet, tant que vous n’aurez pas remporté le challenge de la zone le Chaos restera présent et empêchera tout autre challenge classique d’avoir lieu… De même, les éléments interactifs resteront détruits tant que vous n’aurez rien fait pour les réparer et ce pendant, ou même après le désastre… Quant aux plantes du chaos, elles obstrueront une partie non négligeable de vos zones fertiles tandis que  la faune pâtira, par la mort ou par la stérilité, de la présence des affreuses créatures de l’ogre.

Sachez tout de même que les affrontements avec ces monstres vous permettront de dégoter des objets exclusifs, et que le défi qu’ils représentent sera gratifié par un gain d’expérience plus intéressant qu’avec le bestiaire classique !

 

 

Une fois le challenge d’Ogrest remporté, le Chaos est repoussé. Le territoire retrouve son vrai visage, les challenges classiques reprennent leurs cours et l’écosystème est rééquilibré. Mais n’oubliez pas de veiller à ce que les machines détruites soient reconstruites !

Et il faudra surtout vous organiser : prévoir des ressources supplémentaires dans l’attente du prochain Chaos, faire une veille permanente sur vos territoires pour être réactifs, vous préparer entre guildes et gouvernements pour la prochaine apocalypse car vous ne saurez ni où, ni quand, ni comment elle frappera. En outre, si le Chaos d’Ogrest n’est pas chassé des territoires un à un, votre nation sera peu à peu gangrénée par le phénomène…

Vous sentez-vous prêts à faire face ? Parce qu’Ogrest, lui, ne s’en souciera pas…