FR EN ES PT
En se baladant sur l’île de Katrepat, il arrive qu’on aperçoive de loin la vieille Viktoria-France Kenstein, accompagnée de son ignoble Kiki : Madame promène son chien sur les remparts du Misolée. Le Misolée… un donjon où la frontière entre vie et mort semble abolie… Qui viendra à bout de la Croque-Mère ?

Qui ? Eh ben… tiens ! Pourquoi pas vous ? D’ailleurs, vous ne seriez pas le premier. Mais peut-être que vous, on vous reverra vivant… et en un seul morceau ! Mouah ah ah !!! À condition toutefois de ne pas partir à l’aveuglette. Et justement, il existe une transcription d’un entretien entre le maire de Katrepat et un mercenaire nommé Monsieur Jack. On est sans nouvelles de lui depuis la fin de l’an dernier, lorsqu’il est parti affronter « VFK » au Misolée (qui n’a rien d’un 4 étoiles !). Le pauvre a dû passer un bien étrange Nowel.
 
« - Comme vous le savez, j’ai déjà alerté mes administrés sur la menace que fait planer Vampyro. Mais si je vous ai mandé, Monsieur Jack, c’est qu’il y a pire ! Viktoria-France Kenstein, que Vampyro n’a pas réussi à transformer en goule, s’est réfugiée dans le Misolée.
 
- Vous ne m’avez quand même pas appelé, moi, Itzerode Jack, pour débusquer une mamie et un caniche dans une cave ?!
 
- Une mamie !!!! On la soupçonne de créer des monstres vivants à partir de morceaux de cadavres. Kiki, son chien, a été le premier ! S’ils atteignent le village, nous sommes tous perdus !
 
- Je ne crois pas à ces bêtises ! Vous êtes aussi pleutres que les habitants de ce bourg, comment s’appelait-il, déjà ? Quelque chose comme Lago, loin vers l’ouest, là-bas, dans les hautes plaines. Assez rigolé ! Indiquez-moi le chemin.
 
- Oh ! Jusqu’au donjon, c’est facile. Suivez les flèches qui indiquent « niveau 77 » (ne me demandez pas pourquoi !). C’est après que ça va se compliquer. Le Misolée est protégé par les Croques-Miteux, une fichue famille, croyez-moi ! Aplâtissier, Gore-Gone, Gargrouilleur… pas un pour rattraper l’autre ! Et pas moyen de leur échapper : ce sont eux qui gardent la clé.
 
- Ahem… Je viens de me rappeler que j’ai oublié de fermer le gaz. Content de vous avoir connu, mais va falloir que j’y aille.
 
- Attendez ! Je ne vous ai pas parlé des pouvoirs de la Croque-Mère, ni de ses terribles armes : le démandibule et le décorpsuleur
 
- Vraiment, sans façons. D’ailleurs, j’ai encore une princesse à sauver, du côté d’Amakna je crois. Jolie poupée, m’a-t-on dit. Et puis, mes tarifs sont élevés. Allez, salut !
 
- Je vous offre une panoplie Kiki !
 
- Vous m’avez bien regardé ?
 
- Bon, bon. J’ajoute une panoplie Rapiécée, très couleur locale !
 
- Mouais…
 
- Euh… Soit, je vous donne ce que j’ai de mieux, mais c’est mon dernier mot : la rapière Victorieuse ! Une arme épique pour les lvl 85 et plus (quoi que ça puisse vouloir dire) : +1 PA, +60 PdV, +25 de Tacle, +10 à l’Ini, +4 % de CC, +70 % de dégâts sur 2 éléments, +30 % aux dégâts monocibles, +10 Résistance.
 
- Topez là ! C’est par où ?
 
- Trouvez le comptoir des mercenaires. Ils vous expliqueront.
 
- Yipee-kaï !, comme disait un de mes concurrents. »
 
 
Cet étrange mot est le dernier qu’ait prononcé Itzerode Jack, du moins près d’une oreille humaine. Vous en savez maintenant autant que lui : rendez-vous en jeu le 7 juillet ! Et ce jour-là, n’oubliez pas de fermer le gaz. Mouah ah ah !!!!!!!
Catégorie: Background