FR EN ES PT

Au cours des dernières semaines, nos reporters de la gazette du Monde des Douze ont travaillé d’arrache pied sous la houlette de Zézette. « Mais pourquoi ? » nous demanderez-vous. Tout simplement dans le but de réunir un maximum d’informations, afin de vous permettre de préparer au mieux votre éventuelle visite de l’Île des Wabbits et de ses mystères.

Voici ce que nous avons pu recueillir au travers différentes publications de chacune des quatre Nations.

Nous ferons notre possible pour vous tenir informés de toutes nouvelles concernant cette île trop longtemps restée inaccessible !

Extrait 1 - Aperirel 970 - Brèves insolites

 

« Plusieurs pêcheurs signalent avoir aperçu un objet volant non identifié au-dessus des mers séparant Bonta et Amakna. Les divers témoignages varient entre une trainée de glace dans le ciel se condensant avant de s’évaporer, un fil de cristal lumineux se déroulant à vive allure et un simple rayon lumineux assez lent suivant une courbe descendante improbable.

Là où tous les témoignages concordent, c’est dans la direction prise par le "rayon lumineux de cristal de glace".

Après avoir envoyé une équipe sur place, aucune trace de ce phénomène n’a pu être trouvée. On suspecte un abus de lait de bambou la veille de la part des-dits « témoins » de l’incident.

Cependant, cette histoire abracadabrante a permis de rouvrir les voies maritimes jusque-là fermées vers l’Île des Wabbits, du fait d’un embargo posé par le Wa Wabbit sur toutes les autres îles, archipels et continents il y a de nombreuses années, pour cause de "wénovation du donjon du Wa Wabbit". »

Extrait 2 - Maisial 970 - Rubrique géographie & biologisme

 

« Les récentes incursions sur l’Île des Wabbits par de valeureux aventuriers cherchant à se confronter au mythique Wa Wabbit et de courageux Enutrofs avides de nouveaux marchés nous ont rapporté d’étranges rumeurs. De prime abord, il semblerait que l’île soit aux mains d’étranges créatures à la fourrure orange, répondant au doux nom de Lenalds.

Ceci soulève d’anciennes interrogations, autrefois au cœur des débats scientifiques durant la période antérieure au Chaos d’Ogrest :

Qui, des Lenalds ou des Wabbits, occupait l’île en premier ?

Bien que la plupart des textes de l’époque semblent concorder pour accorder aux Lenalds la légitimité de l’ancienneté sur le petit archipel, la flamme de nos théoriciens s’en retrouve ravivée et les scientifiques les plus renommés de chaque spécialité n’ont pas tardé à exprimer leurs théories. Chacun fait valoir l’exactitude et la véracité de sa théorie, à grand renforts d’arguments invérifiables et de complexes formules a priori sans queue ni tête pour le tout-venant.

Voici un condensé des principaux acteurs de ces débats.

« Je ne peux que plussoyer la théorie de mon collègue Marc Oudeboul – Iop de son état – selon laquelle les Lénalds ont toujours eu leur place en tant que précurseur sur l’Île dite "Wabbit".

Sans m’étendre comme celui-ci sur leurs capacités naturelles de combattants féroces et disciplinés, je tiens à souligner que leur pelage flamboyant s’accorde à merveille à la flore locale, ce qui leur donne naturellement un avantage indéniable et une raison légitime d’arborer cette fourrure d’un orange immaculé. »

Professeur Kamay, Léon de son prénom, spécialiste Sufokien en Zoomonologie Chromatique pré-Chaos d’Ogrest

 

« Il est évident que la suprématie des Wabbits ne fait aucun doute quant au préinvestissement de l’archipel relativement aux vils Lenalds. La flore locale, présente depuis des temps immémoriaux selon les archives du Conservatoire Amaknéen pour la Supériorité Scientifique Originelle et Spéculative, est indubitablement constituée en majeur parties de Cawottus Genewicus Gigantis. Preuve que l’environnement de l’île a toujours été propice au développement de l’espèce Wabbitus Cwoqu’Cawottus Sapiens Vulgaris. Les rumeurs selon lesquelles les Cawottes ont été importées par les Wabbits ne sont que pures spéculations infondées. »

Anne-So Poriphik, Zoomonologue progressiste du CASSOS (Conservatoire Amaknéen pour la Supériorité Scientifique Originelle et Spéculative)

« Ma théorie de l’évolutionanisme ne permet pas de définir laquelle des espèces était présente la première, mais permet de donner une idée sur celle qui devrait au final occuper majoritairement l’espace, et dominer la région. Je prendrai le temps de vérifier tout cela si je passe un jour par ces îles. Pour l’heure ma prochaine escale est Bilbyza. »

Darles Charwin, antiropologiste navigateur indépendant – naviguant actuellement sur les mers à bord du Bigleux


« Mes confrères parlent beaucoup, mais peu ont réellement exploré l’archipel depuis la réouverture des chemins maritimes. Je m’en vais de ce pas, accompagné de mes trois fils Xam, Souli et Jakes, explorer la région afin de dénicher des traces des origines de chacune des espèces et enfin faire la lumière en mon nom sur ce débat digne de la poupoule et de l’œuf ! Je suis confiant que ma théorie selon laquelle les deux espèces proviennent d’autres îles se confirmera et justifiera totalement le budget rapporté sur les impôts de mon village. »

Comte Henry Beguéyon, antiropologiste familiale indscipliné Brâkmarien

 

« Il est indéniable que les deux espèces ont cohabité très tôt sur l’archipel. Les traces de civilisations très anciennes propres ou dérivées des deux familles fourmillent sur les terres de l’archipel Wabbit. »

Jenry Hones Junior. Professeur en Archaologie à l’UBI (Université Bontarienne Immatérielle). Appelez le Cindy, comme son Chacha favori

 

« La richesse et l’ancestralité des deux familles n’expliquent pas les rumeurs selon lesquelles les Wabbits ont disparu de la surface de l’Île. Quoiqu’il en soit, je me ferai un plaisir de revendiquer chacun des artéfacts dans un but lucratif à volonté scientifique de la conservation historique des biens de l’espèce si celle-ci a bel et bien été éradiquée. Comme le dit si bien mon "confrère" Hones junior, ces pièces appartiennent à un musée. Et si je suis celui qui les leur vend, ce n’est qu’un juste retour des choses et un dû pour mon investissement à la cause scientifique. Et qu’on ne vienne pas me dire que ces Wabbits oubliés reviendront de l’outre-tombe pour reprendre leur dû : mythes et superstitions ! Et pourquoi pas des Zwombbits tant qu’on y est ?! »

Renémille Lebboq, Archaologue affilié à la Ligue " Connaissances et Profits" de Brâkmar

Comme vous pouvez le constater, les avis sont partagés, mais il en ressort un réel engouement et une passion indéniable pour ce sujet scientifique ô combien important...
 

Extrait 3 - Juinssidor 970 – Rubrique zoomonologie & antiropologie (conclusion)

 

« [...]Un prochain article évoquera les étonnantes découvertes sur l’île Wabbit, notamment sur l’apparition d’une espèce différenciée de Wabbits au pelage sombre, qui semble avoir totalement remplacé les wabbits à la surface de l’île. Nous partirons ensuite à la recherche de Wa Wabbit, qui reste toujours introuvable. »


Si vous voulez en savoir d'avantage sur l'histoire des Wabbits, ne râtez pas le WAKFU Mag #9 qui paraîtra mi-septembre !
Catégorie: Background