En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP] La roublard à kelba

Par Flyflatsune 15 Juillet 2019 - 16:50:49

(Les rp que je ferai contiendrons des fautes, veuillez m'excuser d'avance et pour les sensibles de l'écriture passé votre chemin mais vous louperai une belle histoire. Cette œuvre est ma création toute copie partielle ou complète sera avertie et si j'en ai fait moi même l'erreur sans le faire exprès merci de me mp. Pas de commentaire au second degré même si cela est pour aider vous avez les mp pour cela, tous autre commentaire sont les bienvenus s'ils ne viennent pas à critiquer mes fautes).

Il y avait dans un lointain temps,dans un lieu éloigné de notre dimension, dans un univers dit krosmoz, plus exactement sur une planète nommée le monde des douzes. Une demoiselle toute rose vêtue de noir. Elle montait une colline, jambe fléchie. Elle grimpa avec ces mains un mur gris. Elle ce posa pour humait l'air, elle ferma les paupière. Profitante de l'odeur de la nature. Elle ouvrit avec lenteur son havre sac pour y pécher un cookie. Elle le savoura dans le calme.La roublard descendit du mur, y zapon le havre sac en son sommet. Elle mit pied a terre dans un petit panache de poussière. Elle enleva le bracelet noir attaché a son bras. La roublard le déposa au pied du mur, en remerciant sadida de ce petit moment. Elle partit au loin sans regarder en arrière. Elle courue a toute enjambée, descendante la colline avec faciliter. Il ce mit soudainement a pleuvoir. La roublard s’arrêta elle n'avait pas fait attention au temps et remarque que maintenant qu'elle en avait même oublié son havre sac. Elle s'acroupie prés du sol herbeux. Mis sa tête entre ces genoux, fixant le sol. Qu'elle était bête-penca t'elle. Avec un doigt elle caressa les herbes en arc de cercle. Attendente ainsi que le soleil refasse surface. La roublard ce mis a trembler, les gouttes tapent de leur froideur son dos. Elle ce leva, mis un bras sur sa bouche et son nez afin de contenir un éternuement. La roublard ébroua sa chevelure afin d'y extraire l'eau. Elle frotta de ces mains ces épaules afin de ce réchauffer. Mais étrangement elle sourit car cela la pluie ne la gêner pas plus que ça.La roublard s’endormit dans le foin d'une grange. Elle avait mis les vêtements de coter pour les faire sécher.

Elle ce leva, remis ces habilles et partie de la grange. Elle remonta longuement la colline. La roublard inspira a plein poumon le bonne air. Elle penca qu'il y avait rien de mieux pour guérir. Elle regrimpa le mur afin de prendre son havre sac. Realla a terre et remarqua que son présent avait disparu. Elle réfléchissa dans la cacophonie des monstres. Elle ne comprenait pas, dans son havre sac il y avait des choses plus cher que son bracelet. La roublard ne croyait pas a une intervention divine. Elle hella pour voir si il y avait une autre personne qu'elle. Elle demanda a Raval le dieu des roublard si sadida avait pris son offrande, mais comme d'habitude elle n’eut que silence en repense. Elle essaya Sram le dieu sram qui avait usurpé de l'indentiter du dieu roublard, rien aussi. Il y avait forcement une raison relationnel à tout ça. Surment une enutrof intelligente qui ne s'attardait pas trop dans un endroit. Elle s'eloigna du mur, en reguardente partout. Pas de trace au sol. Ni dans les airs, a part les quelque nuage encor présents. Elle ce dit: et si s’était le corbeau noir. Ce vole était son type de signature. La roublard ce dirigea alors va la maison des marchent qui y étaient souvent confronter. Elle entra dans la demeure. Elle ferma la porte. La roublard entendait la voie haut perché d'une dame. Elle hésita a continuer. Elle avança d'un pas. Vit l’ombre d'une ecaflip entrain de crié sur un osamoda. Elle décida d'intervenir. L'ecaflip la regarda de ces yeux exorbitée. Elle prit une chaise. Posa de force la roublard dessus. L'éclafip lui montra les objets digne de la collection de kerubim. Tout cela bien sur a des prix exorbitants. Quand soudain elle lui montra le bracelet.
(Je ferai une suite si je vois un intérêt pour le rp).

0 0
Réagir à ce sujet