En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP]La sacrie explorant les profondeurs

Par Flyflatsune 08 Juillet 2019 - 16:49:11

(Les rp que je ferai contiendrons des fautes, veuillez m'excuser d'avance et pour les sensibles de l'écriture passé votre chemin mais vous louperai une belle histoire. Cette œuvre est ma création toute copie partielle ou complète sera avertie et si j'en ai fait moi même l'erreur sans le faire exprès merci de me mp. Pas de commentaire au second degré même si cela est pour aider vous avez les mp pour cela, tous autre commentaire sont les bienvenus s'ils ne viennent pas à critiquer mes fautes).

[ Ce rp n'est pas a lire par les âmes sensible]. ( J'ai fait mon possible pou respecter au maximum le règlement).

Il y avait dans un lointain temps,dans un lieu éloigné de notre dimensions, dans un univers dit krosmoz, plus exactement sur une planète nommée le monde des douzes. Une dame aux cheveux bleus, peau malte, yeux rouge et vêtue d'une tenue marron. Elle entra dans la terre via une grotte. Elle était sans idées sur quoi fair pour s'occuper allor elle avait decider d'aller botter les fesses des redoutables monstre qui y était en s'en fond. La sacrie baissa ces pieds vers l'ombre qui refroidissait sa chair. L'obscuriter noir disparut, la sacrie ouvrit grand les yeux longtement vers le plafond de la grotte. Elle y voyait dorénavant avec facilitée. Elle ne pouvait partir de cette grotte. Car elle savait qu'elle devait s’aventurer plus en avant de cette grotte. Pour trouver un sens a sa vie. La sacrie ferma ses yeux, imaginons son futur avec calme et repris route. Sur la descente elle garda le regard fermer, ne s'orientons que par sa main sur la paroie grisée. Elle allait vers son avenir sans crainte. La sacrie ut soudaine une crise de peur en tombent dans un gouffre. Après un temps elle se réveilla dans une cavité étroite. Ces yeux ne voyaient rien, mais elle sentait a sa gauche une pente glissante. La sacrie se coucha sur cette terre abrute, elle avait mal moralement.

Elle se décida a emprunter la pente allons ainsi sans le savoir vers la mort. La sacrie atterrie lourdement sentente un froid soudain l'envahir. Elle vit fixement son corps vu du dessus. Mais étrangement elle avait encor envie de manger, boire. Sans avoir réellement voulut, un plat apparue devant elle. Elle regarda se simple repas fait contre toute logique. La sacrie ce senter de plus en plus partir. Elle détourna ces yeux de son corps avec crainte. Elle ne voulait pas partir, elle n'avait point connue les joies de la vie. La sacrie n'ut plus froide, s'éloignant davantage ainsi de ces songes. Elle ut une forte douleur du a un rocher qui était tombait sur sa jambe, fessent pression. Bizarrement cette douleur pour elle ,était comme un cadeau offert par la vie. Car elle était revenue dans son enveloppe charnel grâce a elle. La sacrie enleva la roche et remarcha blesser et trouva par miracle une sortie. Celle ci menai a son but là où il y aurai des monstre fort a fracasser.

La sacrie entra ainsi en enfer mais bien vivante. Elle donna une piece au passeur d'âme pour entrée au cercle inférieur. Elle était pleinement consciente de pénétrer dans un monde où le temp se dérouler plus vite, rendent ainsi le paysage qui l'entourait floue. Mais elle savait comment contourner ces illusions, elle ferma ces yeux ne ce fiant que aux ombres qu'elles lui renvoyer. La sacrie se donner du mal pour frenchir le mur des douleurs qui drainait tout son énergie. Elle en savait la cause. La sacrie ce releva, immobile et reguarda l'étage d'en dessous. Elle se cacha car des gardes s’éloignaient de celui ci.

Guarde : « Dis moi l'ancien pourquoi on reva là bas a chaque fois?» dit il en s'adressent a son voisin de marche qui le suivait. Celui ci ne répondit pas et se contenta d'expirer de façon a dire c'est comme ça en a pas le choix.

La sacrie avait suivi la conversation, si on peut la defenir ainsi vu que ce n'était que dans un sens. Après que les gardes furent loin, elle entra dans le cercle inférieur. Elle arriva ainsi dans un monde où il y avait que ténèbres. Elle suivie le chemin qui était le plus glaciale. Et finit par percuter une pancarte sur laquelle était afficher une carte représentent dix cercles. Elle senti par instinct que plus en aller vers le bas, plus la personne avait commis de mauvaises actions. La sacrie fue réjouie d'être en enfer sans suivre cette règle. Il était plus facile d'y en partir ainsi.La sacrie se dirigea a l'ouest est sortie d'un brouillard. Elle ne pouvait voir le monde d'où elle venait, car elle était depuis longtemps suivie par l'obscuriter. Elle ne savait pas où précisément elle était sur la carte. L'enfer était un vrai labyrinthe. Elle continue comme même a descendre sans savoir où elle aller. Elle toucha le sol qui sans surprise n'était que vide. La sacrie sortie avec lenteur de ce cercle et entra dans le suivant. Elle sentit que ses pouvoir n'avait plus d'influence ici. Elle suivit les méandres du fleuve des âmes. La sacrie marcha en zigzague, pris un bateau et dévala les torrents du fleuve.

Elle fut expulsée dans le quatrième cercle. Un garde arriva mais il était encor loin d'elle. Elle l'observa, malveillante et s'en éloigna . Elle monta avec ses mains en peu de temps une infrastructure. Mais elle ne sentit pas venir a son dos le garde qui l’immobilisa.La sacrie avait tout orchestré pour être vue. Mais elle en paya le prix par une torture inimaginable. Elle en perdit conscience. Et se fit traîner encor plus en bas dans les cercles. Elle ce reveillia et observa a sa droite. Elle ne vit que des os. Elle savait ou elle était maintenant, dans la moitié de son chemin. Une boule noir étrangement a l'aura bienveillante arriva vers son visage. Celle ci enveloppa ces chaînes et la libéra.La boule sortie du cercle ne laissent que la froideur de son passage. La sacrie la remercia avec gratitude. Dans ce monde glacée il y avait comme même un peu de chaleur. Elle regarda des hiéroglyphes qu'elle traduisis a l'aide des livres d'une secte qu'elle avait dénicher. Il y était écrit : Si vous allez plus loin, vous aurez de grandes chances d'être effacer. La pire des sentence. Elle relue pour être sure car le dialecte des shushu était disparate.La sacrie a la teinture flachie fie confiance en sa lumière. Elle entra inconsciemment dans le sixième cercle. Elle fuiya sa prison. Suivons le silence. Elle sauta sur un promontoire mais elle remarque qu'elle était revenue dans sa prison. Elle s’énerva car elle ne savait pas comment continuer.
(Petite annotation le sixième cercle dans mon récit est une illusion d'un monde où les pièces sont les même, a suivre si je vois un intérêt pour le rp)

0 -2
Réagir à ce sujet