FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

La Boussole de Traverse

Par romainusi 23 Janvier 2019 - 10:42:33

Salut à tous ! 
Cela fait longtemps que je n'ai pas posté d'histoires ! 
J'ai donc décidé de poster ici "La Boussole de Traverse", qui est une sorte de remake d'une histoire que j'avais écrit à l'époque et qui s'appelait "Le début d'une aventure" 
Je posterais le premier chapitre dans la semaine en espérant que cela vous plaise. 
A plus !! 

Chapitre 1


Les Flammes d'Amakna




Des cris et une odeur de fumée …
Ce jour de marché était définitivement un jour de marché comme les autres.
Tout avait commencé pour le mieux, les marchands installés dans l'avant-poste de la cité d'Amakna criaient comme d'habitude en vantant les mérites de leurs produits. Une douce odeur de viande grillé émanait de l'étal de maître Ragounot, le boucher royal. Tandis que braillait une jeune journaliste du Tofu Déchaîné , cherchant à vendre aux passants les nouvelles du jour, sans succès.
La foule était nombreuse et diverse, on aurait dit que la moitié des habitants de la cité s'étaient déplacés pour ce marché.
Il est vrai qu'il est dit que Amakna, La Cité des Gourmets comme aiment à l'appeler les journalistes, posséderait le plus beau marché du monde des Douze.
C'est dans cette foule que déambulait Dragero Jayden, jeune élève du temple Crâ, il en avait tout les attributs :
Des cheveux châtains attachés en queue, une armure de cuir légère qui lui permettait d’être libre de ses mouvements et enfin un arc de bois de mauvaise facture, typique des Crâ novices.
Le jeune archer était à la recherche de la taverne du Boufton Grillé, sûrement la pire auberge d'Amakna, mais ça n'avait pas d'importance car il devait y aller pour un rendez-vous.

 
  ***

Après plus d'une heure de recherche et de bousculade dans les allées du marché, Dragero finit enfin par trouver la taverne en question dans une ruelle sombre d'Amakna.
La taverne n'était que ruine, les planches du parquet étaient moisies et se décollaient peu à peu, les lustres semblaient près à tomber sur les têtes des rares clients présent et les chaises et tables étaient toutes rafistolés avec de vieilles pièces de bois. Le patron était lui aussi à l'image de son auberge, un vieil Enutrof crasseux avec une jambe de bois en piteux état, il devait probablement être trop radin pour s'occuper de lui et de sa taverne.
Dragero jeta un regard d'ensemble dans la taverne, un guerrier Iop tentait de séduire une jeune Pandawa, probablement trop éméchée pour comprendre quoi que ce soit que lui disait le guerrier au grand cœur, dans un coin de la taverne une belle Ecaflip plumait deux Roublards aux dès, un sourire aux lèvres.
Dragero finit par trouver ce qu'il cherchait, dans une alcôve de la taverne étaient assis deux personnes côte à côte.
Il s'approcha et demanda d'une voix manquant clairement d'assurance :
«Euh … Raxyn et … Bexara je suppose ? »

Raxyn était un jeune homme qui ne devait pas dépasser les vingt ans, il avait le visage extrêmement pâle, et deux marques noires sur les extrémités des joues, comme des tatouages, ses yeux d'un bleu clair lui donnaient un regard perdu parfois, comme si il regardait quelque chose d'invisible … Ses cheveux rouges écarlates contrastaient clairement avec sa peau et ses yeux.
Il ne semblait pas appartenir à une classe car il n'avait aucuns signes distinctif qui prouvaient sa croyance en un dieu. Il était simplement vêtu d'un manteau blanc chaud et une épée était posée sur le mur à sa droite.
La personne assise à ses côtés était Bexara, la rumeur disait qu'ils étaient frère et sœurs, une rumeur crédible quand on voyait la ressemblance des deux.
Bexara était une jeune femme, qui paraissait plus jeune que Raxyn, jeune disciple de Sram, elle aussi avait des cheveux rouges mais d'une couleur bien plus claire que celle de Raxyn,elle virait bien plus sur le rose.
La lumière se reflétait dans ses beaux yeux verts, ce qui lui donnait un regard perçant dont il était impossible de se dérober.
Tout deux étaient connus comme Les Flammes d'Amakna, ils étaient des mercenaires, sûrement les plus connus d'Amakna, leur surnom était dû à leur couleur de cheveux et leur style de combat assez vif... 

Raxyn leva les yeux vers le Crâ et répondit d'un ton indifférent :
« Eux-mêmes. Tu dois être l'élève du temple Crâ qui nous a demandé … »
D'un geste il l'invita à s'asseoir et fit signe au tavernier d'approcher et commanda trois bières.
« Bon … Pourquoi tu nous as demandé du coup ?, s'impatienta Bexara devant le silence gêné de Dragero.
Eh bien … Voyez vous l'école des Crâ m'a envoyé à la recherche d'un objet qu'on appelle la Boussole de Traverse … Le problème c'est que cet objet est détenu par le Culte d'Ogrest et que seul je ne pense pas pouvoir y arriver. C'est donc pour cela que je vous demande votre aide car on dit que dès qu'un mission vous est donné elle est réussie …
Bexara souffla du nez et s'exclama d'un ton railleur :
Le Culte d'Ogrest, rien que ça ? Autant aller s'occuper direct de l'ogre en personne ! 
Raxyn qui jusque ici était silencieux regarda le Crâ avec intérêt et  demanda : 
Elle sert à quoi cette boussole ? Pourquoi on devrait risquer nos vies pour elle ?
Hmmm … Le temple Crâ ne m'a rien dit à ce sujet mais apparemment ça serait un sujet capital … Cela fait quelques jours que je suis suivit par des individus louches … Depuis que j'ai posé des questions sur cette fameuse Boussole …
Génial donc tu les as attirés ici … Très pro … »
Bexara s’apprêtait à partir de la taverne quand Raxyn la retint, montrant d'un signe de tête l'homme qui venait de rentrer.
Il s'agissait d'un Roublard à la barbichette verte, grand, très grand, accoudé au comptoir il s'amusait à faire tourner une pièce entre ses doigts en posant des questions au patron sur un jeune élève Crâ qui serait passé par là.
L'ambiance devint tout à coup plus lourde, le guerrier Iop perdit sa proie de vue pour fixer du regard le roublard, la belle Ecaflip en faisait de même, si bien qu'elle perdit une partie de son talent aux jeux et se mit à perdre.
Ayant aperçu Raxyn et Bexara mais faisant semblant de ne pas avoir vu Dragero, le Roublard s'écria :
« Raxyn ! Bexa ! Mes amis ! Venez boire un verre avec moi ! 
Raxyn se leva, pris son épée à la main,sans la dégainer et avant de partir dit tout bas :
Ne bougez pas de là »
Le mercenaire s'avança ne perdant pas de vue le Roublard, il lui jetait un regard menaçant qui laissait de marbre le bandit qui lui adressait un large sourire, le Roublard devait facilement faire trois tête de plus que Raxyn qui ne se laissait pourtant pas intimidé.
Qu'est-ce que tu fais ici Jora ?, lui demanda-t-il, plus sérieux que jamais.
Bonjour déjà ! On croirait que tu as oublié les bonnes manières. Ça ne te ressemble pas trop Raxyn.
Devant le silence pesant du mercenaire aux cheveux rouge, le Roublard continua :
Vois-tu je suis à la recherche d'un jeune Crâ. On m'a dit qu'il serait ici et … Oh ! Mais il est en face de Bexara quel hasard ! 
Dragero empoigna son arc mais Bexara lui fit signe de rien faire et d'attendre.
C'est notre client. Dégage Jora …
Raxyn était plus imperturbable que jamais, le Roublard posa une main sur le pistolet à sa ceinture puis se ravisa avant de rire nerveusement.
Et combien il t'a proposé ton client ?
Trois millions de Kamas !
Trois millions?!!, répéta Dragero le souffle coupé.
-Sacré somme pour un si frêle jeune homme !
Jora se caressa longuement la barbe avant de déclarer :
Tu sais quoi ? J'étais censé attraper ce Chachaton tout de suite mais je reviendrais discuter plus tard … Tu m'es sympathique Raxyn je m'en voudrais de te faire du mal ... »
Sur ces mots Jora tourna les talons,envoya un baiser à Bexara puis sorti, en lançant un dernier sourire à Raxyn.
«Attendez … Trois millions ?! Et c'est qui ce type ? Qu'est-ce qu'il me veut ?
-Trois millions pas moins … Pour le reste on verra demain … Même heure, même endroit
En se levant Bexara ajouta :
Tâche de ne pas te faire tuer d'ici là.
-Mais … Et si il revient … Qu'est-ce que je fais ?
-Tu cours, ça ne doit pas être une tâche trop difficile pour toi ! Allez à demain ! »
Elle finit sa phrase par un clin d’œil ironique au jeune homme décontenancé, resté bouche-bée sur sa chaise, la tête remplie de milliers de questions.
0 0
Réactions 2
Score : 31

Excellent ! Hâte d'avoir la suite de cette (nouvelle) aventure ^^

0 0
Score : 268

Hey ! Merci beaucoup de ton retour 

0 0
Réagir à ce sujet