En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Avril 2019] Takeshudou

Par SirJauneDeau 06 Décembre 2018 - 01:28:13

 



                                                                                                                               
LA VOIE DU LAIT DE BAMBOU




SOMMAIRE
  1. Préface
  2. C'est de l'eau
  3. Terre terre
  4. Feu faux lait
  5. Air de rien



PRÉFACE


Quand je n'étais qu'un jeune apprenti bambousier, je me suis baladé un jour de repos
vers le sud de la bambouseraie, c'est un endroit assez calme et très peu fréquenté.
Faut dire que cette plaine est loin d'être verdoyante et se heurte aux parois abruptes
d'une chaîne de montagne peu hospitalière.              
je ne su que bien plus tard, que de l'autre coté ils l'appelaient les monts Fu Tang.
C'est ce jour là que je le croisai pour la première fois... et la dernière en fait. Un type
étrange qui ne promenait pas le soleil avec lui, ça c'est sûr.
Tandis que je sirotais tranquille adossé à un vieil arbre mort, sans un mot il ramassa
nonchalamment  mon parapluie posé contre mon sac, je me levai d'un bond, et me 
rassis aussi sec lorsqu'il me jeta ce regard de mort et continua son chemin.
J'étais encore jeune et facilement impressionnable, aujourd'hui c'eût été une autre histoire.
Ce qui me frappât aussi, ce sont ces marques étranges à l'intérieur de ses avant-bras;
un cercle traversé par deux traits et quelque chose qui ressemblait à deux petites feuilles
de bambou.
Quoi qu'il en soit je reconnu immédiatement ce symbole, quand il y a dix ans je trouvai
chez moi ce rouleau qui en était flanqué, ainsi que quelques papiers et livres divers,
accompagnés de mon vieux parapluie rouge.
Une note me demandait de les faire parvenir au temple du 36ème tonneau à Lômesu, j'en
fis une copie et m'acquittai de cette tâche, où j'y passa un séjour très intéressant avant
de rentrer dans ma verte vallée de Pandalousie.
Le temps est passé et je pense qu'il est temps de partager ce savoir secret pandawa.
                                                                                                                  
- Jack Pandaniels   1er Descendre  957 -






C'EST DE L'EAU
Mangetsu no ban
kagami ga akikan
take no uta


La lune est pleine
Contrairement aux tonneaux
Le chant des bambous
 
 
Huit immortels, messagers de Pandawa,
Dans un petit village débarquèrent
Chargés de tonneaux sous les bras,
De la région de Lômesu nous seront fiers.

Un village isolé
Dans une région enclavée.
Du nord à l'Ouest, les monts Fu Tang
Du sud à l'est, les bateaux tanguent.

La boxe de Lômesu est née ici
Berceau de la voie lactée,
Ce petit village qui fut choisi
Se nomme Takatake.

Une fois accomplie la mission divine,
Les tonneaux remplis de précieuse bibine,
En leur honneur un temple fut érigé,
Aux monts Fu Tang, ce fut le premier.



* (風山:Monts Fu Tang)
(高竹:Takatake (haut bambou))
(労身守:Rômisu (Lômesu))

Une ceinture trop serrée est mauvaise pour la digestion.
Une ceinture trop lâche elle, est mauvaise pour la marche.
Trouver le juste milieu est la base du Takeshudô


Take Senin disait: "Le savoir est une arme.
Un sabre doit être entretenu pour ne pas s'émousser,
et il faut pratiquer quotidiennement."
Nous tenons cet adage de Pandji Enbi,
"Un tonneau peut en cacher un autre"
qui jamais n'indiqua si c'était une bonne
ou une mauvaise chose, cela doit dépendre du point de vu
Lorsque Raazzade faisait une erreur quelconque
ou avait un geste maladroit, il avait coutume de dire
"Même le grand Moon peut tomber d'un arbre!"
Il ne se passait pas une journée sans que cette phrase
sot entendue chez Raazzade.
D'autant le niveau des tonneaux baisse,
d'autant le ton monte.

春の音
滝の向かいで
酔っ払うに


Sons printaniers
En face d'une cascade
Pour s'enivrer


Face à un tonneau à moitié vide, un pandawa pessimiste s'écriera
"C'est à moitié vide ! c'est la cata !!"
Alors qu'avec philosophie, un pandawa optimiste, lui s'écriera
"C'est à moitié plein, c'est la cata !!"


Au printemps les fleurs de cerisier,
Les nuits étoilées pour l'été,
La lune de l'automne et
En hiver, les monts enneigés.
Cela suffit à donner bon goût
à notre lait de bambou.
Ne t'y trompe pas,
Si jamais ce n'était pas le cas,
Dans ton cœur alors, la réponse se trouvera.

(Pandiko Seijuro) 

                                                                                                                 
Dans les hautes montagnes de Pandala,
Vit un mythe qu'ils nomment Tenfu.
Impossible de dire si il est réel ou pas,
Contrairement à la peur qu'il inspire partout

Dès qu'un jeune pandawa disparaît,
Son ombre plane sur tout les esprits.
Même si son apparence, personne ne la connaît,
Son existence à jamais, imprègne leur nuits.
Raazzade, tavernier de son état, avait coutume de dire:
"Un tonneau vaut mieux que deux tu auras!".
Et n'omettait pas d'ajouter "La maison ne fait pas crédit."
Tout ceux qui sont passés à l'Akatake, l'ont entendu au moins une fois
.




TERRE TERRE
 
 Bambou de l'été
Bokutô de montagne
Voie du Takeshu


*bokutô (木刀): sabre en bois
*takeshu (竹酒): lait de bambou (fermenté) Bambou de l'été
 
Ce laïus de Pandakuan était sa vive réponse aux jeunes pandawan
qui osaient par malheur prononcer le mot "Shashaolin".
"Au monastère shashaolin ils optent pour la voie rapide, certes c'est
efficace, ils endurcissent leur corps pour être solide comme le roc,
mais négligent l'essentiel.
Aux mont Fu Tang, le chemin est plus long, moins direct,
mais nous fortifions  aussi nos esprits.
Nous, nous sommes plus comme une cascade ou un cours d'eau.
Même le vent et l'eau érodent la pierre, alors que frapper de l'eau...
Amusez vous a détourner le cours naturel d'un fleuve,
et prenez garde lorsqu'il   se sentira à l'étroit.
Leur pandawushu n'est plus qu'un sport, un spectacle pour touristes Bontariens,
le Takeshudô  de Fu Tang, lui, est resté la voie lactée de Pandawa.
Chacun est libre de faire son choix."


N.D.R: D'après Take Senin, avec qui je m'entretins lors de mon séjour à Lômesu, à cette époque il y aurait eu un tunnel traversant la chaîne de montagne qui reliait le sud de la Pandalousie. Il n'aurait été connu que de quelques personnes (commerçants, trafiquants et à priori Pandakuan)
Ce tunnel aurait aussi été le moyen le plus rapide pour se rendre au monastère Shashaolin,
stué sur le versant nord. Toujours d'après ce vieil ermite, en 759 les cinq ascètes l'auraient sellé suite à de tragiques évènements. 
Le grand stratège Pandyamoto Mushasi
débutait toujours ses leçons par:
"Quand tu es fort fais le faible,
et quand tu es faible fais le fort"
Il faut éviter de crier au Tenfu pour un oui
ou pour un non.
Et si un jour il se dresse devant toi,
de toute façon il sera trop tard.
 
 
 


初雪は
友人と竹酒
温かい


Hatsuyuki wa
yuujin to takeshu
Atatakai

Première neige
Amis et lait de bambou
Ça c'est chaleureux
 
 


Le grand Pandji Enbi dit un jour
"Garde ton tonneau près de toi,
et tes ennemis encore plus près"
Lan Caihe  disait que Lômesu était le berceau du Takeshudô,
rappelait aux jeunes générations que c'était aux pieds des Monts Fu Tang
qu'étaient descendus les Huit immortels imbibés.
Qu'il était temps de redonner ses lettres de noblesses à notre art ancestral
dénaturé par le temple de Shashaolin,
et exporté jusqu'à Pandala sous le nom de Pandawushu.            
Mais il n'était pas entendu, les gens le tenaient-ils encore responsable
de la disparition des Cinq ascètes lors de ce jour funeste ?


Le vénérable Pandakuan dit un jour,
"Toute action entraîne une réaction !"
Après un petit moment il ajouta
"Il en est de même pour toute inaction."





FEU FAUX LAIT

Un gland génélal disait
"L'alme n'est pas le plonlongement d'un guellier,
mais le plonlongement de son âme"
Tandis qu'un gwand généwal lui rétorqua
"Un vwai guewwier n'a pas besoin d'awme,
son cowe est son awme"
 

 



AIR DE RIEN



"Le pandawa bébert
S'était mis la tête à l'envers
La grande Pandawa
Lui dit mon ptit gars
Pour être aussi fait
Faut bien enquiller
C'est vrai lui dit l'panda
Et je vais d'ailleurs remettre ça

Et Après d'autres tournées
Ça ne faisait qu'empirer
La grande Pandawa
Lui dit mon ptit gars
Continue ainsi
Tu seras bientôt cuit
Bah, bah lui dit l'panda
Pourquoi crois tu  que je bois

Le pandawa bébert
Continuait d'se mettre à l'envers
La grande Pandawa      
Lui dit mon ptit gars
Continue comme ça
Je m'occuperai d'toi
C'est ça lui dit l'panda
J'en parlerai à mon chacha

Le pandawa bébert
N'a plus jamais bu de bière
La grande Pandawa
Lui fit au ptit gars
Mordre la poussière
D'une telle manière,
Qu'c''est donc six pieds sous terre
Qu'il connut sa dernière bière"
 


Pandawas de la chope ronde
Goûtons voir si le lait est bon;
Goûtons voir, oui oui oui,
Goûtons voir, non non non,
Goûtons voir si le lait est bon.
                                                                                                                               
S'il est bon, s'il est sur la table
J'en boirai avec grand plaisir;
J'en boirai, oui oui oui,
J'en boirai, non non non,
J'en boirai avec grand plaisir.
                                                                                                                               
J'en boirai cinq à six tonneaux,
On verra qui rest'ra debout;
On verra, oui oui oui,
On verra, non non non,
On verra qui rest'ra debout.
                                                                                                                               
Si jamais on a plus d'tonneau,
On ira chez l'vieux Pandaniels;
On ira, oui oui oui,
On ira, non non non,
On ira chez l'vieux pandaniels.
                                                                                                                               
S'il me tue je veux qu'on m'enterre
Dans sa cave où y'a du bon lait;
Dans sa cave, oui oui oui,
Dans sa cave, non non non,
Dans sa cave où y'a du bon lait.

Sur ma tombe je veux qu'on inscrive
Ici gît l'roi des imbibeurs;
Ici gît, oui oui oui,
Ici gît, non non non,
Ici gît l'roi des imbibeurs.
                                                                                                                               
La morale de cette histoire
Ce n'est plus à moi d'la trouver;
Ce n'est plus, oui oui oui,
Ce n'est plus, non non non,
Ce n'est plus à moi d'la trouver.

                
Petit bout, petit bout                                                                                              
N'a pas peur du meulou                                                                                              
Petit bout, petit bout                                                                                              
N'est déjà plus un chiard                                                                                           
Petit bout, petit bout                                                                                              
Veut frapper l'pèwe fouettard                                                                                       
                                                                                                                    
Petit bout, petit bout                                                                                              
N'a pas peur du meulou.                                                                                             
Petit bout, petit bout                                                                                              
A déjà bien grandit                                                                                                 
Petit bout, petit bout                                                                                              
Veut défier l'Peki Peki

                                                                                                                   
Petit bout, petit bout                                                                                              
N'a pas peur du meulou                                                                                              
Petit bout, petit bout                                                                                              
Est maintenant un ado                                                                                               
Petit bout, petit bout                                                                                              
Surveille toujours son dos                                                                                          
                                                                                                                    
Petit bout, petit bout                                                                                              
N'a pas peur du meulou                                                                                              
Petit bout, petit bout                                                                                              
A décidé d'être sage                                                                                                
Petit bout, petit bout                                                                                              
Sent s'hérisser son pelage                                                                                          
Petit bout, petit bout                                                                                              
Craint vraiment d'croiser l'Tenfu.
2 0
Réactions 10
Score : -1331

On pouvait s'en attendre avec toi biggrin!

0 -1
Score : 3631

J'avoue ne pas comprendre. Une fiction de notre pandawa préféré ? 

0 0
Score : 17201

Juste des haïku pour l'instant.

0 0
Score : -1331

Trop vrai qu'une ceinture\pantalon trop serré est mauvais pour la digestion... Totalement approuvélaugh

0 -1
Score : 3631
Meow !

Faut que je me mette à jour môa ! J'ai vu que tu avais pas mal avancé :wacko: c'est moi où ça s'est transformé en semi-fiction hyper stylée ?

Bizbiz !

Katze~

PS : Comptes sur moi pour donner mon avis (t'façon j'ai une grande goule qui ne sert qu'à ça).
0 0
Score : 17201
biggrin
Même si j'ai pas trop le temps de m'y mettre en ce moment, c'est un peu le but ouai, raconter une histoire sans la raconter... j'me comprends biggrin
 
0 0
Réagir à ce sujet