FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Fan fiction] - la dernièr goutte

Par Moigigot 13 Juin 2016 - 20:12:14
La dernière goutte

Lerissey était un jeune sacrieur de vingt et un printemps. La déesse sacrieur, fier de ce grand guerrier ne passait pas une journée sans vanter son disciple. Elle avait tout de même de quoi. Personne n'avait n'avait encore sûr faire taire le combattant. Excarnus, milkar, le corbeau noir, magmog, nombreux avait fait connaissance avec sa puissance. On ne pouvait dénombrer le nombre de tournois gagné par le guerrier. Il reposait dirigeant des quatre nations en exploitant bien évidement le clan riktus. Mais chez les dieux, cela ne plaisait pas à tout le monde, voir, à personne. Iop serait bien descendu en finir avec cette histoire, mais les dieux s'étaient formellement interdit de tuer les disciple des autre d'eux mêmes. Sadida aurait pu envoyer une poupée s'en charger prétextant la fuite de celle ci, mais il tenait bien trop à ses chéries. Eniripsa aurait pu jeter une de ses fioles en justifiant qu'elle lui avait échapé des mains, mais précise comme elle est, il vallait mieux éviter une catastrophe. Quant à Osamodas, il n'avait crée aucunes créatures capable de rivaliser avec Lerissey. Les dieux étaient condamné à supporter les prétentions et gamineries de Sacrieur pendant toute une vie humaine. Jusqu'à ce jour où Féca eu l'illumination. Il avait enfin un plan.

C'est un matin alors que Lerissey s'amusait sur les terres de katrepat en massacrant des goules dix par dix que Féca fit une petite excursion sur le monde des douze.
"Et de 70!! Je viens de battre mon propre reccords, héhé! Lâcha le sacrieur qui n'avait même pas remarqué le dieux derrière lui.
_ Bravo, en une minute, 70... Répondit Féca toujours dans son dos tout en applaudissant d'un air condescendant.
_ Qui es tu?
_ Ça n'a pas d'importance, je viens te parler, d'un dernier défi.
Lerissey esquissa un sourire.
_ un défi? Continu..
_ Je te parle... Féca laissa s'échapper un riktus. D'un piou.
Le fier homme changa brusquement d'expression, passant par l'étonnement, avant d'exploser de rire.
_ Un piou? C'est ridicule! Un piou.. Haha... C'est bien de rire, mais, j'ai des chose à faire.
_ Arrogant en plus. Ça, ça n'est pas un simple, piou...
_ Je ne perdrais pas mon temps à combattre un piou.
_ Ah? Je croyais que tu n'avais peur de rien.
_ Je...
_ Ça me déçois, je me rends compte que les gens ont tendance à exagérer...
_ mais je n'ai pas peur!
_ Non, Non, je peux comprendre....
_ Mais...
_ Je serais triste de dire à la taverne que tu as renoncé
_ Non!
_ Ah?
_ Tu ne diras rien!
_ Et pourquoi donc?
_ Parceque je vais le plumer, ton piou...
_ ah! Bien!
_ Ou je peux le trouver ? Que j'en finisse.
_ ce soir, le premier piou bleue que tu verras à 1 km de la sortie sud d'astrub, ce sera lui."
La discussion close, Féca s'empressa de quitter katrepat.

Arrivé au monde des dieux, Féca alla dévoiler ses intentions à Osamodas.
_ d'accord, mais qu'attends tu de moi? Entama Osamodas
_ il faut que tu me prête un piou, un piou bleu.
_ si c'est pour faire taire sacrieur, sers toi!
_ je peux te dire que d'ici une semaine, on ne l'entendra plus.
_ soit!
Féca répartis satisfait et impatient.

Le soir, l'Invincible avait répondu présent.
"C'est donc toi, déclara le guerrier agacé, on va voir ce que tu as de si spécial..."
Lerissey s'élança sur la pauvre bête, mais alors qu'il allait l'envoyer valser à travers les plaines d'astrub, son poing se heurta à une paroi invisible.
" une, une armure? Bien, tu m'oblige donc à te dévoiler le sang de sacrieur?" s'écria t-il.
S'en suivit un interminable combat, de sang et de sueur. Lerissey avait beau déchaîner ses pouvoirs, le bouclier que Féca avait cré tenait sans difficultés. Tout ce beau spectacle était suivit de l'oeil amusé du dieux.

Cela faisait trois jours et trois nuits que Lerissey se battait avec acharnement. Il voyait peu à peu ses pouvoirs faiblir.
" Je, je n'abandonnerai pas, je, n'essuirais pas, cet, affront! "
Alors qu'il aller asséner un puissant poing de sang, son mouvement de stoppa brusquement. Tout le sang qui formait le poing s'écoula, s'étalant sur le le sol. La bouche ouverte de fatigue, Lerissey tomba sur les genoux. Ses tatouages de sangs ornants ses bras se dislovèrent, avant de disparaître entièrement.
" ah, petit sacrieur, si seulement tu avais admit ta défaite, mais oh, bien trop orgueilleux, tu étais. Tu n'aurais pu le faire, c'était là ton point faible, et je n'ai fait que l'exploiter. Tu en es arrivé là, à faire couler de ton sang, la dernière goutte." dit Féca, vainqueur.
Lerissey s'étala de son long au sol. Il était mort.

C'est rapidement dans la journée que le cadavre du sacrieur fut retrouvé au pied de l'innocent piou.
" l'Invincible tué par un piou" la nouvelle courut dans tout le monde des douzes et fut rapidement parvenus au oreiles des dieux. Le calvaire des onzes dieux était enfin terminé. Sacrieur, furieuse, ne leur par-là pas un bon moment, mais c'était le prix de la tranquillité.

Fin.

Si vous avez un avis à exprimer, ou des suggestions, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire !
0 0
Réactions 1
Score : 204

J'ai adoré cette petite histoire, continue comme ça !!! Mais n'hésite pas à en faire de plus longues...wink

0 0
Réagir à ce sujet