FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP Multi] Voyage au centre du monde des douzes

Par lilianlafon 13 Juillet 2015 - 23:05:20
Réactions 246
Score : 431

Linus soupira encore une fois avant de grimper dans son robot et dit aux autres passagers de monter dans le leur avant de lancer la communication:

Bien, tout d'abord, je vous demanderez, S'IL VOUS PLAIT, d'arrêter de faire n'importe quand Poing-Fort, cela m'arrangerai que le bateau reste en état, d'accord? Alors, pour communiquer sans entendre de grésillement c'est ce bouton et pour mettre en marche la foreuse celui ci.

Dit-il en pointant un bouton noir puis un bouton rouge.

Sachez de plus que quelques précisions sont de mises suite à vos inquiétudes alors voici les explications: Mitsukiri, ne vous inquiéter pas, nous ne devrions pas croiser un seul steamer pendant le voyage mais je développerais plus tard, et mon Cher Astariul voici un petit cours de mécanique, que tout le monde va pouvoir apprécier: Sachez que les moteurs des robots sont composés très simplement, une turbine et deux caissons, l'un dans l'autre. Dans le plus petit caisson se trouve une quantité de wakfu pur, généralement 500 milligrammes, et dans le second, le plus gros, de la stasis, environ 1 kilo. Pour faire simple, la stasis détruit tout ce quelle peut et le wakfu à proximité ne la dérange guère, mais le wakfu, lui ne supporte pas la stasis, il la hait, la déteste, du coup, il cherche à s'enfuir, mais étant bloqué de tout les coté il fait un mouvement circulaire allant à la vitesse de la lumière créeant dès lors une grande masse d'énergie, alors pas d'inquiétude pour le mélange, il n'y en a pas. Par contre, il suffirait d'un minuscule trou dans la boîte et.... Boum....


Linus attendit quelque instant que l'information monte jusqu'au cerveaux puis ajouta:

Bien, je m'explique en détails pour la mission: nous allons nous approcher de la cité engloutît steamer, qui ne l'ai pas d'ailleurs, en effet, un immense bouclier de stasis la protège de l'eau, c'est ce que nous recherchons, à l'époque du Chaos d'Ogrest, les steamer mirent au point un bouclier, composé de six boîtiers, seuls quatre marchèrent, les quatre qui marchèrent forment le bouclier de la cité, mais les deux autres furent abandonné sous les flots qui décimèrent quasiment la moitié de la cité, un fut détruit par son inventeur dans sa fuite vers la cité, l'autre, celui d'Infarctus est rester dans la banlieue, avec le cadavre de son créateur...


Bien, des questions?

En attendant la réponse il ferme son cockpit et commence à actionner avec des mouvements complexes son robots

0 0
Score : 1000

// Etant donné que j'ai recommencer un perso sur le mmorpg (zobal), je l'intègrerait à l'histoire quand on entrera sur une île ou un truc du genre. Et je ferais mourir Astariul ! Bref...//

Le robot d'Astariul sauta dans l'eau, tout à coup beaucoup plus confiant par rapport au mélange Wakfu/Stasis. Dans les radios des autres robots, on put entendre :

" - Géronimo ! Le dernier à l'eau est une poule mouillée ! "

Après quelques gargouillis de bulles, la surface de l'eau revint à la normale. Astariul, de son côté, s'enfonçait très rapidement dans l'eau. Il faisait de plus en plus sombre, alors il activa les phares, puissantes lumières.

Quelle aventure ! Ils allaient découvrir les abysses de l'océan ! Astariul était tout excité.

Au fur et à mesure qu'il descendait sous la surface de l'eau, la pression montait petit à petit. Même si la coque du robot absorbait une très grande partie du changement de pression, Astariul pouvait sentir de légères variation de pression. La pression se faisait de plus en plus forte. Sous sa tunique, Astariul ressentit une douleur. Sous la pression, sa plaie venait de s'ouvrir.
L'Eliotrope paniqua :

" - Fève ! Ma plaie s'est ouverte, je saigne. Qu'est-ce que je dois faire ?! Et vous Linus, pourriez-vous me dire comment on peut enlever de la pression ? Je commence à avoir mal ! "

// Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas le faire mourir tout de suite //

0 0
Score : 1723

Fève vit Astariul maitriser la machine comme si il l'avait déjà conduite. Afin d'améliorer la transmission, l'eniripsa appuya sur le bouton et un bruit retentit dans la cabine. Les aventuriers plongeaient chacun leur tour.

"- Géronimo ! Le dernier à l'eau est une poule mouillée ! " cria l'eliotrope à travers la radio.

En regardant à droite et à gauche, l'alchimiste vit qu'il n'était plus beaucoup sur le pont. "Nan je ne suis pas une poule mouillé " grommela t-il. Il tira sur une manivelle et appuya sur un bouton juste à côté et l'engin se mit en marche comme une turbine en courant vers l'eau. En plongeant, il entendit une voix qui criait et commençait à paniquer ;

" - Fève ! Ma plaie s'est ouverte, je saigne. Qu'est-ce que je dois faire ?! Et vous Linus, pourriez-vous me dire comment on peut enlever de la pression ? Je commence à avoir mal ! "

"Quoi ?? Par eniripsa, la pression !"
A ce moment, sa plaie, trace de la balle qui l'avait percuté la veille, commençait à le brûler et à saigner à nouveau.
" Je ne sais paAïe .... Ouai moi j'ai des potions mais j'ai pas accés à ta cabine ! Linus faites quelque chose ! Tout ce que je peux te conseiller en attendant c'est de couper un bout de tissu, de ton chapeau ou de tes vêtements et de faire le tour de ton ventre. J'ai rien de mieu là ! "
Fève se sentait gêné de ne pas pouvoir aider Astariul. Il avait plus peur pour l'éliotrope que pour lui, car sa blessure était tellement récente.

Les machines s'enfonçait dans les abysses. La luminosité bassait au fur et à mesure que la troupe se rapprochait du fond. Les potions de Fève étaient inutiles car la pression réouvrirait la plaie juste après. Il fouilla dans sa saccoche pour trouver un bout de tissu. Il l'enroula autour de sa taille. La douleur était la même mais il savait que cela aiderait à éviter une trop grosse hémorragie.

/// Y'a des chances que je n'ais pas accès à la wi-fi du 02/08 au 08/08, si jamais je ne reviens pas le 03/08 et bien jouer mon personnage. Je vous fais confiance ! ;D ///

0 0
Score : 126
HRP/ J'ai l'impression que je suis la seule personne qui n'est pas sortit de sa chambre pendant tout les vacances (a pars l'allée-retour du Qatar qui était atrocement chiant...) .
Je posterais quand lilianfon nous dira ou nous somme atterris. /HRP
 
0 0
Score : 431

/// Aller-retour Quatar, mais monsieur est un éminant prince Quatari ! ///

Linus attendit que tous les passagers soit descendu dans l'eau pour plonger en dernier, intimant encore quelques ordres à ses créatures sur le bateau, en effet, aucune d'elles le suivrait dans les abysses. Tout ce passa bien pendant environ quarante secondes puis Astariul appela à l'aide:

Fève ! Ma plaie s'est ouverte, je saigne. Qu'est-ce que je dois faire ?! Et vous Linus, pourriez-vous me dire comment on peut enlever de la pression ? Je commence à avoir mal !

Linus ne paniqua pas un seul instant et remercia Osamodas pour le fait qu'il est penser d'installer un panneau de commande dans son robot pour commander ceux des autres. Il fit quelques manipulations et instaura un cercle de robot, activant des propulseurs qui stabilisent les robots, les arrêtant dans leur chute, allumant les phares de robots et ouvrit la canal vocal:

Bien, Fève, si les potions peuvent soigner Astariul, regardez derrière vous, grâce à un collègue éliotrope j'ai pu fabriquer une machine reproduisant les propriétés d'un portail éliotrope, attention tout de fois, le portail est instable, ne mettait surtout pas de partie de votre corps dedans et utiliser un fiole très solide sinon le contenu sera écrasé sous la force du portail.

Linus pianota sur le clavier et le petit portail bleu s'ouvrit derrière Fève tandis que Linus commencer désactiver un par un les réacteurs des robots, Lacie et Mitsukiri tombant les premiers, Alya et Liar ensuite puis Poing-Fort et Kristy et enfin fève Astariul et lui. La descente ce déroule magnifiquement bien et les robots touche chacun le sol sans un bruit, dans le calme et l'obscurité des fonds marins éclairé seulement par les faibles lumières des phares.

Bien, nous allons marcher une dizaine de minutes puis nous arriverons à la ci... Mais, où est Poing-Fort?
 

0 0
Score : 126
HRP/ Roooh c'est bon, c'était le baptême de la fille d'un proche et c'es tout, même pas une journée quoi... Y'avait bien des gros verre de limonade, des moutons entiers en brochettes et des tirs de kalash' au cieux comme célébration. (bon j'exagère un peu sur les mouton grillés mais bon...) /HRP

Le géant de métal continuait a tourner et de gigoter sur le pont, balayant tout objet devant son chemin et en heurtant les autres robots.
"A L'AIIIIIIIIIIIIIDE !!!!"
Pendant ce temps, Poing-Fort s'agitait a l'intérieur du robot en sueur et avec des yeux grands de panique alors que de multitude de lumières colorés colorait son visage angoissé, appuyant sur touts les boutons et actionnant leviers et joystick englobant le sacrieur.
Mais ça ne faisait qu'empirer les choses alors que les deux réacteurs attachés sur les pieds de sa machine s'allumèrent et le projetèrent vers les cieux en un clin d’œil.
Il fonça et troua le premiers couche de ciel avant que les flammes venant des deux fusées se transformèrent en fumée alors que son engin s'arrêta en l'air tout en toussant de la fumée par derrière avant de commencer a chuter brutalement comme une météorite.
Poing-Fort commença a crier pendant qu'il sentait tout ses membres vouloir perforer son torse et se projeter sur le par-brise si c'était pas a cause de la ceinture qu'il avait mit la veille et qui est maintenant coincée.
Le golem de bronze heurta l'eau et descendre rapidement au fond de la mer comme une enclume, c'est la qu'il heurta soudainement un rocher le secouant très violemment sur les parois du globe et trouant l'une des deux bouteilles attachés derrières, laissant des petites bulles se propager par la petite entaille.
Poing-Fort vit une lumière qui venait tout juste de clignoter entrer les autres étincelles.
- ALERTE !!! PERTE D’OXYGÈNE EN GRANDE QUANTITÉ !!! -
Le sacrieur ne pouvait pas bien se concentrer sur l'inscription vu qu'il était toujours entrain de gigoter dans le robot qui continuait toujours a s'agiter dans l'obscurité des flots marins tout en filant vers ses profondeurs a cent a l'heure.
C'est la qu'il se fracassa sur le toit d'une grotte sous-marine et tomba enfin sur le sable dans un nuage de poussière.
Le choc était si dur que la vitre se fissura et laissa une petite poignée de fracas de verre tomber sur lui suivit par un flot d'eau salé lui éclaboussant le visage.
Et en quelques secondes, il fut rapidement submergé dans l'eau le forçant a couper son souffle son même prendre une grande respiration.
Il était complètement emprisonné dans ce piège de métaux et de verres fracassés, il va quand même pas crever comme ça ! Il préfère mille fois mourir dans le désert de la bataille ou entre les bras d'une jolie jeune fille que ça.
C'est pour ça qu'il commença a arracher la ceinture coincé, mais au moment ou il tira la prise, une horrible douleur lui vient a l'épaule le faisant grincer de douleur.
C'est la qu'il constata qu'un des fracas de verres avait trancher son épaules qui maintenant teintait l'eau d'un rouge écarlate.
"F-Fait chier !!"
Il opta alors pour arracher la ceinture avec une seul main, et réussit heureusement a l'enlever.
Alors il nagea vers le globe et avec un violent coup de son sabot, il détruisit la vitre et s'échappa de la machine gigotante comme si elle était possédée.
Il continua a nager vers le haut, la totale obscurité autour de lui, il ne voyait absolument rien dans ce noir intense a pars les particules de sables flottantes et les précieuses bulles d'air qui s'échappait de sa bouche gonflante.
C'est la qu'il ressentit une intense douleur dans sa gorge, additionnée avec celle de son épaule, ses bras et ses jambes le faisaient mal aussi alors qu'elles commençaient a s'épuiser.
Il ne pouvait tout simplement plus tenir le coup, si il ne sort pas sa tête de l'eau, il va juste... Lacher...
...
Non il ne devait surtout pas baisser les bras (et les jambes)! Ça ne faisait que commencer, c'était sa seul chance de tenir la promesse qu'il a faite a lui même.
Il ne pouvait surtout pas laisser son art sans héritier.
300 ans de durs labeurs pour finir au fond des marais.
Il était le seul espoirs que ce monde a, si il voulait rendre a ces terres leurs beauté d'avant Chaos d'Ogrest.
Mailheuresement, il était dévasté, il ne pouvait plus agiter son corps, une petite ouverture s'ouvrit entre les lèvres du pauvre Sacrieur, laissant l'eau remplir ses poumons petit a petit.
Ses yeux commençaient a se fermer d'épuisement avant qu'une lueur illumina son visage pale.
Il regarda vers la direction de la lumière et vit une géante silhouette de vaisseau sous-marine l'approcher petit a petit.
Il resta silencieux et confus avant qu'il ferma ses yeux une bonne fois pour toute et laisser son corps inanimé flotter dans les méandres des abysse nocturne, alors que l'immense silhouette noir s'approchait de lui...

HRP// Tu vas quand même pas me laisser crever lilianlafon... stp. //HRP
 
0 0
Score : 1000

Astariul écouta les conseils de Fève, arracha un bout de sa tunique et l'enroula autour de sa plaie. Puis il entendit Linus tapoter sur son tableau de commande, et la pression revint à la normale. L'Eliotrope avait perdu du sang, mais Fève et le Sacrieur lui en avait injecté un peu trop, c'est sûrement pour ça que l'excès de pression lui fit ouvrir de nouveau sa plaie. Maintenant il allait mieux. Beaucoup mieux même. Sa vision était clair.

Soudainement, un bruit strident lui perça les tympans. Un robot venait apparemment d'être endommagé. Au point que l'eau pouvait rentrer dans la cabine du propriétaire.
Astariul activa les phares les plus puissants, et balaya la zone autour de lui. Il aperçut alors un corps, flottant au milieu d'un nuage de sang.
L'Eliotrope ne savait que faire. Il pouvait saisir le corps avec la pince du robot, mais impossible de le faire entrer dans la cabine. Ouvrir le hublot aurait rempli la petite cabine d'eau, et la pression les aurait tué tous les deux.
De même, ouvrir un portail sous le Sacrieur et dans sa cabine revenait au suicide, l'eau pouvait s’engouffrer bien trop vite. De plus, il n'y avait pas assez de place dans la cabine pour deux personnes.

L'Eliotrope commença à transpirer une sueur froide, qui coulait le long de son dos. Il ne savait pas quoi faire. Il était complètement impuissant, il ne pouvait pas sauver son ami.

" - MERDE !! " cria-t-il dans un accès de rage.

Il regardait partout dans la cabine, furetant le plus rapidement possible tous les boutons. Quand soudainement, il aperçut le bouton, bien caché, sur lequel étant noté :


Masque à oxygène extérieur

Il pressa rapidement le bouton, content d'avoir trouvé une solution. A l'extérieur du robot, un masque sortit, dans une petite explosion de bulles. Il actionna boutons et levier, comme si il connaissait déjà le robot, à toute vitesse, en pensant :

" - J''espère qu'il n'est pas trop tard... "

La pince du robot s'activa et vint saisir le corps inanimé du Sacrieur. Rapidement, Astariul plaça le corps juste à côté du masque. A l'aide de l'autre pince, il saisit le masque, et le colla contre le visage de Poing-Fort. Après quelques bulles, Astariul put voir le torse du Sacrieur se soulever doucement, mais régulièrement.
L'Eliotrope soupira de soulagement. Quand soudainement, il vît une ombre passer devant ses yeux. Il réalisa soudainement :

" - Le sang... Ca va attirer des cochonneries affamés... "

Il cria dans la radio :

" - J'ai chopé l'autre abruti, il a l'air d'être en vie, mais toujours dans les pommes (Pour une fois que c'est pas moi). Demande de soutien, attaque de requin ou je ne sais pas quoi imminente. Terminé. "
 
0 0
Score : 126

Le noir totale remplissait l’esprit du sacrieur évanoui, le froid glaciale de l'eau caressait son corps inanimé avant qu'il sentit quelque chose lui tapoter le front et lui enrouler la taille, le réveillant de son sommeille.
Il ouvrit lentement ses yeux et aperçoit un petit masque flottant devant lui, accroché a un long tube venant d'un des robots similaire au sien le tenant avec une de ses grosses pinces, il pouvait aussi apercevoir les formes de l'éliotrope a l’intérieur du cockpit.
Sans hésitations, il prit le masque et le mit sur sa bouche alors qu'il sentit enfin l’oxygène lui remplir ses poumons, le soulageant enfin de sa mésaventure.
Il resta un long moment a respirer dans le masque avec de grandes aspiration, avant qu'il aperçut la silhouette d'avant s'avancer vers lui.
Il put voir ses deux grands yeux tout ronds l'illuminant alors que la grande formes noir commençait a apparaître comme une sorte de grand sous-marin géant toujours tapis dans l'obscurité.
Poing-Fort resta ébahis devant l'imposant engin s’arrêtant devant lui, avant qu'il remarqua le grand sas au devant de la machine qui commençait a descendre, révélant une lumière encore plus luisant que ceux des phares dans chaque cotés du sous-marin.
Soudainement le sas commença a aspirer l'eau devant d'une grande force, absorbant ainsi le sacrieur qui glissa de la prise du bras métallique et attrapa le cordon du masque avec panique, ne voulant surtout pas être gobé par ce monstre métallique.
Malheureusement, le tuyau lâcha et le laissa aspirer dans le sas du sous-marin avant qu'il disparaît derrière le sas avec le sous-marin qui se dissipa dans l’obscurité.
Il se retourna et constata qu'il est entrain de glisser dans un grand tunnel, montant et descendant les multitudes de rampes et de pirouettes a vive allure.
Avant qu'il aperçut la lumière d'auparavant a la sortit du toboggan.
Et il sortit enfin du tunnel et le voila entrain de voler une bonne dizaines de mètres avant de s'écraser sur le sol plat métallique.
Il se retourna vers le ciel tout en caressant son nez souffrant alors que le lumière l'aveuglait complètement, il ne pouvait voir que le blanc étincelant de cette lumière, le forçant a couvrir ses yeux avec un de ses bras.
Tout a coup, quatre silhouette vêtus de tabliers blanc apparaissèrent de nul par et entourèrent son visage hébété.
"Plait-il ?"

0 0
Score : 1000

Le Sacrieur fut arraché de la pince du robot d'Astariul par cet aspirateur géant. Le masque a oxygène fut arraché, libérant plusieurs litres d'oxygène dans l'eau noire. Des sirènes sonnèrent dans les oreilles d'Astariul le prévenant que sa réserve d'oxygène était en chute libre. Il n'avait plus le choix, c'était suivre le Sacrieur dans ce monstre métallique ou mourir ici.

L'Eliotrope activa donc les réacteurs du robot pour le projeter à la poursuite du Sacrieur. Le robot se fit aspiré, dégringolant dans un dédale de tuyaux. Il avait perdu le Sacrieur de vue, et il atterrit au milieu d'un tas de poissons morts. Mais au moins il y avait de l'air. En revanche, l'air était irrespirable, avec cette odeur de poisson pas frais.
Le jeune Eliotrope se boucha le nez et commanda le robot pour avancer parmi ces détritus. Il entendit alors la voix de Poing-Fort, amplifié par un système qu'il ne connaissait pas :

" - Stop. "

Astariul essaya d'identifier la source de la voix, pour retrouver son ami. Mais elle venait de partout à la fois. Par prudence, il s’arrêta.

0 0
Score : 431

/// Bien, selon mes estimations, Injured doit être en vacances, Reine et Tatii aussi, Antonight et Fedarkas ont dit que je pourri joué leur perso, et cela m'arrange car un certain éliotrope ayant décidé de sauvé la personne étant sensé rester seule, je vais devoir improviser sur un petit moment, et pour le coup, c'est moi qui est tout seul, Poing-For et le petit téméraire vont devoir bien m'écouter, sinon....///


Mais c'est pas possible, ils sont crétins où quoi, se jeter dans la gueule du loup comme ça!


Linus activa une série de boutons qui ancra puissamment les robots restant au sol puis lança le sien vers le sous-marin qui s’enfuyait déjà. Une torpille ou deux plus tard, Linus arrêta son robot et revins vers le reste de l'expédition.

Les saletés, vous voyez, je crois que c'est eux qui ont tentés d'assassiner Astariul... Mais nous ne pouvons pas nous attarder, avançons, ils ne leurs verrons pas de mal toute de façon... Enfin j'espère...

La cité submergée de sufokia se dévoilait enfin, les bâtiments détruits, habités seulement par des pichons, et les vestiges de végétations désormais algues légèrement phosphorescente....

0 0
Score : 1723

Fève était choqué de voir les choses se passer devant ses yeux et pourtant être incapable de réagir.
En quelques secondes, Astariul et Poing Fort avaient disparu. Choqué, L'eniripsa beugla dans la chose massive et qui de loin ressemblait à un bloc brut de Plomb ;

"Linus ! Vous venez de voir sa ?? "

Il attendait une réponse de l'osamodas et se préparait à une manœuvre qui aurait de fortes chances de se révéler désastreuse.

/// Je suis de retour ! biggrin et j'ai fait un petit croquis de Fève vite fait, que j'ai la flemme de refaire sur photoshop ; ///

0 0
Score : 126
HERPE // Tiens ça a l'air cool comme dessin smile
Sinon est-ce-que vous êtes toujours parmis nous ?
Psk ça fait un bon bout de temps que personne n'a pointer son nez ici...
Surtout a lilianfon qui doit toujours me dire que ferons ces quatre tabliers blancs a Poing-Fort (j'éspère qu'ils seront hostiles, j'voudrait bien leur présenter ma botte secret hinhin...) //HRPS
 
0 0
Score : 431

/// Le fait est que je voulais attendre les trois demoiselles Injured, Tatii et Reine, mais bon, on peut pas tout arrêter pour elle, elles se rattraperont///

Le submersible s'approcha dangereusement une nouvelle fois des robots de l'équipe mais cette fois Linus était préparé au pire, il appuya sur un bouton et son robot ramassa une grosse pierre qu'il lança et cabossa le sous-marin, rien de plus.

Saleté, on peut rien faire, il est trop solide... Je savez que j'aurais dû intégrer des torpilles. Mes amis, repli vers les ruines, ils ne pourrons pas nous suivre !

Il pianota sur son tableau de commande et les robot se dirigèrent en courant vers les ruines pour se protéger des torpilles que le sous-marin mystérieux tirait sur la compagnie.

/// T'inquiète mon petit Curdon, je t'envoie un message...///

0 0
Score : 1723

/// Hey Hey Hey ! J'essaye de ranimer un peu le truc car même si les demoiselles sont en vacances, notre voyage au centre du monde a à peine commencé ! xD En tout cas c'est bon, Fève est refait *-* ///



Fève était abasourdie, deux de ces compagnons avaient tout bonnement et simplement disparus. Il se demandait si ils ne seraient pas les prochains si ils restaient plantés en face du submersible. L'engin s'approchait dangereusement lorsque Linus attrapa une pierre qu'il lança sur la masse énorme. Malgré tout le caillou heurta et glissa sur la coque avant de retomber sur le sol dans un amas de sable.

"Saleté, on peut rien faire, il est trop solide... Je savez que j'aurais dû intégrer des torpilles. Mes amis, repli vers les ruines, ils ne pourrons pas nous suivre !"

"Ils ?? Comment ça ils ? Vous les connaissez, ils sont beaucoup ? Pourquoi ils ont enlevé Poing-Fort et..."
Fève se tut avant de prendre conscience qu'il posait trop de questions. Les machines se dirigèrent en coordination vers une une ombre qui de loin ressemblait à un caillou. Et plus ils s'approchaient, plus l'eniripsa distinguait une fine couche violette qui s'illuminait par endroit, sans doute par des impacts de petits pierres ou de poissons. C'était le bouclier de Statis d'Infarctus !

Fève était impressionné de voir une couche si fine retenir autant de millions de tonnes d'eau. L'alchimiste se demandait si le bouclier était dangereux, si il risquait de les décomposer ou non... Il nageait dans un océan d'incertitude (lolololilol). Ce qui frustrait l'énervait le plus c'était qu'il n'avait aucun contrôle sur ce qu'il se passait autour. Il pouvait juste rester là et regarder, il ne savait même pas comment marche son robot !

Il arrivait devant le bouclier sans baisser en vitesse :

"Linus vous voulez pas réfléchir deux secondes avant d'entrer là dedans ?? "
Fève regarda derrière lui et vit le submersible sur leur talon. "Tout compte fait, je vous suis ! "

Ils étaient sur le point de traverser la barrière...
0 0
Score : 3315
[HRP] Salut les gars, désolé je vais bientôt passer mon examen de code et il faut que je révise à fond, donc je vous laisse prendre soin de mon perso, en parallèle je travaille sur une futur fanfiction, donc je ne pourrais plus vous suivre dans votre aventure, je suis encore désolée. Néanmoins je me suis bien éclater avec vous et ce rp là à de l'avenir, exploitez le à fond et bon courage, je vous suis discrètement tel la voleuse que je suis ♥ *Disparaît dans un nuage de fumée* NINJA ! [HRP]
 
0 0
Score : 126

Les projecteurs s’éteignit enfin pour laisser un peux de répits pour les yeux du Sacrieur.Il se les frotta un bon coup avant de lever sa tête vers les quatre ombres qui l'entouraient.La première personne qu'il distingua était un osamodas de couleur cendre et deux petites flammes oranges lui servant de yeux le fixant avec mépris, il avait une grande ressemblance au vieux savants sauf que celui-ci était plus maigres et plus grand, il était vêtu d'une tunique avec les même codes de couleurs que son visage sèche.Le deuxième avait l'air d'être un noble cra, des yeux bleues et un teint très blanc, il avait une coiffure fraîchement peignée, un petit sourire joyeux mais bourgeois se dessinait sur ses lèvres, lui aussi partager les même couleur sur ses vêtement luxueuse.Au suivant on a un jeune homme assez jeune, un teint plus foncé que l'autre et une grosse queux de cheval similaire a celle du Professeur Otomai ( Il avait de bonne relation avec ses disciples.), Il avait même le même style vestimentaire que lui, munit d'un débardeur blanc tacheté et d'un pantalon bleu avec des sandales atrocement abîmés, le tout accompagné d'une horrible odeur de poisson...Et enfin le quatrième était de petite taille et de gros poids, il avait une petite moustache bien garnis avec un petit bonnet orange, en quelque mot, il avait l'aspect d'un petit gros boulanger, peut être qu'il est proche au gros cuisinier d'Astrub...
Derrière eux se trouvait une dizaine de gros balourd le fixant avec dangerosité, des fusils steamer dans leur mains.
Poing-Fort resta un peux hébété a la vue de ces personnes, mais c'est la que le plus gros de ces quatre parla avec un joyeux ton.
" Salut mon petit gars ! Bienvenue dans notre immense sous-marin ! Je suis Mignon de la nation d'Amakna, archéologue en chef de notre expédition. Et voici mes collègues : Lebboc de Brâkmar , Chênai de Bonta, et enfin Ganâche de Sufokia."
L'Osamodas nommé Lebboc resta silencieux pendant que le cra a coté de lui du nom de Chênai s’inclina de la tête et fit un 'Bonjour' très élégant.
"S'lu..." Dit celui qui put du poisson avec une voix un peux bourré.
" Nous sommes envoyé par les couronnes nos nations pour commander une expédition de grande importance pour nos pays. "
Le sacrieur resta toujours confus.
" J'ai aussi entendu dire que vous êtes camarade d'un certain Linus Invocage, je ne trompe pas?"
" Euuuh oui, le vieux fou meurtrier, je fait partit de son équipage... Pour le moment..."
" Et bien nous avons quelque mal entendement avec lui, lui et sa bande nous empêche de parfaire notre travail ces dernier jours et nous voudrions surtout pas qu'ils arrivent a la cité Steamer avant nous..."
" Et qu'est-ce-que j'ai a foutre de tout ça moi ?"
" Et bien nous voudrions que vous interrompez une bonne fois pour toute, lui et ses coéquipiers, ça marche ? "
Poing-Fort resta choqué a la proposition de l'archéologue, mais n'eut pas le temps de répondre qu'il reparla.
" Nous sommes prêt a vous donner cinq fois plus que ce misérable osamodas vous donnera... "
L’énorme récompense le laissa pensif, il avait grandement besoin d'argent, ainsi qu'il a de sale relation avec cet enflure, mais tuer des innocents pour des raison stupides, impossible !
"Non !" Il crie sans hésitation laissant lever un sourcil dans le visage des quatre personnes.
" En êtes-vous sûr ? Même pour sept fois plus ? "
" Jamais !!
" Il crie avec fureur avant de se lever et de s'apprêter à bondir sur le premier devant lui avant qu'une énorme main l'attrapa l'épaule.
Il se tourna alors vers cette palme obscure et vis une gigantesque silhouette couverte d'un manteau sinistre déchiré, le sacrieur s’apprêtais a se défaire de son emprise que l'étrange personne lava sa grosse main et lui frappa le crane comme une masse, l'évanouissant direct.

0 0
Score : 603

///je suis de retour ^^ pendant mes vacances j'ai penser a une fan classe et je voudrais savoir si cela ne dérange personne que je reste steamer mais que sous mon armure je suis comme le skin de la fan classe///

0 0
Score : 431

// Si tu veux antonight, c'est ton perso, tant que la fan-classe n'est pas trop abusée... Et je te remercie de ton impliquement ma chère Tatii, au plaisir de te revoir ailleurs ! ///

Pas d’inquiétude Fève, tout est prévu dans le pla...


Une déflagration retentit dans l'eau semblant faire trembler tout l'océan, Le robot de Linus était à moitié dans le bouclier, à moitié dans l'eau et ne répondait plus. Il cria dans le microphone :

NON ! Ce n'est pas possible ! Infarctus à certainement mit un système de défense en cas de problème !

En effet le sable près du bouclier se souleva et découvrit deux grandes tourelles brillant d'une douce lumière violette.

Je ne peux plus rien faire les amis, débrouiller vous pour trouver une entrée dans le bouclier, un sas devrait se trouver autour, entrer dedans et désactiver ce maudit bouclier ! Attention aux tourelles quand même...

Plus les secondes passaient plus des tourelles sortaient du sol, tirant sur tous ce qui bouger, dont le sous-marin et les robots. Linus désespéra, pas déjà....

0 0
Score : 603

// okay bah enfaite c'est une classe ressemblant a Cizayox (pokemon) juste que j'ai une forme humanoîde que j'ai des pinces et que je peux voler un peu (sans aller trop haut) ^^//

L'armure de Mitsu céda à la pression du bouclier et dévoila sa figure d'acier il dit tout en se cachant:

Je... je crois que je sais ou se trouve le Sas

Effectivement il montrait un rocher qui semblait prit d'une énorme érosion.

0 0
Score : 1723

///J'ai la malheureuse impression que ce Rp commence a dépérir, par notre faute, celle de ne jamais poster ^^' Donc j'essaye de remettre au top notre histoire qui démarrait si bien wink ///

Fève regardait le steamer dans sa cabine, surprit. Il voyait en effet le scaphandre du disciples s'ouvrir dans un nuage de vapeur qui noyait son cockpit. Ce qui en ressortait n'était que plus étonnant, du fait qu'il n'eut jamais vu sa avant... Une sorte de créature humanoïde dotée d'énormes pinces se distinguait à travers la fumée.

Et la radio émit des sons, une voix, celle de Mitsu qui n'avait pas changée, ou assez peu. Fève tendit l'oreille et jeta un coup d'oeil au robot de l'ancien steamer qui pointait le rocher ouvert par une petite excavation.
L'endroit paraissait grotesque pour quelque chose de si important, "ils rentraient vraiment par là ?" Se demanda L'eniripsa.
Malgré qu'il n'était pas habile avec la technologie, celui-ci commençait à prendre le coups de main et arrivait maintenant à peu près à diriger son véhicule, même si il ne marchait pas en ligne mais plutôt en crabe.

Puis le jeune alchimiste regarda le tableau de bord, car un petit voyant violet clignotait et un autre voyant bleu était fixe. Il s'approcha du petit écran qui accompagnait ces boutons et y lut les écritures. Son corps frémissait.

- Niveau de Stasis Supérieur ; Cause ; Erreur 666 -

"Linus ! Dit alors Fève paisiblement dans la radio, Erreur 666 sa veut dire quoi ? Si le niveau de Stasis est supérieur au niveau de wakfu, sa va exploser ?"

Le groupe s'approchait du rocher, au pire, L'eniripsa était prêt à sauter dans l'eau, mais avec la pression... Il était un peu stressé et pensait au pire, il pensait aussi à Poing Fort et à Astariul, s'en sortiraient t'ils ?

0 0
Réagir à ce sujet