FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

L'Etoile d'Annya

Par Hatsumia 27 Décembre 2014 - 19:28:55

// Voila une nouvelle fan fic sur ce forum ! J'espère qu'elle vous plaira ! //

Prologue

Dans les sombres rues de Brakmar, par un froid glacial, une petite Iop d'à peine 6 ans se tenait seule, debout, avançant pas à pas, frigorifiée et affamée. Elle ne vit pas la pierre au milieu de son passage et trébucha. Elle s'étala de tout son long sur le sol, aux pieds d'un homme. Ce Iop, car c'en était un, s'accroupit face à l'enfant.L'on ne sait pas ce qu'il vit dans les yeux de la petite, mais il lui tendit sa main dans un geste doux et protecteur.



La jeune enfant avait enduré mille et mille souffrances, vu bien des tortures et fuit nombre de malheurs. Elle releva vers celui qui pouvait être un futur plus beau, plus doux; et posa sa main dans celle que l'homme lui tendait.

Alors l'homme souleva la petite et la prit dans ses bras. La fillette s'endormit sur le coup, rattrapant de nombreuses nuit sans sommeil.

Ce fut le début d'une nouvelle vie.



// Bon c'est que le prologue. je posterai les chapitres dans les jours qui suivent. Vous en pensez quoi déjà ?//


 
0 0
Réactions 4
Score : 495

Très bon début ! J'aime beaucoup ! Une suite ! ♥

0 0
Score : 232

La légende d'Annya :

La petite fille avait grandit, elle était devenue une fière et belle jeune femme, à la chevelure rousse étincelante. Elle vivait avec son mentor, dans une petite maison perdue dans les grandes plaines d'Amakna.

"- Annya ! lança une voix.
-J'arrive ! Je me dépêche ! répondit la jeune femme.

Elle accrocha son épée dans son dos, et courut à vive allure en direction de la chaumière. Une douce odeur de bouftou grillé flottait dans les airs. Annya entra dans l'habitacle et trouva son mentor assit à table, l'attendant.
Presque immédiatement, elle remarqua que son mentor voulait lui parler de quelque chose. Et à voir la tête qu'il faisait, ce n'était pas très très bon.

"-Annya, commença-t'il, tu es une jeune femme, et une grande guerrière à présent. Je t'ai élevée comme ma fille. Je n'ai plus rien à t'apprendre.

Un éclair d'angoisse passa dans les yeux de la guerrière, et elle ouvrit la bouche pour parler mais le Iop leva la main pour la faire taire.

"- Non, laisse moi parler. Je veux que tu partes à la découverte du monde Annya. Ces champs et ces plaines sont trop petites pour toi. Tu dois apprendre de ce que les autres ont à te donner. Écoutes bien ce qu'on te dis.

Annya se acquiesça doucement. Ses joues étaient en feu, ses mains tremblaient. Elle se leva de table en silence et marcha d'un pas troublé vers sa chambre. Elle se préparait à ce moment depuis des mois maintenant, mais des larmes coulaient sur ses joues. Elle avait passé la majeure partie de sa vie ici, et n'avait jamais voyagé après ce qu'elle appelait "le renouveau". Elle n'avait pas peur de se qui pouvait l'attendre ailleurs, non, elle avait juste peur de quitter cette maison, ce mentor qui l'avaient accueillie alors qu'elle était petite.

Elle décida de partir sur-le-champ, pour ne pas faire plus d'états d'âmes, sachant très bien que plus elle attendrait, plus la séparation serait dure. Elle prépara un sac, et se dirigea vers son mentor. L'étreinte fut longue.

"-Annya, si tu à besoin d'aide, un jour, prie le Dieu Iop. Il t'entendra, lui souffla le Iop.

La guerrière jura, même si elle doutait que la nourriture et les armes tombaient du ciel.
Et elle sortit de la chaumière. Sa vie venait de se décider en quelques heures. Elle aurait pu changer d'avis, faire demi-tour, mais très vite, elle fut gagnée par l'envie de découvrir toujours plus de ce monde.
Pendant des jours et des nuits, Annya marcha, allant toujours plus loin. Pendant des mois elle combattit les monstres des forêts, les brigands des grandes routes, les gardiens des donjons.

Sa lame tranchait, virevoltait dans les airs pour s’abattre sur ses ennemis comme un châtiment. Elle était devenue une guerrière extrêmement puissante et les Dieux eux-mêmes la comptaient parmi les plus honorables mortels. Jamais elle ne pria le Dieu Iop, et jamais elle ne demanda de l'aide, car son sens de l'honneur était trop fort.

Mais un jour, Annya alors qu'Annya se rendait au temple Iop, une embuscade l'attendait. Une trentaine de roublards s'étaient cachés à l'entrée et ne souhaitaient qu'une chose : tuer celle dont la tête était mise à pris depuis si longtemps.

Annya entra dans le Temple. Les roublards lui sautèrent immédiatement dessus. Plus vite que jamais, Annya dégaina son épée, tranchant ses ennemis. Soudain, une bombe explosa à ses pieds. Annya fut projetée contre un mur par la force de l'explosion. Elle était mortellement blessée. La fière guerrière se releva des larmes coulant lentement sur ses joues. Ce n'étaient pas des larmes de douleur, non. C'était des larmes de joie. La joie de pouvoir enfin terminer son ultime combat. La joie de pouvoir retrouver ceux qui avaient du être ses parents. La joie e repartir en sachant qu'elle aurait gagné jusqu'à la dernière de ses batailles.
Annya sauta, s'élevant au dessus de tous, puis s'abattit sur les derniers roublards, tel leur Jugement Dernier. Lorsqu'elle atterrit, sur le dos, les bras en croix, au milieu de ces corps, Annya souriait.

C'est ainsi que mourut la fière Annya, Disciple de Goultard, fils du Dieu Iop.

Le Dieu Iop, qui regardait ce qui était en quelque sorte sa petite fille depuis le début de ses aventures, honora la belle guerrière au delà du raisonnable. Il lui créa une étoile, une étoile qui redonnerait courage aux aventuriers, une étoile qui porterait chance aux malheureux qui combattaient pour le bien, qui guiderait les Iops vers un idéal.

L'étoile d'Annya.

// Voila c'est la fin de cette petite légence. Je sais c'est cours, mais dites vous que c'est comme une histoire, un conte qu'on raconte au coin du feu ? J'espère que ça vous aura plus ! Dites le moi, et dites moi aussi si vous voudriez d'autres légendes comme celle-ci //
 
0 0
Score : 495

J'en ai presque les larmes aux yeux !! Je trouve cependant cette légende courte, mais vraiment intéressante ! J 'espère que tu vas continuer !

0 0
Score : 536

Hey, Hatsu, c'pas mal du tout cette idée !
J'ai bien aimé ce conte (quoique un peu court), c'est bien pensé, agréable à lire, le soir au coin de la lampe de chevet...
J'ai remarqué une ou deux fautes de conjugaison, et une de frappe (se acquiesça) mais c'est pas dérangeant. Je te conseille juste de mettre juste une toute petite description des personnages,, parce que là, on sait pas trop comment ils sont !
Je t'encourage à continuer, mais si j'étais toi, je ferais ça en un seul sujet, tu vois, comme des chroniques !

---Nuage de Minuit/Nocturne---

0 0
Réagir à ce sujet