FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Wakfu saison 3: La fin du temps des héros?

Par 23 Novembre 2013 - 15:24:47
Le retour des Eliatropes. La confrérie du Tofus. Une légende désormais, une histoire des longues nuits d'hiver. Pour certains une vérité qui n'attend que d'être révélé au grand jour mais qui, pour l'instant, se cache sous les contes pour enfants.
Le monde des douze est en paix depuis longtemps, les seuls batailles au quel on peut assister sont celles des enfants inspirés des vieilles légendes, et qui rejouent la guerre, se poursuivant le long des ruelles avec des épées en bois. Cette paix, pour certains elle est synonyme de tranquillité et de prospérité, d'occasion de rapprocher les peuples, mais pour d'autres elle n'apporte que de l'ennui. Et ceux-la se font de plus en plus nombreux...

-Reviens! Je vais dire à maman que tu as dépassé les ruines!

-Rooh! Ce que tu es trouillard, Mat! Le vieux dit que c'était un portail, je veux juste savoir comment ça marche.

-Bah maman, d'abord, elle dit que le vieux il est fou! Qu'il raconte rien que des bêtises pour faire son intéressant. Et puis ça ce peut pas qu'il est vécu la grande guerre alors, bah il dit n'importe quoi!

-Mais moi je SAIS qu'il dit la vérité. Oh et puis zut! Ca sert à rien de te parler à toi! Aller rentre à la maison!

La jeune Ecaflip aux cheveux marrons continua d'escalader les ruines couvertes de mousse, tandis que son petit frère faisait demi-tour, les larmes aux yeux. Ezra s'arreta, regardant son frère s'éloigner. Dés qu'il eu disparut derrière les arbres elle siffla 3 fois et bougea ses oreilles noires d'avant en arrière. Une joli Crâ apparut alors, et s'avança souplement au milieu des ruines, ses cheveux courts se balançant autour de son long cou. Sa chevelure bleue, héritée de son père Feca lui donnait l'impression d'être "différente" et elle les coupait régulièrement.

-Tiens Margot! Je m'attendait plutôt à voir Etan. Il est encore à s'entrainer avec son père?

-Salut Ezra. Oui mais il arrive, je l'ai croisé en venant, ainsi que Andros.

-Tu as prévenu Andros de notre réunion?

Avant que Margot puisse répondre, un grand Sadida surgit des ramure d'un chêne planté au milieu des ruines. Il avait une vingtaine d'année mais une maladie infantile avait rendu ses cheveux aussi blanc que les fesses d'un Bouftou, quand elles sont propres. Il sauta à terre prés d'Ezra qui poussa sa queue au dernier moment pour ne pas se la faire écraser.

-Vous savez bien que vos réunions secrètes dans la forêt ne peuvent m'échapper. Les arbres s'ennuient tellement qu'ils prennent un malin plaisirs à me rapporter tous se qui se passe sous leurs branches. Sinon bonjour les filles.

-Bonjour Andros. Et tes chers arbres ont-ils "vu" Etan arriver?

-Oui il sera là dans quelques minutes. En attendant pourra tu m'expliquer pourquoi tu as virer ainsi Max? Ce pauvre Chacha me faisait de la peine.

-Bah, c'est juste un fouineur.

Avant que l'Ecaflip et le Sadida ne commencent à se disputer, un Sacrieur apparut et s'avança d'une démarche royale jusqu'au pied des ruines, où il se prit les pieds dans une pierre et s'étala par terre, pour la plus grande joie des deux jeunes filles.


Voilà, voilà! j'attend avec impatience commentaires et critiques, mais s'il vous plaît ne soyez pas trop durs. ^^ en espérant que ça vous est quand même plu! pour la mise en page, je suis désolée c'est la premiére fois que j'utilise ce forum, et j'arrive pas à enlever les .
0 0
Réactions 24
Score : 557

Ton récits est très bien mais au juste tu as utilisé des noms de fairy tail? Mais si non j adore.laugh 

0 0
Score : 133

bah non.huhEn plus je déteste ce manga, j'ai du regarder une fois un bout d'épisode en zappant sur ma télé.sadC'est quoi les noms qui sont pareils? pour que je modifie.(plus tard) Voilà j'ai modifié! Mais je touche pas à Ezra je le trouve bien.tongue Sinon merci de m'avoir prévenu, et surtout d'avoir lu mon histoire.happy 

0 0
Score : 7

C'est bien, moi je trouve que c'est bien écrit et ...Voila. Continue moi je le réjouit de voir la suite!!!wink 

0 0
Score : 133
En fait j'ai écrit le début sur un coup de tête donc maintenant il faut que je cherche le scénario.winktongue
Et merci pour ton soutien!
Je m'excuse d'avance, car je ne pourrais pas poster les textes réguliérement, et ils ne seront pas très long. Mais je ferais mon possible! Et j'aissairais bientôt de poster des dessins des personnages, le projet est en cours, c'est d'ailleurs pour ça que l'histoire est longue à venir.


Le Sacrieur au cheveux rouges vifs, maintenus pas des bandages portés en bandeaux, s'étala de tous son long. Quand il voulu se relever ses vêtements se prirent dans les racines et les trames du tissu se coincèrent et s'emmêlèrent. Margot, qui était la plus proche de lui, voulu l'aidé mais ne réussi qu'à déchirer un peu plus la veste d'Etan. Andros, en gentleman, voulu aidé la jeune Crâ mais Etan refusa, faisant passer sa dignité avant ses habits. Mais il fut vite évident que Margot n'y arriverait pas seule, les racines du chêne semblaient s'être enroulés autour du Sacrieur à terre, et Andros et Ezra vinrent prêter main forte à la jeune fille.

Les deux adolescentes et le Sadida tirèrent de toutes leur force tandis qu'Etan se tortillait dans tous les sens, quand chacun des jeunes sentit quelque chose en lui qui se débloquait, comme un claquement qui résonna dans leur esprit et dans leur coeur. Ils virent alors une vapeur bleuté sortir de leur poitrine et se concentré en une bulle, à la surface de laquelle apparaissait parfois des remous, comme les rides de l'eau sous les assauts du vent. La bulle se déplaça lentement vers le coeur des ruines, où pointaient les vestiges de deux colonnes de pierre. Sur le passage de l'aura bleutée, les pierres se mettaient en mouvement, et fusaient vers les colonnes, qui bientôt laissèrent apparaître une arche parfaite, où s'encastra la bulle, formant un rideau mouvant et hypnotique.

Alors que les quatre compères regardaient fixement l'arche, dépassés par les évènements, un vieillard surgit soudain, en poussant des cris perçants qui firent s'envoler les oiseaux et détaler les wapins. C'était un vieux Xélor, Atoote Haleur, qui habitait dans une clairière non-loin. Il était considéré comme fou par les habitants du village, mais Etan, Ezra et Margot le connaissais depuis leur plus petite enfance et l'aimaient comme leur grand-père, trouvant en ses histoires une étincelle de vérité. Le vieux Xélor releva Etan avec facilité, les racines du chêne ayant disparus, et l'entraîna vers la vieille mansarde où il vivait depuis des années. Les trois autres furent bien obliger de suivre Atoote et ils entrèrent dans la maisonnette en assayant de ne pas éternuer à cause de la poussière accumuler au fil des ans.

Le vieux leur ordonna de s'asseoir d'une voix qui n'autorisait aucune discussion et qui fit comprendre aux enfants qu'il avait quelque chose d'important à leur dire. Ils s'installèrent donc autour d'une planche fixé sur une souche, servant de table, et fixèrent Atoote, attendant qu'il commence. Le vieillard se racla la gorge plusieurs fois et les regarda tour a tour, comme pour les juger. Et enfin il pris la parole:

-Ca faisait si longtemps que je vous attendait. Les derniers possesseurs du Wakfu. Les derniers à pouvoir rechercher la vérité. Les Compatibles.

A suivre!
J'attends vos commentaires et impressions avec impatience! Et je m'excuse encore pour un si petit texte.


voici déja Mat, le petit-frère d'Ezra:Cliquez ici
et Andros:Cliquez ici
1 0
Score : 7

Sympa. Et je trouve que tu te débrouille super bien. Ca change des autres suite d'ailleurstongue
Dit c'est juste une idée, mais ce serait bien si des personnages de la saison 1 et 2 de wakfu apparaissaient!! biggrin C'est juste une idée!! En tout cas, CONTINUE!!!!wink 

0 0
Score : 133
ne t'inquiète pas miniloulou,biggrin ils vont arriver, mais que comme personnages secondaires. En tout cas merci de ton soutien!
Voici donc la suite (encore désolée que mes textes soient si court, mais je n'ai pas droit à beaucoup d'ordi et en 3e on a trop de devoirs smile)

Les adolescents se redressèrent, comme électrisés, sentant que les choses allaient devenir intéressantes.

-Les Compatibles? Demanda Ezra pour encourager le vieux à continuer.

-Pour commencer, savez vous ce qu'est le Wakfu?

-Cette magie dont on parle dans les légendes, contrôlée par l'ancien peuple? Elle existe?

-Oui, elle existe, comme tous ce que je vous raconte depuis des années, elle est réelle. Sauf que ce n'est pas de la magie. C'est une force, une énergie, contenu en toute chose, que l'ancien peuple a su contrôler. Ce peuple, les Eliatropes sont les seules à voir cette énergie mais elle existe en chacun de nous. Où plutôt existait. Car depuis des centaines d'années le Wakfu disparaît peu à peu de notre planète, comme aspiré. Et personne ne fait rien, personne ne se rappelle son existence. Sauf moi. Cette arche, ce portail que vous avez réveillé, fonctionne grâce au Wakfu qui l'entoure, d'où la présence du chêne, qui était la source d'énergie qui lui était attribué. Mais quand le Wakfu disparut, les portails s'éteignirent, et devinrent ruines. Le fait que votre présence l'ai réveillé montre que vous êtes les derniers possesseurs de Wakfu, les Compatibles. Vous ne pouvez contrôler votre Wakfu, n'étant pas des Eliatropes, mais vous le possédez et cela fait de vous des êtres d'exception.

-Mais d'où viens ce nom de Compatibles?

-D'une vieille secte, peu après la disparition du Wakfu. Ils propagèrent une prophétie annonçant la venue des Compatibles, les derniers êtres du Wakfu. Bien entendu cette prophétie n'était que la concrétisation de leurs espoirs et rêves, mais étrangement l'histoire nous a pris qu'en chaque prophétie se cache une vérité. Alors le secte c'est faite discrète et c'est mélangé au reste du monde dans l'attente des Compatibles.

-Que disais d'autre cette prophétie?

-Comme d'habitudes des histoires de combats épiques, de monstres et de tyrans, d'innocents à sauver, de quêtes de l'honneur et de l'amour: le blabla habituel... Ah, oui! Ca parlait aussi de sauver d'anciens héros, et ça je pense que ça fait partit de fond de vérité.

-D'anciens héros? Ca fait longtemps qu'il n'y a plus de héros, ils ne sont pas juste anciens, à mon avis ils sont momifiés.

Etan rit de sa blague mais se stoppa net quand il se rendit compte qu'il était le seul. Les autres réfléchissaient aux conséquences de ce que venais de leur annoncer le vieux Xelor.

-Et la prophétie disait quand on devrait partir à la recherche des anciens héros?

-Oui. Dés que vous apparaîtrez.

Les adolescents ne dirent rien. Comme beaucoup d'enfants ils avaient souvent rêvés de partir à la conquête du monde. Mais il était grands à présent et ils n'envisageaient pas de quitter leur famille avant plusieurs années. A part Andros qui était suffisamment âgé pour vivre seul, et Margot qui habitait avec un grand-père odieux. Ils quittèrent la maisonnette en silence, sous le regard inquiet du Xelor.

-Dés que vous serez prét, rejoignez moi aux ruines, je vous en dirait plus sur les portails. Et sur la prophétie.

Ils se séparèrent à l'orée de la clairière et disparurent sous les sombres frondaisons des arbres éclairés par le soleil couchant.
_____________________________________________________________

Arrivée chez elle, Ezra trouva sa mère qui l'attendait, tenant son petit-frère, les larmes encore aux yeux. Ezra soupira, sachant ce qui allait se passer, l'ayant déjà vécu de (trop) nombreuses fois.

-Ezra. Tu sais ce que je vais te dire.

-Oui maman. Pardon maman.

-C'est à ton frère que tu devrais t'excuser. Pourquoi l'a tu traiter de, je cite, "trouillard"?

Ezra regarda Mat, son petit-frère, étonné qu'il n'est pas tout raconté à sa mère dés son arrivé. Soulagé de ne pas avoir à avouer qu'elle était allé dans la forêt, elle improvisa.

-On est allé dans les champs. On jouait aux Bouftou en se cachant dans le blaïs. Un chacha est passé à côté de lui, il a cru que c'était un Bouftou et a eu peur. Quand il me l'a dit je l'ai traité de trouillard.

-Et pourquoi a-t-il eu peur, en croyant que c'était un Bouftou? Il sais qu'ils ne sont pas dangereux.

Ezra se mordit l'intérieur de la joue. La gaffe! elle réfléchit rapidement avant de se souvenir d'une histoire qu'Etan lui avait raconté quand ils étaient petits.

-Je venais de lui expliquer l'histoire du Bouftou fou qui attrapait les petits enfants perdus dans les champs de blaïs.

Le frisson de peur de Mat fut interprété par sa mère comme une confirmation de l'histoire d'Ezra.

-Et tu as trouvé très drôle de lui raconté cette histoire, je suppose?

-Désolé maman. Désolé Matou.

La mère Ecaflip souri, attendri par le surnom affectueux qu'Ezra avait donné a son petit frère peu après sa naissance et qu'elle n'utilisait que quand elle était sincère. Elle envoya ses enfants dans leur chambre pour qu'ils attendent le repas sans être dans ses pieds, et retourna dans sa cuisine en sifflotant, fière de la belle famille qu'elle avait fondée. En montant les escaliers, Mat demanda à sa soeur, en tirant sur un pan de sa robe pour attirer son attention:

-Dis grande-soeur, tu me la racontera, l'histoire du Bouftou fou? Pour que maman ne sache que tu as menti, si jamais elle me demande.

La justification du petit Ecaflip fis sourire Ezra, qui lui ébourriffa les cheveux et les oreilles, au plus grand plaisir du bout-de-chou, qui ronronna fortement, appuyant sa tête contre la jambe de sa soeur et serrant plus fort encore la robe.

Pour avoir une image de Mat, allez à ma derniére publication (désolée si le représentation n'est pas fidéle, j'ai même oublié la queue, mais en dessin je ne suis pas forte pour dessiner les genstongue) comme toujours j'attendrai avec impatience de nouveaux avis et de nouveaux lecteurs si possible. Si l'histoire vous a plu, n'hésitez pas à allez en parler à d'autres, avoir plus d'avis m'aiderais!
0 0
Score : 6

Pour un essai, je trouve ça pas mal du tout smile
Je t'encourage vivement à poursuivre ton histoire, elle m'intrigue beaucoup !!
Je pourrai te donner cependant un petit conseil, c'est de faire attention à l’orthographe parfois. Mais ne t'en fait pas, ça ne gène absolument pas la lecture wink !!
Bonne continuation, j'attends la suite avec impatience et je suis pressée de revoir les anciens de la confrérie du Tofu biggrin

0 0
Score : 133
Merci de vos encouragement! (wahou 3 lecteurs! je fais fureure ^^) je me dois donc de faire la suite le plus vite possible! Pour ce qui est de la confrérie, elle devrait pas tarder à venir... peut-être même dans cette partie! Je vous souhaite une bonne lecture!

Après une soirée passé avec son petit-frère, Ezra avait décidé de partir le lendemain, en laissant un mot. Elle se réveilla à l'aube et enfila les vêtements préparés la veille, une robe courte portée par dessus un pantalon, et descendit à la cuisine pour prendre quelques provisions et laisser le mot sur la table. Sur le seuil de la maison elle hésita quelques instants, la main sur la poignée. Elle inspira un grand coup et passa la porte, sans remarquer l'ombre qui l'observait depuis l'escalier. Elle se dirigea vers la forêt en marchant, et commença à accélérer tandis que des larmes perlaient aux coins de ses grands yeux bleus. Elle secoua la tête comme pour se débarrasser d'une idée, et se redressa, entrant dans le bois avec un air déterminé. Elle s'était faite une promesse, et elle l'a tiendrait.

Quand elle atteignit le portail elle vit le vieux Xélor, un bâton à la main, qui somnolait assis contre le tronc du chêne. Elle pensa être la première arrivée, mais en s'approchant elle découvrit Margot, qui avait dormit sous un surplomb crée par l'enchevêtrement des racines. Elle s'agenouilla au niveau de la tête de son amie et attendit ainsi l'arrivée des deux garçons. Quand le soleil pointa ses rayons par dessus la cime des arbres, elle remarqua que Margot portait une vieille tenue de guèrrière ayant appartenu à sa mère et qui lui allait drôlement bien, moulant ses formes parfaites.

Etan apparut à la lumière et vit les deux jeunes femmes éclairées par un rayon de soleil qui leur donnait un air d'ange. Quant à la tenue de Margot, il sembla trouver lui aussi que ça lui allait parfaitement, car il rougit jusqu'aux pointes de ses oreilles. Lorsque Andros arriva enfin, Atoote redressa la tête et les regarda tour à tour, jugeant leur détermination.

-Vous êtes en retard les garçons. Nous avons perdu beaucoup de temps, mais raison de plus pour ne pas en perdre encore en réprimandes. Approchez du portail.

Les adolescents lui obéir, ayant hâtes de partir à l'aventure. Mais l'action attendrait, car les leçons primaient.

-Ce que vous avez devant vous est un portail Zaap. maintenant qu'il est activé, les deux ou trois portails attenant le sont aussi. Mais je ne pense pas qu'ils soient en état de fonctionnement. Cependant avec la miss (il désigna Margot du menton), nous avons passés la nuit à chercher un moyen de l'utiliser. Alors regardez bien.

Et Atoote lança un jeton dans le rideau de Wakfu et utilisa son pouvoir sur la piéce. Le portail modula alors lui-même la force du Xélor, pour faire une chose jusqu'alors impossible... Il montra le passé. Les enfants virent des forêts rapetisser et comprirent que le portail remontait le temps pour leur montrer finalement des scénes de bataille. L'entousiasme des jeunes à partir à l'aventure en prit un coup, quand ils virent des personnes de leur âge tomber au combat et agoniser pendant des heures. La souffrance, la tristesse les envahis, et ils frissonnérent malgré le soleil qui leur réchauffait le dos.

Enfin le portail arrêta ce rapide retour en arriére et se fixa sur une image. Un groupe de guerrriers, entourés d'ennemis, qui protégait une femme et son enfant. Il y avait une femme Sadida qui utilisait ses lianes pour faire des ravages dans les rangs ennemis, un Iop a la carrure impréssionante, un Enutrof faisant volé sa pelle autour de lui, forçant les brigands à reculer, et dérriére eux une magnifique Crâ tenant dans ses bras un petit garçon roux aux grand yeux verts. Mais surtout, il y avait un jeune homme bien bati, aux cheveux recouverts par un bonnet bleu, combattant aux côtés... d'un dragon! C'était un Eliatrope! Et ces combattants, c'était la confrérie! La légende préférés des adolescent lorsqu'ils étaient jeunes, celles qui les avaient décidés à accepté la quête que leur offrait le vieux Xelor. La légende de la confrérie du Tofu!

Ils regardérent, impuissants, la confrérie se faire submerger par l'ennemi, constitué de brigands et de démons. Ils s'atendaient à devoir assister à la fin tragique de la confrérie, quand ils virent apparaître sur l'image une lumiére vive, d'un blanc éclatant, qui englauba les héros et disparu, ne laissant qu'une armée victorieuse, à la tête du monde des douze.

Voilà, voilà encore une fois c'est bien court, mais mon pére commence à s'énerver, il faut que j'y aillewink. j'essairai bientôt de vous mettre les image des autres parsonnages. Mais en attendant... donnez-vous en à coeur joie sur les commentaires! 
0 0
Score : 6

Vraiment, je me demande où tu vas chercher ton imagination, mais seulement une chose : Continue !!!
Tes parties sont bien structurées et tu décris juste comme il faut les détails, je trouve wink !
J'ai hâte de voir la suite biggrin !!!

0 0
Score : 7

C'est super!!! Je continue d'aimer et je trouve que plus tu avances plus j'apprécie!!! CONTINUEbiggrin 

0 0
Score : 33

Je trouve ton histoire passionnante que j'aime beaucoup même si c'est le début j'ai hâte de lire la suite.

Continue sur ta lancé c'est super !

0 0
Score : 133

merci de votre soutien!

0 0
Score : 7

Cool!! c'est géniale meme si tu as improvisé. Et franchement je n'ai pas fait attention au faute d'orthographe. (Je suis nul en orthographe donc je vais pas me plaindre)tongue 

0 0
Score : 133
Ne vous attendez pas a un texte très long, j'ai 10 minutes pour improviser et tapez (sans parler des fautes^^) à cause d'un problème de timing, le commentaire miniloulou devrait se trouver au-dessous de cet extrait.

Sans laisser le temps aux jeune de faire des commentaires sur ce qu'ils venaient de voir, Atoote prit la parole:

-Je pense que si vous n'avez pas tout compris de ce que vous venez de voir, vous avez au moins reconnus la Confrérie du Tofu. Je vais vous éclairez le mieux que je peux sur se qui c'est passé et que le portail viens de vous montrer. Tout d'abord, sachez que quand j'ai entendu parler de cette prophétie vous concernant, j'ai des recherches avec l'aide de la secte l'ayant propager. Sans leur accord. Toujours est-il que vite compris que les anciens héros que vous devez retrouver sont nul autre que la Confrérie.

-Comment avez-vous fait pour le comprendre? demanda Etan, qui trouvait louche que le vieux sache tant de choses. Il est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de héros, mais que des bleus comme nous doivent sauver des légendes comme la Confrérie, ce n'est pas si évident à deviner.

-Premièrement je ne savait rien de l'âge que vous auriez. Deuxièmement, pour répondre à ta question, mes recherchent m'ont amenées à découvrir ce que vous avez vu grâce au portail: la disparition mystérieuse de la Confrérie. J'ai rapidement fait le lien entre votre prophétie et ce mystère, et j'ai donc mené une enquête sur la fin de la Confrérie.

-La fin? s'écria Ezra, qui était une grande admiratrice de la Confrérie, et qui avait eu de grand espoirs en voyant que ses membres n'étaient pas vraiment morts. Vous voulez dire que...

-Disparue. Rien de plus. Sinon vous n'auriez aucune chance de les retrouver. Mais écoutez un peu ce que j'ai à vous dire. Cette lumière blanche que vous avez vu n'a été vu qu'une seule fois, ou du moins n'a été citée dans les annales des douze qu'une unique fois, durant la bataille de la Confrérie contre le roi des shushus et Quilby le traître. Vous connaissez forcement ce combat, je l'ai raconté au moins une dizaine de fois depuis votre naissance. Et cette lumière n'est autre que le portail menant à la dimension blanche, où Yugo, l'éliatrope de la Confrérie, à enfermé Quilby au terme d'un combat acharné sur le monde des éliatropes. Or ouvrir ce portail demande une grande force d'énergie, plus encore s'il est ouvert à distance, ce qui est le cas du portail ayant sauvé la confrérie, puisque Yugo était le seul à en être capable mais n'aurais pas eu assez d'énergie après un pareil combat. Quelqu'un à donc ouvert ce portail avec l'aide de plusieurs éliatropes. Mais qui? Et dans quel but? Pour sauver la Confrérie ou pour la mettre hors d'état?

-Vous voulez dire qu'en plus de sauver les plus grands héros du monde des douze il y a quelques milliers d'années, il va falloir affronter un dangereux inconnu tout aussi vieux et capable de nous mettre hors d'état de nuire, n'importe où, n'importe quand? demanda Andros, sceptique.

-
Eh bien, c'est un assez bon résumé de la chose, à part le fait que je ne suis sûr de rien quant à cet inconnu. Il peut très bien être pacifique.

-Oui bien-sur, il pacifiquement enfermé les derniers défenseurs du monde des douze pendant quelques milliers d'années, répliqua Margot en croisant les bras. Et maintenant il va sans doute nous détruire très pacifiquement. Et sinon cet inconnu mis à part, comment on fait pour ouvrir une dimension dont on ne sait rien et que le plus grand héros de tous les temps, le roi éliatrope lui-même, ne peut pas ouvrir seul? En sachant qu'il ne reste plus aucun éliatrope sur le monde des douze, et que nous n'avons aucun moyen de communiquer avec eux?

Le vieux Xélor soupira et leva les yeux au ciel, exaspéré. Ces gamins avaient réponse à tout, et ils avaient décidé de ne pas le lâcher! Mais il les comprenaient. Ils voulaient juste être prés à tout, connaitre leur ennemi et assurer leurs arrières. Après tout ils allait peut-être risquer leur vie juste pour une prophétie, sans doute fausse, raconté par un vieil homme timbré qui disait être vieux de plusieurs milliers d'années. Oui, il les comprenait. Ces jeunes étaient courageux, il ne pouvait leur demander plus.

-Eh bien, vous vous trompez, répondit Atoote avec un petit sourire vainqueur. Les éliatropes ont eux aussi entendu parler de la prophétie et ils ont laissés quelques volontaires sur le monde des douze pour être près à aider les Compatibles quand ils auront apparu. Malheureusement, ils sont là depuis si longtemps qu'il faudrait en trouver 5 ou 6 pour pouvoir entrer en contact avec le peuple éliatrope. J'en ai déjà localisé 3, et je pense en avoir trouvé un quatrième, mais ils sont loin, et leur descendance a très bien pu se déplacer. Voulez vous tout de même partir à l'aventure?

Les 4 adolescents allaient acquiescer avec enthousiasme, quand une petite voix retentit dans la clairière:

-Oui!

Atoote, Margot, Ezra, Andros et Etan se retournèrent et faillirent tomber de rire devant ce qui les regardait avec des yeux bleus débordant d'impatience à l'idée de partir dans une quête sans doute pleine de dangers et de rencontres.

Voilà! je pense que ça devrait suffire! j'espère que vous avez fait bonne lecture! et merci d'être toujours là!
0 0
Score : 6

Toujours aussi bien smile !! Ton histoire comporte une bonne intrigue !
C'est une partie qui laisse un peu de suspense et je suis vraiment curieuse de découvrir quelle aventure tu vas réserver à notre petite troupe !!
Mais surtout, continue sur ta lancée, ne t'arrête pas, tu es super bien parti !!
En attendant la suite, bon mercredi après midi biggrin !!

0 0
Score : 33

Toujours aussi bien, mais j'espère qu'il y aura bientot de l'action car depuis il y en a pas eu.
Je pari que la personne qui dit oui est Mat, bref je veux la suite.

MytiqueNova 

0 0
Score : 17

Je viens de la découvrir en allant jeter un œil sur la fanfiction sur laquelle tu as mis un lien vers celle ci (très bonne idée d’ailleurs) j'adore ta fic même si au début je ne comprenais pas tout (surtout parce que je ne voyer pas le lien entre ta fic et les saison précédente de wakfu) mais maintenant j'ai compris et tout cela m'intrigue, j'ai hâte de la suite.
bonne continuation

0 0
Score : 13

Moi aussi j'ai vu ta fanfic par le lien que tu as mis sur l'autre fanfiction.
Je l'adore elle est super! Le contexte est super tu as une bonne intrigue et le mystère plane! Tu as juste quelques fautes d'orthographe mais tout le monde en fait et on ne peut pas dire que tu en fais des grosses et tu n'en fait pas beaucoup. J'ai hâte d'avoir la suite, continue!

0 0
Score : 557

continu j adore ta fic.biggrin 

0 0
Réagir à ce sujet