FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Jeux Astrubéens

Par Aksjerstein 04 Janvier 2013 - 15:41:19

[HRP]

Bonjour à tous ! Me voilà ici présent pour vous présenter ma première fan-fiction : Jeux Astrubéens.
Elle se base sur des faits qui se sont plus ou moins déroulés en jeu (commencez pas à y voir du plagiat :c).
Comme je vous l'ai dit il s'agit de ma première fan-fic', j'espère de tout coeur qu'elle vous plaira.

Avant d'entamer le vif du sujet, peut-être devrais-je me présenter : Caelius, Rôliste depuis quelques années déjà. je suis membre de La Vague Vaudoo ( Cliquez ici ), apprenti dessinateur (je vous laisse le plaisir de chercher ma galerie) et flemmard à mi-temps.
Ah ! Et merci à Or Azur pour la correction rapide de ce premier texte !

[/HRP]

Introduction

Un calme paisible régnait dans cette partie d’Astrub. Rien ne valait le sud-ouest de l’île des mercenaires pour ce qui était du repos et de la bonne sieste ! Mais l’exception peut confirmer la règle… Ou modifier toute une idée que l’on pouvait se faire…

Un cri, si aigu et puissant que certains témoins disent l’avoir entendu jusqu’aux portes de la vieille ville, retentit. Il venait des marais. En effet, sur place un Xélor élégamment vêtu se déchirait les cordes vocales d’un cri de détresse. Sur le puits qui se trouvait face au mage temporel un cadavre gisait. Les yeux étaient crevés, visiblement avec les verres des lunettes de la victime, le macchabé s’était également fait couper les jambes et le gras gauche. Son thorax était ouvert, les chairs écartées laissant paraître ce qui semblait être des intestins broyés. Comble de l’horreur, des têtes de Chachas avaient été cousues sur la bouche de l’homme.

Caelius, tel était le nom du fervent disciple du Chronomaître, fit le tour du corps tout en murmurant.

- Visiblement… Une trentaine d’année…

Le Xélor s’approcha quelque peu, la victime était un Féca. Il courut en direction de l’imposante muraille qui, malgré les siècles et les cataclysmes avait toujours gardé sa grandeur.

Le serviteur du grand Horloger se rua dans une Taverne bien connue par les aventuriers de passage à Astrub : la taverne de La Dernière Heure. Après avoir plongé dans le sac il se retrouva dans le hall d’entrée et commença à s’agiter dans tous les sens.

- Un… Un cadavre !! Déchiqueté !! Des têtes de Chacha dans la bouche ! Les maraiiiiiiis ! Aaaaaaaaaaaaaah-ppelez la Milice !

Un Sacrieur sirotant paisiblement sa bière tourna vivement la tête en direction de ce qui de toute évidence lui semblait être un fou, et s’en approcha.

- Ooooh… On se calme, d’accord ? Vous avez parlé d’un cadavre… ?

- Oui ! Dans les marais ! Aaaah, c’est vraiment horriiiible ! Répliqua le magicien à l’armure de cuivre.

Une jeune femme, disciple de la déesse au bouclier, qui était assise une table à proximité s’approcha, quelque peu perturbée.

- Peut-être voulez-vous que nous allions voir ? proposa-t-elle en regardant un a un ses interlocuteurs.

- Oui ! C’est ça ! Il… Il faut que vous veniez voir !

C’est ainsi qu’ils prirent tous trois la route des marais, guidés par un pirate saisi de frémissements. Il ne le savait pas encore, mais allait très bientôt faire une rencontre fort sympathique…

0 0
Réactions 9
Score : 503

Oho, et me voilà de bon matin, fidèle au rendez-vous !^^

Si on m'avait dit il y a quelques mois, que j'aurais loccasion de commenter un des écrits de Caelius le Xelor, ça m'aurait bien fait rire ! Oui parce que le fourbe ne s'en souvient pas, mais j'ai souvenir qu'il nous avait mis une sacrée trempe à nous autres Vagueux, quand il était encore cuistot chez les Bananas.

Souvenir cuisant donc ! ^^

Mais de Caelius, j'ai aussi un très bon souvenir : celui de ses articles en tant que dracornaliste pour l'Echo du Dragon. C'est donc avec grand plaisir que je découvre cette aventure inédite et qui s'annonce passionnante. Il me tarde d'en connaître le dénouement, car quand même, quel crime atroce !

Pauvres chachas !!!

Or Azur

0 0
Score : 4231

En plus de bien dessiner et de RP comme un dieu maître, il écrit des fanfictioooons !
C'est qu'il sait tout faire le Caelius biggrin
*/sbamokayjesors*

J'aime beaucoup le début et comme Kahleeciel, je veux connaître la suite !

Moonlight-C 

0 0
Score : 1868
[HRP]

M
on petit Caelius ... C'est très bien écrit, et je trouve que l'idée de retranscrire cette histoire est géniale.
En espérant qu'on puisse la faire durer longtemps, pour que le RP policier prenne plus d'ampleur. Pour l'instant ça s'annonce bien et les gens qui participent sont cool !

Continue à écrire, c'est super.
Bisous, ton moi.

[HRP] 
0 0
Score : 587

Mouwa ch'trouve ça trop court ! Alors j'veux la suite, illico pasta !... pesto... presto !

0 0
Score : 2677

[HRP]

Merci à tous ! Je suis très flatté ! *-*

Or : Ah, bah aujourd'hui t'es à l'heure ! :B Merci, merci et encore merci ! Et désolé de ne pas me souvenir de toutes les victimes de mes agressions... >_____>

Moon' : Un maître, un maître, si je suis un maître, toi tu es au delà de la déesse ! biggrin Merci beaucoup !

Mon Khaltos à moi : Merci, merci, merci, merciiiii ! *Lui fait un bisou sur le nez, tiens*

Capitaine : La voilà ta suite ! Et te pleins pas qu'elle est trop courte ! e-e

Bref, bref, bref... Voici le premier chapitre, donc ! Sachez aussi que le nom de la fan-fic changera peut-être au prochain chapitre, je réfléchis encore à un nom bien plus adapté. De plus vous devez savoir que je ne pourrais pas poster régulièrement, avec la rentrée et tout le reste je risque d'être un peu plus occupé, mais sachez que je vais faire en sorte de vous poster la suite merdredi ou vendredi !

Bonne lecture et merci encore une fois à tous, même à ceux qui n'ont pas commenté cette intro', mais qui ont pris la peine de me lire !

[/HRP]

Chapitre 1 : Mais où est Shär Lyh ?

Check’Lockholms, célèbre détective Steamer, était appuyé contre un arbre, remettant son monocle en place. C’est alors qu’un cri parvint jusque dans son conduit auditif. Vif comme l’éclair, l’homme d’acier aux couleurs verdâtres saisit sa canne et prit donc la route d’un pas assuré en direction du Sud-Ouest.

Sur place, Caelius et ses deux compères observaient avec dégoût le cadavre. Le Sacrieur s’avança, la tête haute et commença à examiner le corps.

- Je sais pas du tout qu’est-ce qui a put le tuer…

Il sortit un mouchoir et ôta un bout de verre de l’œil droit de la victime.

- On lui a enfoncé des verres de lunettes dans les yeux.

La Féca poussa un léger gémissement avant de prendre la parole.

- Mais… Maintenant qu’il est mort on ne peut pas faire grand-chose, non ?

Elle essuya des larmes qui coulaient le long de ses joues avant d’ajouter :

- Bon, c’est pas tout ça, mais moi je n’aime pas traîner dans ce genre d’endroit lugubre… Je retourne à la Dernière Heure !

Les deux hommes regardèrent filer la jeune fille à toute allure.

- Personnellement, j’ai un verre qui m’y attend…

- Allez-y donc, je ne veux sûrement pas vous priver de votre alcool, répliqua Caelius d’un air sarcastique.

- M’bon… Bah, j’y vais. Et… Vous ne vouliez pas appeler la Milice ?

- Je vais me débrouiller. Vous pouvez disposer.

Le Sacrieur s’en alla, ayant laissé son mouchoir contenant le verre ensanglanté sur le rebord du puits. Caelius tourna autour de ce dernier plusieurs minutes, avant que le silence pesant qui régnait dans les marais ne fût brisé par des roulements mécaniques. Le mage leva la tête et se retrouva masque à nez avec un homme tout de métal conçu.

- Bonsoir monsieur. Check’Lockholms. Mes capteurs auditifs m’ont signalé un cri anormal venant de par ici.

- Oh… Et bien… répliqua le pirate, légèrement embarrassé. C’est-à-dire que…

Il désigna la dépouille d’un geste lent de la tête.

- Hm… Intéressant… Je suppose que c’est vous qui avez découvert le corps… ?

- Heum… Oui.

Le détective caressa lentement sa moustache, sous le regard intrigué du Xélor.

- Bien ! Vous allez m’aider dans l’enquête !

- Alors ça sûrement pas ! J’ai d’autres chachas à foue… le Xélor fixa les têtes de félins cousues sur le corps. Heuuuuu… Je n’ai pas le temps pour faire ce genre de chose !

Sur ces paroles, il détacha en vitesse une potion de rappel, disparaissant dans un petit « plop presque risible.

- J’espère qu’il n’a rien à se reprocher… lâcha l’homme de loi tout en remettant en place son couvre-chef.

Après avoir minutieusement identifié chaque brin d’herbe, gravillon ou tout autre élément autour du corps, le Steamer releva la tête, son attention soudainement posée sur un bruit de pas.

A quelques kamètres de là un mage temporel venait tout juste d’arrêter sa course, figé. Il considéra le Steamer moustachu un instant avant que ce dernier ne prenne la parole.

- Oh, bonsoir. Ce n’est pas ce que vous croyez. Mon nom est Lockholms, Check’Lockholms. Je suis détective privé et j’enquête sur le meurtre de cet homme.

- Hmmmm… le Xélor, du nom de Mahir, observa la dépouille de haut en bas. C’est immonde…

- Je ne vous le fais pas dire.

Mahir fit le tour du puits, regardant dans les moindres détails ce macabre spectacle qui s’offrait à lui. Il se pencha au dessus des orbites, désormais mélange de chairs, de verre et de sang.

- Je pense que l’on a commencé par lui crever les yeux. C’est là où le sang semble être le mieux coagulé.

- Intéressaaaant… On aurait donc affaire à un sadique… Faisant d’abord souffrir sa victime avant de l’achever…

Une bonne demi-heure plus tard, après plusieurs constats, Mahir et Lockholms s’étaient éloignés quelque peu de la dépouille et cherchaient à savoir qui pouvait bien être l’auteur d’un tel acte. C’est alors qu’une légère brise se répandit et que Caelius apparut petit à petit, entouré de bulles orangées.

- C’est moiii !

- Quoi, c'est vous ?!

- Biensûr, qui d'autre ?

Mahir et Lockholms s'observèrent longuement. Le dénouement de l'histoire était-il si simple ?

- Enfin… Je veux dire que c’est moi qui viens d’arriver. Ne commencez pas à croire… Enfin…

Ils restèrent tous trois silencieux avant que Lockholms demande à Caelius :

- Et sinon… Que faisiez-vous ici, dans des marais… ?

- Je me rendais au refuge du Möbius.

- Pardon… ?

Le pirate désigna d’un mouvement de tête l’ensemble d’habitations que l’on pouvait apercevoir un peu plus au Sud.

- Hm… Allons y faire un tour. Peut-être y trouverons-nous des indices.

Arrivés au centre du refuge, Caelius et Lockholms tombèrent face à un couple en pleine discussion. La jeune femme, disciple de la déesse des soins, fixa le serviteur de Xélor et lui fit un grand sourire.

- Ah ! Caelius ! Ca fait plaisir de te voir ! Comment vas-tu ?

Ce dernier hésita, puis lui répondit finalement :

- Ohoooh ! Bonsoir Akky. Ca pourrait aller mieux…

L’Eniripsa voulu l’interroger, mais fut coupée par le Steamer qu’elle n’avait jamais vu auparavant.

- Ouats Honne ! Venez voir !

Instinctivement, Caelius se retourna et son regard se posa sur une sacoche ouverte, entourée de multiples parchemins en pagaille.

- Voilà une pièce à conviction fort intéressante… Peut-être cette valise appartenait-elle à la victime.

- Une sacoche mon cher Ouast Honne ! Une sacoche !

Aussitôt, Check’ ramassa l’objet et passa sa main à l’intérieur. Il en sortit un petit carnet qu’il feuilleta.

- Hm… Qu’en pensez-vous cher assistant… ?

Demanda-t-il à Caelius tout en lui tendant l’objet.

- On dirait un passeport…

- Exact ! Exact !

Le mage observa la pièce d’identité un court instant.

- Visiblement il appartient à un certain Shär Lyh.

Le compagnon de Akky, qui c’était approché des deux compères, fronça les sourcils puis lâcha :

- Shär Lyh ? Shär Lyh et la chocolat’rie ?

- Vous avez une bonne culture littéraire… Mais il semblerait que notre Shär Lyh voyage énormément. Regardez Lockholms : un visa pour Brâkmar, un autre pour Sufokia… Et même pour l’île de Chuchotis !

Le détective ramassa l’un des parchemins et le lu en quelques secondes.

- Un notaire… Hm… Mais où est donc passé ce Shär Lyh… ?

- Je n’en ai pas la moindre idée…

- A moins que… Mais oui ! Suivez-moi Ouats Honne !

Sur ces mots, ils se hâtèrent en direction du puits. Mahir, qui ne les avait pas suivis au refuge, était parti, mais ce détail ne les importa peu.

-Vous avez vu Ouats Honne… ?

- Des cheveux rouges…

- Et des lunettes ! Héhé… Je crois bien que nous avons trouvé l’identité de notre victime !

- Il ne manque plus qu’à trouver celle du tueur… Chose moins bien aisée…

- Vraiment… ? Hahaha ! Vous êtes nouveau dans le métier Ouats Honne !

- Si vous le dites.

Ils se dirigèrent donc en direction du centre Astrubéen, décidés à rassembler un maximum de témoignages et à résoudre cette enquête au plus vite… si possible.

0 0
Score : 503

Aha, Check’Lockholms et Ouats Honne !^^

Excellent ! Moui, moui, Glace s'est en effet faîte interrogée par un dénommé Check. Je ne savais pas que nous avions à faire à une enquête en cours. Mais donc, si je comprends bien, tu romances ce qui s'est passé RP, c'est ça ?

Je suis curieuse vraiment, de lire la suite !^^

Bon courage !

 

0 0
Score : 2677
[HRP]

Hey ! Après de longues semaines, voici enfin la suite de la fic' ! Toutes mes excuses pour l'attente et je vous dis à très très vite pour le prochain chapitre ! (soit en fin de semaine ou début de la prochaine)

Bonne lecture, et mille excuses pour ce gros retard.

[/HRP]



Chapitre 2 : Que l’enquête commence !

Il y avait un fort boucan à la Dernière Heure. Les gens buvaient, riaient, discutaient des tendances politiques, de leurs nombreuses prouesses -dans vraiment tous les domaines- ou restaient seuls dans un coin à regarder un peu dans tous les sens.

-J’ai soif… et toi ?

- Un peu…

- Va me chercher un jus de cawotte, alors ! Je jus de Cawotte y’a qu’ça de vrai !

- Heuuu… D’accord…

Paravan Calace, Sacrieur âgé d’environ dix-neuf ans, se leva donc et alla se chercher une bouteille de bière ainsi que le jus de Cawotte que lui avait réclamé son compagnon de table, Wïnch Hexter. Il revint, posa les bouteilles sur la table, et se rassit avec mollesse.

Alors qu’ils bavardaient entre deux gorgées de leur breuvage respectif, un Steamer venait juste de se planter devant eux et tapota le sol avec sa canne.

- Bonsoir messieurs. Check Lockholms, détective. J’ai des questions à vous poser.

Du côté de Caelius, la tâche semblait bien plus compliquée. Les gens se méfiant généralement des Xélors, la situation n’était pas des plus simples.

- Excusez-moi ! Vous n’auriez pas quelques minutes à m’accorder ?

- Sûrement pas à quelqu'un comme vous !

Courant dans toutes les directions, abordant chaque passant, le mage fut vite pris au dépourvu et alla donc se réfugier dans un quartier calme de la cité afin de réfléchir aux possibles responsables de ce crime.

Au prises avec le Roublard et le Sacrieur depuis déjà une vingtaine de minutes, Lockholms insistait de plus en plus afin de soutirer un maximum d’information.

- Ne commencez donc pas à me dire que vous n’avez aucun nom en tête !

- Non mais allez vous faire voir ! J’ai rien à voir avec cette histoire moi, merde !

- Veuillez rester calme et poli !

Paravan s’interposa alors.

- Eh ! On se calme ! Vous le tas de ferraille, vous arrêtez d’emmerder mon pote. Et toi Wïnch tu te calmes, j’ai pas envie de m’attirer des ennuis ce soir…

- Non, mais ça va… Je me barre c’est tout. J’suis pas d’humeur.

Il se releva et s’en alla, bousculant le détective tout en marmonnant.

Le Steamer posa alors son regard sur Paravan.

- Et vous ?

- Quoi… ? Ah ! Ouais ! Baaaaaaaah… J’sais pas.

- Vous ne connaissez pas un potentiel tueur, donc ?

- Si, si, tout mon entourage est composé de psychopathes assoiffés de sang.

Lâcha-t-il, un sourire narquois se dessinant sur son visage.

- Ahah ! Je m’en doutais !

L’homme métallique pointa alors le Sacrieur du doigt.

- Vous avez le profil parfait du complice… hm… du complice parfait !

- ‘faut vraiment que vous mettiez le programme « Humour et déconne à jour…

- La validité de mes programmes ne vous regarde pas !

- Mouais. Enfin bref, j’ai rien à voir avec cette histoire, hein.

- Bien. Dans ce cas bonne soirée.

Remettant son chapeau melon en place, le détective sortit de la taverne.

Soupirant, le mage leva les yeux au ciel et tendit le bras droit, agrippant la tunique d’un Iop qui passait par là.

- Maaaaaaais, lâche-moi-heeeeeeeeu !

- Tsssk… Ne discutez pas et gardez votre calme.

Sur ces mots, Caelius et le guerrier disparurent dans un nuage violet.

L’instant d’après ils se matérialisèrent au bord d’un lac aux alentours de la grand-route d’Amaknastrub.

- ‘Vais gerber… Blrp…

- Un peu de tenue, je vous en prie. J’ai des questions à vous poser.

Répondit sèchement le pirate qui s’improvisait désormais assistant détective.

Après que le Iop eut dégurgité, ce dernier releva la tête, s’essuyant le tour de la bouche avec le bras, un sourire niais se dessinant peu à peu sur son visage.

- Vouaip, alors ?

Sortant son calepin de la poche extérieure de son havre-sac et détachant la plume de son chapeau, le disciple du Maître Temporel entama :

- Bien… Connaîtriez-vous un notaire ?

- C’est la faute au notaire si j’suis tombé par terre !

- … Cessez de faire le sot et répondez.

- J’ai l’nez dans le ruisseau, c'la faut au roux sot ! Héhé. C’est drôle, hein ? Hein… ? Oh, elle est sympa’ votre épée !

S’il y eut bien un meurtre dont personne n’eu vent, il s’agit bien de celui d’un jeune incarné appartenant au culte de Iop s’étant attiré le courroux d’un mage dont la patience n’était pas extensible.

Une fois de retour sur la place centrale d’Astrub, Caelius retrouva Lockholms qui saluait une dernière fois une jeune femme aux airs sombres. Cette dernière croisa le regard du magicien, lequel s’arrêta un instant avant que le Steamer de lance :

-Alors Ouats Honne ? Vous avancez ?

Le Xélor haussa des épaules tout en regardant l’horizon.

- Je stagne, je stagne…

Regardant l’heure à sa montre à gousset, il ajouta :

- Sur ce, je vous laisse, j’ai fort à faire.

Sans laisser le temps à Check de répondre, le Mage prit la direction de Sufokiastrub, se tenant toujours aussi droit tout en regardant à l’horizon la région ensablée d’Astrub.

Peu après qu’il ait dépassé l’enceinte de la vielle ville, une Féca à l’embonpoint relativement important et les vêtements couverts de bile tomba aux pieds du Pirate en poussant des gémissements.

- Des… Des hameçons… Un pauv’ pitchoune… Chraaaaach… Déchiqu’té !!! Hiiii !

Aussitôt sa phrase terminée, elle tomba à la renverse dans un bruit lourd et sonore.

Caelius fixa les plaines de Sufokiastrub et se mit en route. Une bien macabre découverte l’attendait… et la suite de cette aventure, qui n’était pas sur le point de finir !

To be continued...
0 0
Score : 4231

Juste trop génial *^*

Non, pas de commentaire constructif ce soir !

Moonlight-C 

0 0
Score : 503
-Bien… Connaîtriez-vous un notaire ?
- C’est la faute au notaire si j’suis tombé par terre !
- … Cessez de faire le sot et répondez.
- J’ai l’nez dans le ruisseau, c'la faut au roux sot ! Héhé. C’est drôle, hein ? Hein… ? Oh, elle est sympa’ votre épée !

S’il y eut bien un meurtre dont personne n’eu vent, il s’agit bien de celui d’un jeune incarné appartenant au culte de Iop s’étant attiré le courroux d’un mage dont la patience n’était pas extensible.

Comment dire ? C'est juste mon passage préféré ! ^^

Hé bien, je suis ravie de voir que tu t'es relancé dans l'enquête ! ^^ Un nouveau meurtre donc ? A-t-on pensé à interroger Winch Hexter quand aux précédents ? Avait-il un alibi pour ces soirs-là ? ^^

*Non, non, ne sous-entend rien du tout...*

Or Azur/Glace
0 0
Réagir à ce sujet