FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

L'épopée de Forrunner.

Par SUPERJK 06 Décembre 2012 - 20:29:57

Salut à tous,
Je suis un grand amateur de Fan-Fictions, j'aime d'ailleurs particulièrement celles d'Or-Azur et de Lily-Choco. Mais voilà ma grande passion c'est les enutrofs, alors mon histoire raconte la vie de Forrunner, un enutrof vraiment comme les autres ... wink

TOME I : Enfance.
Chapitre 1 :

La maisonnette de bois et de chaûme se trouvait à côté de l'entrée de la mine sur le flanc d'une montagne. Son apparence pittoresque rappelait aux voyageurs les petites cabanes égarées en pleine forêt qu'affectent tant les saddidas vieilissants. Et pourtant c'est la que vivait la famille Scrooge, aussi et à raison surnommés les pingres par les habitants de la région. Loin de s'en courroucer,Krystalle, la maîtresse de maison se félicitait de voir ses qualités d'économe récompensées.

Il faut dire que son mari, Faidor n'avait que faire des kamas (une honte pour un enutrof), pas assez brillants à son goût. Il préférait les gemmes, et passait en conséquence toutes ses journées à en extraire. Son ardeur naturelle à cette tâche avait permis à la famille d'amasser une véritable fortune, qu'ils enfermait au fond de leur mine dans un coffre en pierre taillé par un ami de la famille (ristourne oblige).

C'est dans cet environnement prospère que grandit Forrunner, son nom issu de l'affection de son père pour le fidèle ami de la classe enutroph avait perdu tout son sens quand le petit enu s'était pris d'aversion pour ce genre de bêtes après en avoir vu un détruire un gisement en sortant de terre. Gisement que le petit s'apprêtait à le récolter. En effet, bien qu'ayant la même motivation que son père au travail, il n'en avait pas moins l'avarice maternelle, ce dont Krystalle sa mère n'était pas peu fière.
Faidor l'emmenait souvent à la mine avec lui. Ainsi, quand d'autres enfants perdaient leur temps à jouer, lui, s'acharnait déjà à la tache.

Un beau jour, son père fier d'un joli cristal ramené par son fillon l'entraîna jusqu'aux entrailles de la terre, la profondeur était telle qu'ancune autre classe n'oserait s'y aventurer et la chaleur était suffocante, de plus tout deux haletaient du manque d'oxygène, son père retira alors une large clé de bronze reliée à une chaîne du même matériau, de sous son vêtement noircit par la terre et le charbon ( eh non les enutrofs ne se lavent pas souvent ),
Faidor la passa au gamin en lui désignant un orifice dans la roche. Sa voix rauque s'exclama joyeusement:
-" Six fois à droite, puis dans l'autre sens trois fois, et le trésor familial est à toi, retiens bien fiston car jour ça sera ton tour !" Faidor enchaîna dans un élan de nostalgie," C'est l'âge auquel ta mère et moi nous sommes rencontrés. ".
Forrunner sourcilla d'étonnement, s'il n'était pas rare de voir son père aussi gai, il ne s'épanchait en revanche jamais sur sa vie passée. Il s'exécuta néanmoins sans poser plus de question, et, lorsqu'il eut fini il vit la clé commencer à s'emballer toute seule, accompagnée par une série de cliquetis, tandis qu'il sentait son énergie Wakfu diffuser en direction de la roche.
Il comprit alors qu'elle recèlait un mécanisme de fermeture Xélor, et que derrière cette roche d'aspect banal se dissimulait en réalité le trésor familial dont il avait tant entendu parlé.
Et, comme il avait deviné, s'ouvrit alors devant lui une salle rempile de richesses, bien plus grande qu'il ne l'avait imaginé.
Son père posa la gemme sur un tas de gemmes non raffinées en indiquant à son fils:
-"Nous irons le mois prochain à Astrub, et nous en vendrons une partie et ferons raffiner les plus belles que nous rammenerons ici après".
Tout émoustillé à l'idée de partir voir la Grande Astrub il n'en oublia pas moins le trésor. Une folle idée germa dans sa tête, et si tout cela devenait sien, rien de très dur, il lui suffisait de se débarrasser des gênants propriétaires actuels, autrement dit ses parents...
"J'attendrais la nuit",se dit-il.
Perdu dans ses pensées il laissa Faidor refermer le coffre et le mener à la surface.

Capitre : 2

Après un souper aussi bon que peu cher comme seuls les enutrofs en ont l'art, Forrunner se mit en quête de quelqu'arme pouvant satisfaire son plan digne d'un bon fidèle du Dieu Sram. Une dague exposée sur un mur de la chaumière attira son attention, on lui avait un jour raconter qu'elle avait appartenu à un roublard qui avait un jour eu l'audace de cambrioler la maison des enutrofs, cela avant que son père eut décidé d'investir dans le fameux coffre qu'il venait de découvrir.
Le voleur détecté par le phorreur de son père n'eût pas le temps de prendre les jambes à son cou qu'il se ramassa un magistral coup de pelle dans la tête, la charge de la fidèle bête l'acheva.
Il fut remis aux autorités du village voisin et Faidor clama haut et fort que ce devait être un exemple à toutes les cervelles de iop qui auraient dans l'idée de cambrioler un enutrof.
Une leçon qui n'avait visiblement pas eu l'effet escompté sur le gamin, qui dès que ses parents furent t'endormis (chose facile à repérer aux ronflements de cette classe réputée pour bien d'autres choses que ses bonnes manières...).

Il s'avança lentement mais sûrement vers la chambre de ses paternels armée de la dague qu'il avait aisément décroché à l'aide d'un bâton. Penché sur le lit de ses parents. Il sorti la dague de son fourreau ce qui eut pour effet de produire un léger tintement.
Croyant a un kama Krystalle sursauta et balaye la pièce du regard à la recherche de l'origine du son. Son regard tomba finalement sur sa progéniture, elle ne remarqua la lame qu'au reflet argenté de la lune, dont la douce lumière passait par l'entrebaillement des volets mal fermés, sur le tranchant de la dague. Sur le coup de la surprise elle laissa échapper un cri qui reveilla Faidor toujours endormi.
Ne se posant pas de question, l'enutrof frappa de sa main rugueuse l'enfant qui vascilla puis tomba suite à la violence du coup reçu.
Comprenant les événements, et la motivation du gamin, attiré par l'appât d'un gain facile qu'aucun enutrof n'aurait aisément repoussé il lacha un:
-"Tu ose m'attaquer avec une dague misérable !! Va chercher une pelle et nous nous battrons si tu en a encore l'envie !!".
Sa mère tout aussi incompréhensiblement compréhensive surenchérit en clamant:
-"Jamais la famille Non d'un Kama, nous ne sommes pas des Srams enfin !".

Faidor attrapa son fils par l'oreille et l'assis de force sur le lit puis déclara:
-"Tu es bien stupide pour un enu, ne t'ai-je pas dit qu'un jour le contenu de ce coffre serait à toi ? Mais d'ici là je vais continuer à travailler chaque jour et il s'emplira du plus en plus bougre d'abruti ! ".
-"Une vrai cervelle de iop", conclut gaiement sa mère, qui la menace passée était rendevenue la mère tendre et aimante qui avait reconnu en son fils sa propre avidité.
-"Maintenant file te coucher un dure travail nous attends demain, et ne rementionne jamais tes actions de cette nuit. M'as tu compris ?".
-"Oui père", répondit craintivement Forrunner, toujours sonné, mais suffisamment lucide pour s'étonner de s'en tirer à si bon compte.

Les propos de son père l'avait éclairé, et il se promit de donner le meilleur de lui même pour faire grandir la fortune des Scrooges, qui il l'avait compris était déjà la sienne.

2 -1
Réactions 4
Score : 9360

Pour info, la fanfic de Or n'est pas exactement une fanfic, mais des résumés de ce qui se passe en RP, niveau jeu wakfu. Tout ce qu'elle écrit s'est réellement passé IG.
Niveau résumé roleplay, je fais aussi les miens, mais section roleplay:
Cliquez ici

Ton histoire est pas mal, mais ca manque d'espaces, ca fait "gros pavé". Faut pas hésiter à sauter des lignes, meme dans un chapitre! Et surtout, els dialogues, ca se met à la ligne, aussi, avec des tirets!
Tu met pas assez de virgules, aussi! Le lecteur a besoin de pauses dans sa lecture, sinon il s'essoufle! Lit à haute voix, tu verra naturellement où tu fait des pauses!

Sinon, ca commence bien comme histoire de vieu pingre!

1 0
Score : -1339

Merci pour ton commentaire, c'est vrai que je ne fais que débuter donc je suis friand de tout conseil que vous pourriez me donner. Je m'en veux d'avoir oublier l'histoire de ton eniripsa, c'est l'une des premières que j'ai lu (entre nous des enus qui donnent de l'argent c'est pas banal ^^)

Sans plus attendre, voici la suis de notre histoire...

CHAPITRE: 3

Faidor ne parvint pas a trouver le sommeil après que son fils soit parti se coucher. Il était allongé, pensif, fixant le plafond d'un regard vague.

Les actions de son Forrunner n'étaient pas sans précédent dans l'histoire de leur classe, il avait deja eu vent de récits d'enutrofs tuant père et mère pour récupérer leur fortune, cependant pas un seul ne s'était bien terminé. En effet, grisé par leur nouvelle richesse ces meurtriers recrutaient les pires srams et roublards pour attaquer les villages isolés, pillant et tuant par amour pour l'argent.
Tous finissaient un jour tués ou en prison pour leurs actes. Et ce n'était pas le destin qu'il envisageait pour son fils.

Il poussa un long soupir. Il n'aimait pas changer ses plans mais l'avenir de Forrunner se jouait entre ses mains. Il avait l'expérience, suffisamment pour savoir que son fillon recelait un grand potentiel, et qu'il lui fallait l'emmener au temple enutrof pour qu'il y reçoive le rite d'initiation.

Demain, Krystalle préparerait les havres-sac pour le voyage, pendant que Forrunner et lui iraient en ville vendre les gemmes non taillés et les filons bruts pour acheter une dragodinde et des victuailles. Ils rammeneraient ensuite les gemmes polies en trop pour les mettre dans le coffre, puis partiraient pour le temple le surlendemain.
Satisfait de ses projets, l'enutrof s'endormit vite et les ronflements suivirent.

CHAPITRE: 4

Forrunner attendait, pioche en main, a l'entrée de la mine. Le soleil se levait juste, et l'horizon rayonnait de moultes couleurs chatoyantes, la journée allait être belle. La contemplation du jeune enutrof fut interrompue par son père qui se plaça entre la lumière et lui-même. Ne distinguant tout d'abord qu'une ombre, il dû plisser les yeux pour se rendre compte que son père n'était pas vêtu comme d'ordinaire.

En effet, à la place de vêtements crasseux qu'il mettait pour aller creuser, Faidor portait une armure de cuir adaptée à sa petite stature, finement ornée, et sur laquelle était apposé un écusson où était inscrit en doré un 'S' entourant un diamant. Forrunner reconnut immédiatement le blason de la famille Scrooge car il l'avait déjà vu sur une bague en or de son père.

"- Pour bien marchander, il faut être bien habillé", dit Faidor à l'adresse de son fils." Va te débrouiller, et enfiles les vêtements que ta mère t'as préparé, et dépêches toi, nous partons pour la ville."

Excité à l'idée de voir la cité, l'enfant ne rechigna pas devant les deux heures de marche qui le séparait de la ville. Il fit comme le lui avait ordonné son père, et découvrit avec bonheur des vêtements de cérémonie parfaitement conservés datant de l'époque où son grand-père était enfant.

Quand ils atteignirent la ville, le soleil n'avait pas encore atteint son firmament, et pourtant il y avait plus d'agitation que Forrunner en avait jamais vu.

"- D'abord le bijoutier, il achètes et polis aussi les pierres", expliquait-il à son fils, qui lui emboîtait le pas.

CHAPITRE: 5

Cryss maudissait en silence le nabot qui l'avait embauché, l'alléchante bourse de kamas qu'il lui avait montré avait suffit à convaincre le sram, mais il regrettait à present sa cupidité. Le nain lui avait donné pour tout ordre de surveiller la place du marché et de repérer une cible d'apparence riche.

Au moment ou il allait renoncer le sram vit deux personnes, d'approximativement la même taille que son employeur, renter dans une bijouterie. Un sourrire mauvais traversa son visage, il lança un sort d'invisibilité et il s'engouffra à son tour dans la bijouterie.

Croyant a un coup de vent, le xelor qui tenait la bijouterie vint refermer la porte puis s'en retourna à ses clients.

"- Alors, dites moi donc, comment va votre femme ?

- Krystelle va bien elle vous transmet ses amitiés", dit l'enutrof sourire aux lèvres.

"- Bien, bien, et êtes vous toujours satisfaits de mes petits mécanismes ?

- Ma foi, je n'ai rencontré aucun problème, le coffre est solide", dit Faidor avec un clin d'oeil à son fils.

Ce dernier fixait le xelor avec de grands yeux, étonné de voir son père prendre autant de libertés en parlant de leur trésor.

Son père s'en aperçu, et compris la réaction de Forruner en se rappelant que le petit ignorait qui était le xelor.

"- Je te présente Knox, l'une de ses maintes qualités est de savoir faire des coffres inviolables", dit l'enu en rigolant, " il est inutile de lui cacher l'existence du coffre il sait deja ce qu'il contient".

"- Je comprends votre attirance pour les cristals et les kamas, mais pourquoi les enfermer au lieu de les utiliser ? Depuis le temps vous devez avoir une fortune là dedans ...", soupira le xelor.

"- Mouais encore plus que tu ne le crois !" s'exclama Faidor, " Bon tu fais comm' d'hab', tu prends tout la mauvaise qualité et tu me polies les 3 plus belles, .... Plus celle du petit c'est le saphir là."

Le xelor examina les pierres précieuses et le filons, pensa, puis au moment où il allait annoncer son prix il se retint. Faidor était son meilleur mineur, ses pierres étaient toujours belles, ils étaient aussi amis mais il n'ignorait pas qu'essayer d'escroquer une enutrof revenait à s'en faire un ennemi.

"- 1430 kamas", dit-il finalement, "polissage des 4 pierres deduit."

L'enutrof souleva les sourcils de surprise, c'était l'exacte valeur des pierres. Mais il refusait de se rendre sans marchandage.

"- Soit, mais tu montres comment tu tailles et polis les pierres au petit, moi j'ai quelques courses à faire."

Le xelor haussa les épaules, indifférent en remettant les kamas à l'enutrof, qui sorti sans se douter qu'avec lui sortait Cryss qui n'avait rien perdu de la discussion.

CHAPITRE: 6

Faidor se dirigea vers le vendeur de dragodinde et en choisit une suffisamment robuste pour le porter son fils et lui même, puis s'engagea dans un marchandage qui devait durer une grosse partie de la journée.

De son côté Cryss n'ayant pu voler ni l'enu ni le xelor du à la presence de nombreux gardes s'en alla retrouver son employeur. Arrivé dans l'arrière-salle de la taverne ou il l'avait rencontré la nuit d'avant il fut surpris de voir qu'en plus de son nabot de chef, il y avait une vingtaine de srams et de roublards, ainsi que deux xelors et un sacrieur. Ce dernier faisait froid dans le dos, il avait 2 dagues plantées dans le bras et se tracait des motifs sur le corps avec le sang qui en coulait.

Cryss se dirigea vers le nabot qui examinait des plans tout en jouant à faire tourner un kamas sur la table. Il relata la discussion et reclama la bourse qui lui avait été promise. Alors le nain s'énerva.

"- Penses-tu l'avoir mérité ? Si tu veux un kama je peux t'en donner un tout de suite ..."

Joignant le geste à la parole il se saisit du kama sur la table et la main qui le tenait s'enflamma aussitôt.
Le sram recula, craintif. Il ne se sentait pas pret à attaquer l'enutrof, du moins pas avant d'avoir été payé. Il interrogea le nabot du regard quand à ce qu'il attendait de lui.

"- Suis les et fais des entailles dans les arbes pour nous montrer le chemin, nous te rejoindrons à la tombée de la nuit. Si ce que tu m'as dit est vrai, tu auras bien plus que ce que je t'avais promis. "

Forrunner observa chaque geste du xelor, il ne parlait pas, ne bougeait pas, mais enregistrait tout. "Quelle perte d'argent que de payer quelqu'un pour polir les pierres, se disait-il, si je savais le faire, le xelor aurait versé le double à mon père". Quand il vit que le tour de son saphir venait il s'exclama:

"- Je veux le faire ! "

Étonné le xelor observa attentivement la pierre précieuse. Elle etait longue d'un pouce et demi, a peu pres plate mais large de moins d'un demi pouce. Elle devait valoir à l'état brut environ 15 kamas, il ne crachait pas sur l'argent d'ordinaire mais Faidor avait dit : "apprends lui". La responsabilité ne serait donc pas sienne quand le jeûne enu casserait le saphir. Il lui tendit donc, serein.

Forrunner s'en empara, la fit tourner entre ses mains, puis l'approcha de la meule. Il oublia tout ce qui l'entourait, limant habilement chaque bord tour à tour, tant et si bien que quand il eu fini on distinguait clairement une pelle dans les contours de la pierre précieuse.

Il tendit alors la pierre au xelor, ce dernier compris que le jeûne enutrof se sentait trop peu sur de lui pour peaufiner les détails et acheva le travail de l'ingénieux gamin avait entrepris.

Faidor revint avec la dragodinde et le reste de ses achats, le xelor remit alors les 3 pierres demandées par l'enutrof, puis lui montra la petite pelle de saphir et mentit en disant que Forrunner l'avait fait seul. L'enu pas dupe félicita tout de même son fils.

En apercevant la dragodinde, Knox compris qu'ils partaient pour un voyage et questionna Faidor. Ce dernier expliqua aussi bien à son ami qu'à son fils que Forrunner était en âge de recevoir la cérémonie d'initiation au temple enutrof.

L'enfant qui allait avoir 10 se souvint alors avoir lu dans un livre qu'à cet âge là tous les enutrofs devaient se rendre au temple de leur dieu, le Grand Dragon, pour y faire une offrande à leur dieu. Ils recevaient ainsi sa bénédiction, leur assurant la prospérité et la richesse. Il comprit également que son père attendait de lui qu'il offrit son joli saphir.

Le xelor les mit alors en garde.

"- On raconte qu'un qu'un enutrof, a eu la stupidité d'attaquer la banque de Bonta, accompagné d'une cinquantaine de mécréants. Il se serait fait battre et seul survivant serait réfugié dans la région."

La nuit approchant, ils saluèrent Knox, puis se mirent en route, et rentrèrent chez eux, loins de se douter que dans l'ombre, quelqu'un les suivait.

1 -1
Score : 186

Salut, ton histoire est sympa et le style va en s'améliorant. Trop d'indices quant au futur mais je suis sur que tu fais grandir le suspense.

Semper Fi

0 0
Score : 503

[HRP] ça fait longtemps que j'aurais dû passer par là, pardon du retard !^^ Eh bien personellement, je trouve que tu écris très bien ! Accroche-toi surtout et fais-nous lire la suite ! ^_- [HRP] 

0 0
Réagir à ce sujet