FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Le destin de tout un peuple....

Par 02 Janvier 2012 - 21:42:18
Prologue

Du haut de ses rempares maléfiques, le maitre des démons observe le monde de ses deux petits yeux brillant de cruauté, les grandes étendues bleu du monde des douze défilent sous ses yeux, les vertes plaines luxuriantes...Tant de chose a anéantir, tant de chose a bruler, le maitre des démons se penche au dessus du reflet pour arracher une fleur, griffer l’écorce d'un arbre...Mais le reflet s'évanouie aussitôt entre ses mains...
Il pousse un grognement de frustration, quel sortilège pourraient briser cette barrière invisible?Son esprit divague immédiatement vers une ile perdue au milieu des nuages, arrachée au temps et a l'espace...Bientôt, la protection qui l'entoure ne sera plus...

Le maitre des démons sourit....

...Et attend son heure, du haut de sa muraille de pierre...



Chapitre 1 : Intuition


Enola regarda son reflet dans la grande étendue d’eau bleu qui s’étendait devant elle…Elle toucha du bout des doigts le liquide froid et le porta a sa bouche, il était salé…

-C’est étrange..Murmura-t-elle.

Fraise regardait au loin, les yeux pétillants de merveille.

-Tu te rends compte, Enola, nous somme enfin dans le « vrai monde !

Enola ne souriait pas, elle avait un mauvais pressentiment…La menace des lames était toujours présente, mais il y avait quelque chose d’autre…Elle n’arrivait pas a identifier la menace….

-Fraise, tu ne ressens pas…Un danger ?

-Quel danger ? Il ne peu rien nous arriver dans un monde aussi merveilleux…

Enola tenta de sourire, mais l’angoisse l’en empêcha…

-J’ai l’impression que quelque chose de grave va nous arriver dessus, Fraise…Nous ne somme pas en sécurité !

Fraise regarda Enola et lui fit un sourire rassurant. Cette dernière soupira, le cœur rempli de frustration, pourquoi ne la prenait elle pas au sérieux ?

-Je vais aller voir Barron et Cyd…Déclara elle froidement,blessée.

Fraise la regarda partir, étonnée de son attitude, puis se retourna et observa le lointain…Après tout, peu être que l’inconnu effrayait Enola…

-Cyd, Cyd ! Cria Enola en se précipitant dans l’atelier de celui-ci.

Cyd était occupé a réparer une espèce de machine difforme, allongé en dessous de ses mécanisme, le crie d’Enola le fit sursauté et il se cogna violemment la tête contre un rouage de fer.

-Aaaaaaie ! Enola, fait gaffe ! Grogna-t-il en se frottant le front.

Enola soupira, ils étaient enfin dans le monde dit réel et lui, pauvre abruti, il reparait une machine qui ne servait a rien….

-Cyd, on est enfin sorti du monde de Balthazar, je te signal,ça fait a peu prés une demi-journée…

Cyd n’était pas sorti de son atelier depuis une demi-journée,justement. Des fois, Enola aurait voulu le frapper pour lui faire rentrer dans le crane que dans la vie, il y a des choses plus importantes que les machines « quine servent a rien …

- Une demi-journée ? Tant que ça ? Et ben, ça passe vite !

Cyd lui fit un sourire naïf…Elle du se retenir de le gifler,mais elle préféra passer sa colère dans une voix forte.

-Cyd, j’ai un mauvais pressentiment, nous ne connaissons rien de ce monde après tout, il se pourrait que…

Cyd se leva et soupira, Enola baissa les yeux, elle savait ce qu’il allait lui sortir…

-Enola, ma vielle, tu t’en fais pour rien, je ne vois pas cequi pourrais nous arriver…

Enola lui jeta un regard noir et se retourna, sortant en claquant la porte, il n’y avait plus que Barron a prévenir, en espérant que…Mais elle s’attendait presque a « Si Cyd pense que…Moi aussi ! …et la, elle ne pourrais pas se retenir de le frapper…Elle s’arrêta net en le voyant traverser la rue, profitant de l’occasion, elle couru a sa poursuite et lui empoigna fermement la bras sans cria gare, ce qui eu pour effet de le faire sursauter….

-E..Enola ? Mais, qu’es que tu…. ?Commença-t-il.

-S’il te plait, Barron, crois moi, quelque chose de grave va arriver, je le sens !

Barron la regarda d’un air surpris puis finit par dire…

-Tu en es sure ?

-Je…je ne sais pas. Avoua-t-elle.

-Alors tu comprends bien que sans preuves concrètes, je ne peu rien faire…Fit il.

Barron voulu partir, mais Enola lui cria d’attendre.

-Barron, s’il te plait…Regarde dans mes yeux, tu sauras que je ne mens pas.

Peu être es le ton de la voix de la jeune eliatrope ou ses yeux aux bords des larmes qui convaincu Barron de rester auprès d’elle…

-D’accord, je vais faire ce que je peu…Mais tu sais….

Il s’arrêta de parler en voyant le regard sombre qu’Enola lui lançait…Et si elle avait raison ?
1 0
Réactions 9
Score : 221

Bonsoir !

Voici mon deuxième passage dans cette section du forum.

Je n'arrive pas à tout comprendre dans ce texte. Pourrais-tu mettre une introduction ?
''Planter un décors''

Sinon un petit coup de '' prévisualisation '' pour évité les fautes de frappes c'est toujours un plus !

Et je ne comprend pas non plus pourquoi certains passages sont en gras, on sait plus trop qui parle c'est assez déroutant.

Je ne souhaite pas te démotivé au contraire. Je suis novice dans ce domaine. J'essaie juste de te rentre service.

Mick
:tap:

0 0
Score : 5406

ce sont les paroles qui sont en gras ^^

en ce qui concerne le décor, ça n'a jamais été mon fort sleep

0 0
Score : 1695

Quand il y a un tiret sa veut dire que quelqu'un prend la parole.

C'est bien mais il manque une intro smile

By Rosio

0 0
Score : 5406
Chapitre 2
L'arrivée (en cours)

Au royaume sadida, tout n’est plus que silence et ombres, il fait nuit et aucuns ne pense un seul instant a sortir de son abris douillet. Voila plusieurs semaines qu’un brouillard épais a recouvert le royaume, l’origine de ce brouillard reste inconnue, toujours est il qu’il plonge le royaume dans une cécité angoissante.

Seule Qilby « grand roi eliatropes , ose s’aventurer dans les jardins royaux, divagants dans son observation des feuilles et des fleures. Des souvenirs sombres refont surfaces, il ferme les yeux, essaye de replonger dans l’oublie l’horreur de ses crimes…

Soudain, l’espace d’un instant, le ciel est déchiré par une douce lumière bleu, Qilby lève la tête, juste a temps pour contempler l’éclair bleu zébrer le ciel comme venu de l’espace…Ce n’est pas n’importe quel éclair, c’est un éclair de wakfu…De wakfu ?

Qilby s’arrête soudain de penser a son passé, son esprit réfléchit a toute vitesse, cette brume, ce wakfu ambiant, cette sensation éprouvée par Yugo également…Cela ne pouvait montrer qu’une seule chose ! Le retour des Eliatropes.

Le vieil eliatropes se met à chanceler…Mais comment cela peu il être possible ? Les jeunes eliatropes auraient ils trouver leurs propre moyen de s’enfuir ?

-Qu’y a-t-il, mon vieil ami ?
Demande une voix calme et familière.

-Majesté ? C’est vous ? Demande Qilby d’une voix faible, presque inaudible.

Une grande silhouette se dessine dans la brume, plus de doute possible, c’est le roi sadida qui se tient devant lui…

-J’espère que vous ne passez pas une nuit blanche a cause de ce qu’il s’es passé au conseil des douze. N’écoutez pas le prince de brakmar, une vraie langue de serpent !

0 0
Score : 1695

Continu !!!! ^^

By Rosio

0 0
Score : 393

Please CONTINUE c tro bien ^^

0 0
Score : 5406
Annonce : Ma fanfic ne s'adaptera pas aux épisodes suivant l'épisode 19 de la série Wakfu.

Chapitre 2 (suite)

-Votre Majesté, la n'est pas le problème. Murmura Qilby d'un voix absente. Mais touts les signes le montrent, les eliatropes sont revenus!

Il y eu un grand blanc, coupés par le rire bruyant du roi, qui fit sursauter son compagnon eliatrope...

-Ha ha ha! Vous êtes un farceur mon bon vieux Qilby!

Qilby s’apprêtait a protester, mais sa bouche resta close. Une voix surgit de son esprit, et lui murmura sur un ton moqueur....

Tu vois, ces incapable ne mérite pas ton estime, et a peine ton attention...

Il la fit taire intérieurement, mais la désagréable impression que cette voix intérieur n'avait pas tout a fait tord lui resta graver dans les pensée...

-Rentrez donc, vous m'avez l'air d'un somnambule. A faire nuit blanches sur nuits blanches, vous allez vous ruiner la santé. Continua le roi en lui tapotant amicalement l'épaule.

Tu n'a pas encore compris, gros balourd? Tu n'est pas mon ami, juste une marionette gorgée de wakfu!

Qilby frissonna, il n'avait pas pus réprimer cette pensée. Puis l'idée de plonger dans un sommeil sans rêve lui parut plus agréable que de se battre avec un voix intérieur...

-Bien, votre Majesté...
Finit il par dire avant de se diriger vers sa chambre...

Un jour, ce sera toi qui m’appellera "Votre Majesté"!
0 0
Score : 1320

Hey !
C'est Teï :p
Tu n'as fait que deux chapitre et j'adore !
Continue comme ça, j'attend de voir le danger :bave:

0 0
Score : 4

C'est super continue! J'ai adorée dès le début! J'attends la suite avec impatience!

0 0
Réagir à ce sujet