FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP EVENT] La Lorelei, Vogue-Peinture et l'île Roublarde.

Par Maxxthesoftie#3559 03 Juillet 2021 - 09:51:40
Réactions 21
Score : 377

Avec un hochement de tête approbateur, le Iop extrait un pendentif- une clé- de la poche droite de son short, l'insérant dans la serrure pour déverrouiller le mécanisme.
Le chateau de poupe de la Lorelei est petit, mais confortable; il consiste d'une unique pièce, équipée de couchettes superposées, d'une petite kitchenette, d'une chaise et un bureau sur lequel est entassé nombre de papiers et de cartes, tout aussi bien du ciel que du monde des douze. Au fond de la pièce est tendu un filin sur lequel est accroché nombre de pages qui avaient l'air en assez bon état, malgré leur apparent séjour dans l'eau (ce n'est pas pour rien qu'elles sont ainsi mises à sécher, après tout). un peu d'examination révèlera qu'il s'agit d'une copie de 'l'horloge de Xélor', probablement rescapée d'un quelcquonque sinistre causé par ogrest et repêchée par Siberic- un homme qui n'a pourtant pas l'apparence de quelqu'un qui prendrait la peine ou le temps de sauver un livre aussi insignifiant.
Le coin opposé à la porte est apparemment dédié à la peinture, une toile attendant muettement du dessous du drap qui a été délicatement jeté par-dessus.
Le reste des murs est couvert de bibliothèques remplies de livres en tout genre, du simple livre de cuisine jusqu'au manuel d'aéronautique Roublarde, quasiment tous portant les marques d'un séjour plus ou moins long dans l'eau et restaurés du mieux possible.
Siberic, par contre, ne s'attarde pas, utilisant une autre clé- tirée d'on ne sait d'où- pour ouvrir une trappe située au sol, et se laisser tomber presque gracieusement à travers l'ouverture jusque dans la cale.
La cale en question est une large pièce avec un plafond légèrement bas, mais pas assez pour que le Iop soit obligé de se baisser; et la pièce n'est rendue que plus étroite par le peu de lumière qui y pénêtre par les nombreux soupirails placés stratégiquement au dessus du niveau de l'eau. Le tanguage et le roulis naturel du bateau est accentué, içi, et quicquonque n'y est pas habitué devrait probablement prendre un instant afin de ne pas vider son estomac sur le sol de bois constituant le fond de la Lorelei- ou se retrouver malade comme un chienchien dans une machine à laver.
La moitié de l'habitacle est emplie par une machine- un élégant monstre de cuivre et de mythwil, silencieux mais quasiment suppliant d'être ramené à la vie par son propriétaire.
C'est une étrange chose que de voir cet engin sur un si petit bateau, mais le métal étant assez léger, ça ne défie pas non plus la réalité. 
Quoi qu'il en soit, Siberic s'est déjà agenouillé à côté de la trappe offrant l'accès au mécanisme d'allumage de la bête, claquant des doigts pour allumer d'une flammèche le combustible qui s'y trouve; le feu se lance sans se plaindre, émettant de la lumière et éclairant enfin l'intégralité de la machine.
C'est beau, cet assemblage allumé de l'intérieur, parcouru par des flammes qui font ronronner la bête d'un bruit satisfait; et le sourire aux lèvres, Sib tire de nulle part encore une clé, fine et étroite, ressemblant sans nul doute aux clés utilisées par les Xelors pour remonter leurs précieux mécanismes,et l'insère dans le coeur de la machine, avant de la remonter, le mouvement accompagné d'un cliquetis délicat laissant imaginer la machinerie qui est impliquée dans le mouvement- les centaines de rouages, les ressorts soudainements imbus de la tension qui fait fonctionner la machine...
Avec ce qui ressemble à un soupir, la machine prends vie, vrombit délicatement sous l'oeil aguerri du marin, qui a l'air assez content de la voir s'allumer sans un problème.

"Voilà- l'Lorelei, dans toute sa splendeur.", il déclara, l'air assez fier de lui-même.

0 -2
Score : -197
Le steamer intrigué suivra le iop, arrivé dans la cale il fut comme surprit par la machine, mais le plus surprenant c'est lorsque la machine s'active, il ira l'observer d'encore plus près comme pour récolter chaque information et détail de ladite machine, ne prenant même pas le temps de répondre au propriétaire.
0 0
Réagir à ce sujet