FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP] Rumeurs...

Par Shadow-Eylan#8055 29 Avril 2016 - 00:09:26
Réactions 371
Score : 983
Dans les vallées étendues de Saharach, des voix grondent et des aventuriers jettent leurs casques à terre, devant l'entrée du portail menant vers les tréfonds de cette vallée aride.

Ceux-ci se plaignant que de grands lambeaux de terre ont été retournés à la dernière salle, au niveau de Piktus.

Certains racontent même y avoir perdu de nombreux objets..~
5 -2
Score : 1125
Mais qu'est ce que j'en sais s'il a des poux, moi ? Non, disons. 
Boah.. enfin si ! Peut être ! Vu le pouilleux qu'était dessous hein..
 Ouais, ouais allez prenez le si vous l'voulez ! C'est pas comme si le proprio allait revenir pour le réclamer, hein ? S'est fait embarqué le pauv' type. Des roublards et un chasseur de primes de Brâkmar, qu'il a dit ! Caramel, un truc du style le gars, allez savoir.

..Bon c'est bon, vous l'avez votre clint, hein ? Consommez ou dégagez, allez allez !

C'est avec un sourire contenté que le jeune Pelé Moa quitta la taverne de Sufokia. Son nouveau couvre chef, quoi qu'un peu grand, s'enfonçait sur sa tête et pouvait le protéger autant du soleil que de la pluie
3 -2
Score : 5416
Tous les jours, de nombreuses attaques de pirates sont recensées dans les mers du monde des 12. Et si à un moment, elles étaient concentrées principalement aux alentours du Triangle des Bermudas, l'ancien QG Riktus fait de bois flottant semble rapidement avoir été abandonné par ces derniers au profit des patûrages plus verdoyants du Sud d'Amakna, déplaçant par la même l'une des zones dans laquelle les actes de piraterie sont nombreux.

------------------------

Il est donc plus ou moins "normal" d'entendre ici et là qu'hier soir, un navire de la marine Sufokienne a littéralement explosé après avoir été attaqué par les Bananas Pirates au large des côtes Est du Domaine Sauvage.
Deux survivants seulement auraient été repêchés tôt ce matin par un navire civil, pour raconter ce qui suit avant d'être déposés au port de leur Capitale :


"Z'ont tué tous les autres de sang froid! On a d'ja entendu parlé d'eux à Sufokia, mais d'habitude les Bananas s'en prennent pas à la Marine! Ils visent que les marchands! Là ils parlaient de venger un certain Hulrik ou je sais pas quoi, le Capitaine Dart nous a dit d'transmettre le message aux officiers qu'si on continuait d'tuer leurs gars, ils s'raient moins cléments avec nous! Mais j'sais même pas qui c'était ce Hulrik, ou Bulgrik, moi! J'me suis engagé y'a 5 jours, c'était la première fois qu'je levais l'ancre..!"

------------------------

Il est tout aussi "normal" d'entendre ici et là qu'hier soir, une riche compagnie marchande Bontarienne qui fait fortune dans le commerce de vêtements en tout genre a perdu l'un de ses navires, échoué sur les côtes sud du Domaine Sauvage après avoir été pillé par "les Bananas Pirates" encore une fois, d'après les quelques survivants retrouvés ligotés dans ce qu'il restait de la cale du navire. Ils racontent avoir tenté de fuir en vain :

"Nous ont rattrapé derrière, pis on était bien chargés et ils déchiraient nos voiles 'vec leurs boulets chainés, l'navire était lent! 4 ou 5 des leurs ont sauté sur l'gaillard arrière avec des grappins et d'autres trucs, ils ont décimé la moitié d'l'équipage en allant jusqu'à la proue d'la Frégate et une grande Ouginak a pété l'cabestan pour nous obliger à j'ter l'ancre! Pendant c'temps, les autres balancaient des grappins sur notre bateau d'puis tribord et ils dégommaient ceux qu'essayaient d'couper les cordes, avec des roublaguns et des trucs comme ça! Ils tiraient même d'puis les voiles! Pis finalement y sont tous montés à bord quand l'ancre a touché l'fond, et là j'ai vu l'capitaine Dart tirer sur un copain, on avait réussi a en isoler un dans la cale mais il était trop fort.. On s'est rendus et Dart nous a dit qu'ils nous f'raient rien si on leur donnait tout c'qu'on a.. La compagnie a perdu une Frégate et au moins 16 millions d'kamas en comptant tout ce qu'on transportait, dans l'histoire..Mais bon au moins j'suis vivant, pas comme le cap'.."

------------------------

Plusieurs dirigeants de compagnies marchandes prévoiraient de se réunir au sujet de ces "Bananas Pirates" qui pour la deuxième ou troisième fois, font parler d'eux par l'attaque de navires transportant à titre exceptionnel plus de 10 millions en kamas et marchandises comme s'ils connaissaient l'itinéraire de ces quelques rares navires à l'avance.

Les soldats de la Marine Sufokienne auraient dit aux marchands en colère que l'étau se resserre sur cette bande de pirates puisqu'ils savent désormais qu'ils se réunissaient dans un havre-bar au port de Sufokia jusqu'à l'attaque récente d'un groupe de soldats brakmariens, qui s'est soldée par la mort de plusieurs pirates, les mettant en fuite. Ils se seraient aussi vantés, après avoir étudié un peu les recensements d'attaques en mer, de savoir qu'ils opèrent à priori principalement aux alentours du Domaine Sauvage et d'avoir déjà entendu parlé d'un "Fort Pirate" dont ils seraient les maitres, ou quelque chose comme ça, lors de signalements par des civils un peu hypocondriaques et paranos, ayant entendu des marins aux allures de pirates parler de ça.
8 -2
Score : 376

Il y a quelque jours, un navire ayant été juste racheté à son ancienne propriétaire, une certaine Miss Paevonia, a été brûlé entièrement par deux individus qui ont pris grand soin de causer le plus de dêgat possible à la frégate. Aucune perte humaine n'est à déplorer, les criminels ayant agi alors que l'équipage était en virée au bar, afin de célébrer une occasion qui n'a pas été révélée.
Madame Paevonia a été suspectée d'avoir causé le feu juste après avoir revendu le bateau, mais ayant un alibi imparable, il a été déterminé qu'elle n'était pas coupable, étant d'ailleurs allitée dans son bar sur l'île roublarde. 
Il a été déduit qu'elle n'était en rien coupable, et la compagnie n'a pu exiger de remboursement.
Les deux malfaiteurs n'ont donc toujours pas été identifiés.

3 -2
Score : 7461

Le bruit marchait, et à force de marcher, a fini par courrir, que la colonie Slek installée au bas du Mont Zinit souffrait de dysfonctionnements de plus en plus importants; mâles gloutons, ouvrières en fuite, et une reine vieillissante et toujours pas remplacée. L'agitation des sleks rendait le travail des Chasseurs d'Otomaï de plus en plus compliqué.

C'est déjà dégueulasse de base, ces engins là ! disait à qui voulait l'entendre une nouvelle recrue des Chasseurs. Alors maintenant ils se bouffent entre eux ? Et leurs oeufs pourrissent sur place ? Au bout d'un moment ça va bien, ho !

Le problème n'a fait qu'empirer durant tout le mois de Juinssidor, et plusieurs aventuriers et chercheurs tentant de percer le mystère de cette agitation s'y sont cassé les dents.

On a demandé à toute une ribambelle de gaillards, ouais ! confiait un autre chasseur. Plein ont essayé et sont partis en courant. Pis tout un groupe est pas du tout revenu.. ! Les gars d'Atlas on dit qu'ils feraient de leur mieux.. Arrivés en fin de mois, on n'y croyait plus, j'vous l'avoue.

Arrivée le 26 Juinssidor en soirée sur le site de la colonie, l'équipe de la Compagnie Atlas s'est enfoncée dans les galleries pour n'en ressortir que le lendemain, très tôt le matin, épuisés après une lutte acharnée contre une colonie déchaînée. Ils sont parvenu de justesse a éliminer la Reine frénétique.

Une paix relative est revenue au pied du Mont Zinit, troublée tout de même par des rumeurs d'intoxication ou d'empoisonnement de la Reine Slek. Toujours est-il que les Chasseurs  sont immensément reconnaissants à Atlas d'avoir pacifié les cavernes.

8 -4
Score : 538
A défaut de courir, ces quelques bruits naviguaient un peu partout - sûrement de la bouche d'un fervant défenseur de la surenchère et de l'hyperbole -  au rythme des vagues, des vents et des marrées :

Perdue sur l'une des nombreuses mers, seule, cette île sauvage - qui est de celles que l'on ne ressence pas sur la Carte du Monde - qui ne porte aucun nom, pourtant si banale, se verra imposée une actualité lourde de sens. 

En effet, esseulée, loin, là-bas, dans les mers du Sud, elle se sera vue "capturée" - littéralement - par l'équipage que l'on ne nomme plus ; Le Mauvais Augure. Un immense drapeau d'apparat aux bâtiments du matelotage fait de textiles luxueux, de métaux précieux et autres bois à prix dépassant toute logique, trônait au-delà des arbres tropicaux, reposant sur une bâtisse de fortune, en bois.
Visiblement, cette île n'était pas habitée de civils, ses seuls occupants n'étant que des pirates. 

Par ailleurs, on ressence une forte activité "Pirate" de ce même équipage qui, après avoir causé le Chaos et le trouble dans certaines rues comme celles d'Amakna en s'étant allié aux Riktus, d'Astrub en ayant causé la disparition de nombreux mercenaires ( Dont le très célèbre Cassidy Lowe et sa "Seconde", Opaque ainsi que le méconnu Jude Harlington ), civils, et autres héros de la cité mercenaire, semblerait causer un même Chaos et trouble dans les eaux mondiales, s'attaquant aux marchands, pêcheurs, Justiciers des Mers, navires aux Pavillons Noirs et autres embarcations, quelles qu'elles soient. 

Les seul.e.s rescapé.e.s s'accordent tous à le décrire identiquement ; Il est de ceux qui sont cruels. 
Le Capitaine serait diabolique, sa barbe fumerait comme un volcan Brâkmarien, son coeur ; remplacé avarement par un "Joyau".
Ses généraux et grosses têtes le seraient tout autant. 


Il va s'en dire que nos mers, déjà agitées par le Chaos d'Ogrest et la forte présence de Pirates, ne sont plus sûre du tout.

Que fait la Marine ?
Que font nos héros ?



 
7 -6
Score : 27
""Depuis maintenant quelques temps, une eniripsa aux vêtements d'abord blancs, le visage innocent, blonde - évidemment - aux allures de jeune adulte, aura "prit" la taverne de Bonta, devenant ainsi sa "gérante". L'a-t-elle volée des mains de la nation blanche et bleue, rivale de la brâkmaritude présente dans le sang de Leruwa?

Figurez vous que non. La jeune femme, fiancée à ce moment là, aura accomplis un contrat avec le gouvernement de Bonta, afin de devenir non la propriétaire des lieux, mais effectivement sa gérante. Entre gestion de l'inventaire, service des clients et diplomatie avec les marchands, elle avait signé son nom, prenant ainsi la responsabilité de l'endroit. Le contrat - d'ailleurs, une copie est accroché au mur, à l'intérieur, vers le bar - titule;


"DOCUMENTS OFFICIAUX SUR LE MUR DE LA TAVERNE

Document officiel du contrat de propriétaire avec le gouvernement de Bonta

Leruwa ******* prend donc la responsabilité de la taverne de Bonta, au nom du gouvernement de Bonta. Elle gèrera cet établissement, et demandera de l'aide si besoin. Carte blanche - mise à part pour le transfert de propriétaire, auquel cas Leruwa devra faire une demande au gouvernement de Bonta à cet effet.

Signatures:

- "Gouvernement de Bonta".             (Tampon Bontarien)

- Leruwa


Date: 10 Aperirel 977"

Sur le mur, ainsi que à gauche de la porte principale de la taverne, figure un autre document, moins officiel pour le coups, listant des prix différents sur différents services;

"PRIX DE LA TAVERNE DE BONTA - LERUWA


Bières en bouteilles: - 2kamas Bontarienne - 3kamas le reste
Bières en pression: - 3kamas Bontariene - 4kamas le reste
Bières en tonneau - 50kamas le tonneau moyen - 100kamas le tonneau grande taille
Vins et Cidre de pom: - 6kamas la bouteille - 3kamas le verre de vin/cidre
Alcools forts: - 15kamas en bouteille - 7kamas par verre
Cocktails: - prix libre selon dosages
Lait de bambou - 15kamas la chope - 200kamas le tonneau moyen - 400kamas le tonneau pandawa
Chambres - 20kamas une nuit la chambre - 100kamas la semaine la chambre - 300kamas le mois la chambre"

Au tout début, ce fut son fiancé qui s'occupait principalement de l'endroit. Le pandawa, Jadewi, était si mauvais dans l'administratif que ce fut l'eniripsa qui aura prit ces derniers en charge. Mais désormais, puisqu'ils ne sont plus fiancés, elle seule a le droit ultime - après le gouvernement bien sûr - de contrôler l'endroit, puisqu'il n'y a que sa signature officiellement. Elle aura fermé l'endroit un bon moment suite à sa rupture, mais aujourd'hui, en ce 10 Joullier 977, mois de Hécat, la taverne reprend du service.

D'ailleurs, l'eniripsa en question a décidé de changer le blanc par du rouge. Quelle Brâkmarienne, par Eniripsa! (ses vêtements, pas la taverne ;-; )

En espérant que la vie sur ce monde vous soit favorable,

Que les Dieux vous bénissent,

- Yako

PS: Ajoutez moi en amis, et envoyez moi un mp si je ne suis pas là quand vous y allez ^^""
7 -3
Score : 99
Parait-il qu'à Bonta, la cité blanche, certains se vantent d'avoir vaincu et mis sous clef un grand Iop blond et barbu lors d'une expédition maritime, un groupe aurait été convié par l'un des gradés pour reçevoir une récompense se comptant en millier.
4 -1
Score : 5416
Rumeur en Pandalousie :
- Il parait que deux équipages pirates se sont fait la guerre il y a une ou deux semaines, entre la Forêt Calcinée et le Sommet des Mille Brumes.

- Certains Pandissidans parlent entre eux d'un groupe de pirates qui aurait traversé leur territoire en tabassant les copains qui essayaient de les arrêter il y a quelques semaines, et certains autres se vantent d'avoir attrapé leur chef plus tard dans la nuit, qui errait seul au milieu du village comme si rien ne pouvait lui arriver après tout ça. Il se serait sauvé mais, "une des cheffes a eu l'temps de l'torturer un peu j'crois héhéhé! Pas sûr qu'y r'vienne de sitôt c'ui là!"


- On recense toujours plus de gens qui se prennent pour des aventuriers, qui partent en direction des marais, et qui ne reviennent jamais, sinon. Cette histoire n'a donc rien de bien exceptionnel, au delà du fait qu'il s'agit de pirates qui s'enfoncent dans les terres pour se livrer bataille. Après tout, les profondeurs de l'île sont peuplées principalement de bandits, de fantômes et de bêtes féroces..

Rumeur Pirates :
- Les gars de l'équipage du Capitaine Philip -Plus ou moins connu pour avoir un énorme navire bien armé- disent que ce dernier et quelques autres qui étaient partis avec lui à la planque de Pandalousie, ne sont jamais revenus. Ils se sont surement fait bouffés par des Fléopards, ou bien les Pandissidans les ont trahi, on sait pas. C'est dommage, ils venaient de mettre la main sur une vieille collègue qu'avaient une dette envers eux. "Elle a dû s'faire bouffer aussi." Quoi qu'il en soit, ils vont probablement élire un nouveau Capitaine d'ici quelques jours.

- On recense toujours plus d'équipages qui se mutinent, de changements de capitaines, d'équipages qui se font attrapés, de pirates qui se font pendre etc, sinon. Cette histoire n'a donc rien de bien exceptionnel, la vie de pirate est pas bien longue en général..

Rumeur à Brakmar :
- Hier soir, des coups de feu ont retenti près du Quartier Administratif. Lorsque les gardes sont arrivés sur les lieux, un riverain âgé connu pour être la commère du coin leur a dit que des bandits tous cagoulés avaient pris une maison d'assaut, certains passant par le balcon a l'étage pour en enfoncer la porte, d'autres par le rez de chaussée en procédant de la même manière. C'est là que les tirs ont retenti. Quelques minutes après, les bandits sont ressortis avec un des gardes du corps de Dame Eloïse de la famille Von Baizier, des nobles affiliés à Sidimote & Co, puis ils ont pris la fuite. "Croyez qu'y vont d'mander une rançon pour c'type? Haha, ils s'sont trompés d'cible là, personne le connait lui!"
- L'enquête des gardes aura montré par la suite qu'un affrontement avait eu lieu dans toute la maison et qu'en plus de Ramès Douyl, Dame Eloïse Von Baizier et l'autre garde du corps présent ce soir là ne se seraient pas manifestés depuis et auraient probablement été enlevés eux aussi.
- Ce matin, Ramès Douyl et Alla Dream, les deux gardes du corps en question, seraient allés raconter leur version au Quartier Général des Gardes de Brakmar. Ils avaient l'air d'avoir pas mal dégusté, couverts de bandages et en béquilles. Quand ils sont sortis, ils discutaient entre eux et ont raconté à leurs connaissances, pour l'un qu'il s'était reveillé mal en point dans ce qui ressemblait à un havre-sac et qu'il n'a pas attendu qu'on vienne le chercher pour boire une de ses potions de rappel, pour l'autre qu'il s'est reveillé mal en point mais avec toutes ses affaires dans une geôle où se trouvait une carcasse de tourtobot, et que quelques bandits emprisonnés dans la cellule d'en face voulaient qu'il leur envoie des potions de rappel. Ce qu'il aurait peut-être fait s'il en avait eu le temps, mais il a préféré se dépêcher d'en boire une en entendant des voix se rapprocher.


- On recense toujours plus de crimes, de cambriolages, de bagarres et compagnie, sinon, au sein de la ville. Cette histoire n'a donc rien de bien exceptionne, Brakmar a toujours été dangereuse..

Rumeur Kelba :
- Il y a quelques semaines, une bagarre a encore eu lieu au port de Kelba, situé en contrebas des falaises à l'Est. Cette fois, c'était entre des Marins et des Pirates, ou des Bandits. Des Riktus surement de toute façon, ils font que ça, attaquer tout l'monde sur cette île, comme si on avait pas assez de problèmes avec le Corbeau Noir.
- On aurait aussi vu un petit groupe de ces types tabasser des Kroapules en gueulant des "Où est Machin?!", comme si les Kroapules kidnappaient plus de gens que les Riktus. Pff.


- On recense toujours plus d'attaques de bandits et de voyageurs qui ne reviennent pas des montagnes de l'île. Ces histoires n'ont donc rien de bien exceptionnel..
6 -1
Score : 538
Il semblerait que dans la nuit du 21/07, très tard dans la nuit - très tôt le matin pour les plus assidus - de nombreuses attaques furent orchestrées dans les mers du Sud.
Toutes ciblaient les pêcheurs et les navires de croisière / de tourisme. Après les avoir dépouillés, tous autant qu'ils étaient, pêcheurs comme touristes purent reprendre calmement la mer. A l'exception d'UN navire ;
  Celui d'un étrange pêcheur qui, visiblement, officiait en frégate. Cet homme s'avère être le Capt'n Hessy, connu pour être l'idole de certains bars malfamés d'une île tierce, avec sa fameuse boisson alcoolisée ; La Haine d'Hessy notamment.

Après avoir rencontré son malfaiteur, qui, pour motiver Hessy, n'aura guère hésité à liquider l'un de ses officiers de haut-rang, ce dernier aura abdiqué. 
Le désir de vivre était plus fort que la soif d'égo, dès lors s'être plié, il eût échangé ses pavillons pour ceux de son tyran - en témoin de sa fidélité ; Le "Mauvais Augure". 
Ainsi, loin là-haut, au-dessus de leurs têtes, flottait cette épée de Damoclès, ce drapeau violet comme le mal.

Certains moussaillons d'Hessy, mutins, n'auront pas suivi la folie de leur Capitaine qui, visiblement acceptait sans broncher la mort d'un d'eux et auront tout simplement quitté le navire sous l'extrême clémence de Rackham qui accepta - probablement pour nourrir les récits des bardes.


*Au détour d'une taverne, un de ces quelques mousses mutins racontait une histoire ; celle de cette terrible nuit.* 

[Mousse n°1] :

- On naviguait paisiblement, en se f'sant passer pour des pêcheurs 'vec tout l'matos ! Les Justiciers, la Marine et les Corsaires n'pouvait pô nous avoèr cette fois-ci ! 
Et, ces trois types, sont sorti du brouillard-.. DANS UNE BARQUE !!


*Déjà bien alcoolisé, le mousse s'offrait une nouvelle gorgée de son rhum, agacé par un quelque-chose.* 

- 'Fin bref.. D'abord, c'sont deux encapuchés qui sont monté sur l'pont. L'un 'vait un corps qui générait des flammes mais-.. Ouais, ses habits ne brûlaient pas. L'aut' ? Il était minuscule et des bulles étaient r'crachées de temps à aut'. 
Enfin, c'type est monté sur l'pont. Sa barbe fumait.. Un genre .. De truc l'encerclait .. Queq'chose de très froid, comme si c'était l'avant-goût du froid du métal de la Faux de Sram.. Il 'tait bleu, tout bleu. A vrai dire, c'tait des diamants. Jeul'sais pass'que j'ai l'oeil pour ça. Et j'dis pas ça pass'que c'est l'seul qui'm'reste, ghéhéhé.
Enfin bref.. 


*Il déglutit, en reprenant.*

- Il saignait, comme une pinte percée.. Et, son sang chauffait tellement qu'on croivait l'voir s'illuminer comme le rubis dans les limbes de la nuit-.. Et là.. Il a dit .. 

"Marchez, ou crevez. Telle est la loi. Telle est nôtre loi."

- Le Maître d'Equipage a essayé d'faire queq'chose et.. C'tait trop tard, il était d'jô capoute. 
Le Capt'n a vu et 'près 'voir réfléchit.. Il l'a r'joint. 
Moi, j'avais ma fierté ! J'ai d'cidé d'me tirer. 
J'avais peur pass'que généralement, on quitte un équipage que quand on couic, ou qu'on est qu'un f'tu mutin.. J'tais pas mort tsé.. alors j'tais un mutin. 
Mais ils m'ont laissé partir.


*Les suites de ses récits ne sont sûrement que le fruit de l'alcool, le Mousse s'offrant gorgées sur gorggées.* 
 
- - -
*A mesure que la journée avance, il va s'en dire que la rumeur n'en sera plus une, confirmée par le bouche à oreille et les témoignages directs de ces mousses peu discrets - facile à pister.*
5 -2
Score : 716
La rumeur se propage: * ce soir, 21 h chez  Pépé Pâle, rendez vous pour les poètes en herbes ou confirmés pour une confrontation poétique, 4 lieux, 4 thèmes, 4 récompenses ! Oserez vous y aller ? *

23/07
1 -1
Score : 5416
- Rumeur chez quelques pirates et malfrats :

Il parait que Fort Pirate, le havre-monde des Bananas, a encore été la cible d’un groupe de ces sales mercenaires chasseurs de primes. Ils auraient même eu l’appui de certains gars qui vivaient là bas et qu’en voulaient à Dart et ses gars.

- Rumeur chez les mercenaires et chasseurs de primes :

Quelques chasseurs de primes plus ou moins méconnus seraient partis pour un havre-monde avec l’aide de mercenaires, soit disant pour « s’enrichir et coffrer un tas de pirates » . Depuis, on a pas de nouvelles d’eux.

—————————

- Rumeur chez quelques pirates, version courte :

Il parait que le capitaine Toublé a vaincu et fait prisonnier le capitaine Hifriss, mais que le capitaine Dart et quelques gars ont libéré Hifriss avant de buter tout l’équipage de Toublé.

- Rumeur chez quelques plus rares pirates, version longue :

Il parait que le capitaine Hifriss s’est fait avoir par l’équipage du capitaine Toublé y’a quelques jours avec la plupart de ses gars, mais les survivants qu’avaient réussi a s’enfuir ont demandé l’aide du capitaine Dart, un ami de longue date d’Hifriss. Il est venu seul en prétextant que ses gars avaient assez de problèmes comme ça, puis sur son idée ils se seraient fait passer pour le capitaine Ramesh et son équipage impressionné que Toublé ait réussi a choper Hifriss et voulant le rejoindre. Phil Toublé, imbu de lui même et voyant sa renommée grandir, a marché. Lorsqu’il accepta finalement de mener Ramesh et ses lieutenants devant Hifriss pour prouver la véracité de la rumeur, dans leur repaire, Ramesh redevint Dart et ses lieutenants redevinrent les hommes d’Hifriss. Pris par surprise en voyant leurs nouveaux alliés sortir les armes, Toublé et ses hommes ont tardé a organiser leur défense et tous les prisonniers ont pu s’échapper. Quelques jours après ca, Dart, Hifriss et ses hommes sont retournés a la planque de Toublé. Ils l’auraient tué, et peu nombreux sont les gars de son équipage a avoir pu en réchapper.

————————

Encore des histoires de cupidité, de vengeance, et de renommée parmi les pirates, rien de neuf sous le soleil quoi.
3 -1
Score : 100
On dit qu'hier soir, près de la maison de Kroustiblak dans les Champs Pabong à Brakmar, un combat aurait éclaté entre trois personnes. Des explosions ainsi qu'un cris terrible se seraient fait entendre, mais au petit matin, seul la terre retournée et quelques cadavres de scarafeuilles étaient présents les autres ayant sûrement fuient les lieux aux vues du combat de la veille. Cependant, qu'étaient devenus les trois combattants ? Et que faisaient-ils à se battre aussi tard dans la nuit ?
3 0
Score : 7461
Remue-ménage à la Comté Harebourg !

Dans la nuit de Satuerdor à Dinsdor dernier, un groupe armé a mené l'assaut sur une réserve de mékas retranchée dans les hauteurs glacées.
Les machines commençaient à profiter des blizzards pour sortir en force et piller le taroudium de la région, forçant les mineurs à affronter, en plus de conditions climatiques extrêmes et de la dureté de leur métier, une concurrence déloyale et surhumaine.

Conclue avec succès peu avant minuit, l'intervention a permis de débloquer le retour progressif à la normale des opérations minières et de l'export de taroudium.

Si les financiers se réjouissent de la tournure des évènements, d'aucuns critiquent l'intervention, craignant des représailles de la part des forces mékaniques, dont la présence semble ne jamais faiblir.
 
5 -5
Score : 27
Rumeurs sur Amakna

Des rumeurs courent, encore! La ville d'Amakna, connue pour ses produits du sol tel que le pain frais, était encore victime des crimes et des méfaits de ce que l'on craignait sur la mer comme sur la terre ; les pirates. Mais, pas n'importe quel équipage pouvait se permettre d'anéantir des hommes que l'on croyait, d'une vision extérieure, innocents et fidèles à leur nation.
En effet, comme toutes les rumeurs, une courante, datant d'il y a quelques jours, fera son apparition parmi les chuchotements et les discussions prudentes de la population Amaknéenne, alors qu'ils se voyaient à la taverne, au marché ou tout simplement dans la rue. Une forme féerique, entourée d'une aura rouge sang et noire charbon, semait une épidémie de crimes. Vols, disparitions, paris sur des combats clandestins probablement truqués et même, si l'on croit les rumeurs, des meurtres.
Les maigres témoins, terrifiés, expliqueront à leurs voisins que cette fameuse "chose" semblait prôner Le "M.A.", avant de délaisser ses victimes sur les dalles froides d'une nuit "calme". Sous leurs frémissements provoqués par leurs frissonnements, accompagnés de sueurs froides et de chair de pioule, ils soufflaient ; "Le Mauvais Augure?".


- "Oui, si j'en crois mes sources, c'te Fée noire disait à chaqu'fois, exactement.... "Et souvenez vous que, ce destin qui s'abat sur vous a une raison, et cette raison, c'est Le M.A." ... J'en perds ma moustache d'Enutrof. Pourquoi tant d'violence et d'cruauté?"

Et, une jeune femme qui les entendait parler, la serveuse, répondra donc à la question de ce paysan, l'air sereine malgré une certaine crainte que ce "sort" s'abatte un jour sur elle ou ses proches, d'une manière ou d'une autre.

- "J'n'en sais rien pour les autres, mais c'te "chose" a punit comme il s'doit, alors qu'la milice n'avait rien fait, un homme qui a volé d'la fortune à mon frère. Il n'a, certes, pas r'cupérer son argent, mais au moins, l'voleur a été r'trouvé, pendu par les pieds la pierre à l'envers, dans les montagnes, punit comm'il s'doit d'l'être."

Alors, dans un silence religieux, l'Enutrof , ses voisins et son ami réfléchissaient. Était-ce morale, était-ce une bonne chose ou une mauvaise chose, que cette créature certainement douzienne commette ces méfaits qui ne sont pas tant des méfaits que ça pour certains? Est-ce que cette Fée noire, au final, prendrait simplement ce qui lui ai dû, ce qui lui est offert sur un plateau, pour son propre bénéfice? Dans tout les cas, Le Mauvais Augure trône, et sème la puissance que tous, se doivent de craindre.

----

D'autres rumeurs réuniront la rumeur d'il y a quelques semaines concernant une chose volante rouge, celle d'une personne anonyme qui organisait des combats clandestins et celle-ci. Les gens conclurons qu'il s'agit de la même "personne". La milice Amaknéenne, quant à elle, tendra l'oreille et l'oeil. Les méfaits devenaient trop nombreux et les descriptions concordaient. Ils ne pouvaient pas ne rien faire, mais, il est difficile de faire quelque chose lorsque cette "Fée" était douée pour faire en sorte qu'elle ne soit pas attrapée comme une vulgaire mouche
3 -4
Score : 5416
Il parait que tard hier soir, un homme et deux femmes, ou deux femmes et un homme, auraient été surpris en train de sucer le sang d'un chacha de goutière à Astrub, dans le quartier administratif.

Il parait que dans la matinée d'aujourd'hui, un navire d'explorateurs aurait repéré un groupe de naufragés désarmés sur une île vierge entre le Domaine Sauvage et Sufokia. Ils leur sont venus en aide, mais ceux-ci se sont revélés être des pirates abandonnés ici. Ils auraient rapidement pris le contrôle du navire et disparus avec.

Il parait que plusieurs navires marchands ont encore été attaqués cette semaine par des Riktus et des pirates, un peu partout dans le monde.
3 -3
Score : 376

Comme toujours, les rumeurs vont bon train dans le monde des Douze;
dans les bars, les taverne, tout le monde entends parler de tout.
Ce soir, bien sûr, n'y fait aucunement exception; et de là où vous êtes, mi-dissimulé derrière un poteau supportant l'étage supérieur du cabaret de Mâcheville, vous avez une vue imprenable sur l'intégralité de l'animé endroit, et par conséquent une place de choix pour observer et écouter ce qui se passe autour.
"Donc, la Xélor qui vit sur l'île chuchoteur....? Ouais, dans la toundra. drôle de coin où s'installer, si tu veux mon avis, mais j'ai entendu dire qu'elle créait des armures absolument sublimes- et des armes, aussi...tu devrais aller y jeter un oeil, vu qu'tu cherches toujours un nouveau plastron....", chuchote l'un à son camarade, affublé d'un plastron Bwork absolument ridiculement grand sur lui, qui soupire et l'informe de son absolue pauvreté, avant de se lever et d'abandonner l'autre avec la note.
"Tu as entendu parler des Paevonias? Ouais, c'te gang de tarés de l'île roublarde qui sont même pas roublards? apparemment, il auraient tabassé un mec et sa femme àSaharach, la semaine dernière. Il a fini en prison et l'autre est morte, un truc du style....", raconte un autre, l'air d'un conspirateur derrière la capuche sombre qui camoufle son visage à une femme qui, honnêtement, a l'air de s'en foutre pas mal.
"Aucune idée de si c'est vrai- mais il y a un peintre, sur Poup. Et tu sais pas la plus belle-apparemment, il aurait explosé des pirates, et depuis c'est drôlement calme autour de son campement....on devrait aller jeter un oeil, ça a l'air drôle. Peut-être qu'on aura même droit à un portrait!", déclare un petit pandawa par dessus la pile de chopes vides amoncellées devant sa place. 
De l'autre côté, un duo d'hommes loin, loiiiin d'un état sobre sont en train de rire, partageant des histoires assez lubrique auquelles vous ne prêtez pas attention, trop occupé à observer un roublard aux ongles peints en noir et au grand chapeau orange absolument ruiner quelques pauvres bougres dans une partie de poker dans laquelle ils sont à un désavantage complet.
"eeeet ça fait quarante! hah, vous êtes vraiment trop nuls. Enfin. Je suis gentil, je vous épargne encore une perte- pensez à passer à ma taverne, hmm? ça me ferait plaisir de continuer à vous plumer."

-----------------------------
[HRP]
Plusieurs rumeurs, donc!

1, Siberic Scylla, le peintre et batelier ambulant est à Poup avec ses pinceaux! (c'est un service de peinture irp et de fanart, hrp, me mp pour les infos,)
2, Daffodil Scylla est décédée, (encore lmao)
3, Hydrangea Golden, la chanteuse, artiste, forgeronne et armurière, est disponible pour créer des armures et des épées sur mesure! (service de création d'équipement irp, service de fanart hrp, me mp pour les infos,)
4, la Taverne Confidentielle est ouverte! (me mp si vous avez besoin d'un bartender!)

Merci de la lecture et à bientôt sur Wakfu!

Maxx

4 -2
Score : 826

[HRP] Bonjour je serais intéressée par les services de Siberic, mais je ne peux pas t'envoyer de mp par l'ankabox. Tu peux me contacter par discord (DeuZette#5376) ou directement ig, mais discord c'est + sûr !

0 0
Score : 29
Ce matin dans la taverne de Brutas, on raconte qu'une jeune Sram venant tout juste d'arriver en ville parlait de combat ou encore d'entrainement.

Elle parlait aussi de chercher un possible maître. Un Roublard commença alors à se moquer de la disciple de Sram au vue de son jeune âge.
N'appréciant pas du tout le comportement de cet homme, elle commença à le provoquer et ce dernier n'hésita pas une seconde en lui disant qu'il allait lui en mettre une. Mais la demoiselle aux longs cheveux blanc et aux yeux verts clairs usa de sa magie pour passer dans le dos de l'attaquant lui donnant un bon coup de pied au derrière et celui-ci fini son chemin au sol.
C'est alors que d'un adversaire, la Sram se retrouva entouré de dix hommes qui n'avaient visiblement pas appréciés qu'on s'en prenne à leur compagnon.
La jeune fille n'était alors pas assez folle pour tenter un combat et pris la fuite en disparaissant dans les ombres.




La rumeur se propagea très rapidement dans la cité des mercenaires ainsi qu'aux alentours. Certains passants disant qu'elle avait bien fait de fuir plutôt que d'y laisser sa peau, d'autres diront qu'elle fut lâche d'avoir fuit de la sorte mais après tout il s'agissait bien là d'une disciple du Grand Sournois. D'autres racontent qu'elle serait toujours en ville, qu'elle aurait été aperçut plusieurs fois à se balader dans les rues cependant nul sait si ces informations sont vraies.


[HRP]

Etant donné qu'il s'agit d'un nouveau perso je ne ferais pas de rpvp, ça ne me semble pas très intéressant pour le moment.


[HRP]
2 0
Score : 5503
C'est un passant Zobal de contrées plus lointaines et maritimes qui se permettra de souhaiter bien du courage à cette nouvelle disciple de Sram en entendant cette histoire parvenir jusqu'à sa nation, du courage pour ces disciples à la courte espérance de vie par leurs actes.
Et de ronchonner sans animosité sur la surpopulation des fidèles aux dieux douteux, et la perte de vitesse de ceux respectables.
1 -1
Score : 291

On raconte qu'un drôle d'homme masqué a passé sa journée à distribuer des cartes, sur Astrub. Et sa soirée aussi.

Cartonnées, on dirait qu'elles sont issues de dizaines, de vingtaines, de cinquantaines de boiboites de jeu de société. Carrées, larges comme la main, sur toutes figurent les mêmes dessins, les mêmes écritures : les règles du Touiste-Heure illustrées.

Les ronds colorés au quatre coins vous narguent, alors que vous lorgnez, le nez froncé, une de ces fameuses cartes, tombée par terre.

4 -3
Score : 826

Une rumeur circule dans les ruelles de Brakmar, dans les bas-fonds et les égouts...

"Depuis quelques jours à la nuit tombée, dès que le responsable du temple Sacrieur disparait dans ses quartiers, une étrange urne fait son apparition. Elle est recouverte de bois, avec à son sommet, un entonnoir. Sur l'une de ses anses est attaché solidement un couteau fin et très tranchant. Une inscription est gravée sur l'urne : "Honorez la Déesse, faites don de votre sang". Chaque matin avant le lever du soleil, un personnage encapuchonné vient récupérer l'urne, et repart discrètement." 

2 -1
Réagir à ce sujet