FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Annonce RP] Rumeurs du Monde des Douzes.

Par Zarkantaar 27 Octobre 2014 - 18:45:43
Réactions 703
Score : 9313

[Ania xD
Je suis morte de rire, là XD
Chute dans l'eau à cause d'un trop grand verre? x) ] 

0 0
Score : 1130

[HRP]
Elle a toujours dis que son squat était trop près de l'eau, et puis c'est pas sa faute si le sol se décide à trembler quand elle boit beaucoup D:
[/HRP] 

0 0
Score : 5392

[HRP]
Probablement la meilleure rumeur qui ai existée.
Plus sérieusement, l'humour est génial, j'ai aimé.
[/HRP] 

0 0
Score : 1128
Astrub, les environs. Rumeur venant de l'est. Terre Sufokienne.

Davian Teryanios

"Il est dit par quelques pêcheurs que le vieux Davian aurait quitter son humble demeure recluse après avoir été harcelé et volé par d’irrespectueux personnage habillés de tuniques bleutées. Personne ne savaient vraiment d'où ils venaient. Davian n'était plus qu'un chercheur en Astronomie, fouillant à travers les étoiles de sa longue vue et de ses autres instruments.Jadis Intendant au service de la nation de Sufokia, il aura perdu sa place à cause de sa passion dévorante des étoiles lui ayant fait manquer de nombreuses fois son devoir. Renvoyé, fatigué, mais toujours rêveurs. C'est en sa demeure qu'il fit sa découverte en braillant sur tout les toits que cela révolutionnerait le monde. Bien que pourtant, aucuns des habitants n'y portent crédit, sans pour autant le traiter de vieux fous. Ils poursuivirent l'idée de s'en occuper. Et alors que quelques habitants voulurent lui offrir son repas quotidien. Deux étrange personnage en tunique bleutée bloquèrent l'accès.

Tout cela s'acheva avec la venue d'un étrange groupe, tous pensèrent à des Mercenaires venu pour l'affiche d'aide du vieux Davian. Néanmoins, ils n'eurent droit qu'à une résistance acharnée de la part des hommes en bleu. Alors que certains villageois avaient bondit à l'eau pour ne pas être mêlés à la charge du guerrier Cyrus brandissant son épée. Ils entendirent le zèle des hommes en bleu parler d'un certain "Grand Mage", avant d'être abattu lors de la mêlée. Les affaires de Davian furent retrouver, laissant à la merci des pêcheurs un homme mourant. Et alors que le calme revient, laissant de cette histoire, que l'échos des interrogations sur ce pauvre vieux harcelé, l'histoire s'acheva avec le départ de Davian aux côtés des mercenaires. Quittant sa demeure, et les terres Sufokienne intérieur à Astrub."

Amakna, le village. Carrière de fer, dans le sud.

"La nuit dernière fut bien agitée. C'est ce que raconta le jeune mineur Stegan à ses camarades alors qu'il était de garde pour la nuit. Il se réveilla au petit matin après avoir été agressé sans savoir par qui. Il resta conscient un moment, mais la suite de l'histoire lui sembla un cauchemars, sans qu'il ne vit pourquoi. Les yeux clos, le visage dans la poussière. Les grognements des hommes s'en suivirent à quelques discutions. Tout semblait bien se passer. Jusqu'à ce que tout tourne mal. Sans qu'il ne sache pourquoi. Les quelques bruits et murmures changèrent en hurlement, mêlés à des rires stridents et rauques provenant de partout à la fois. Il n'eut pas le courage d'essayer de bouger, pas même le petit doigt, les grattements de la terre et tout ses sons semblaient trop dangereux. Jusqu'à ce que le calme revient, mêlés aux cris de joies de ceux encore présent. Il fini par chuter dans l'inconscience, quand la tension chuta lourdement, pour se réveille en profitant des premières lueurs du soleil.

On retrouva par la suite quelques personnes appartenant visiblement à ce groupe. Habillés de tuniques bleues, mais visiblement traumatisés par ce qu'ils avaient vu.Le plus courageux fini par trouver un travail chez les paysans qui l'avait
accueillie, et le moins courageux resta entres les mains de médecins, enfermés dans une chambre, restant dans une position fétal en répétant que les rires le rattraperont. Que les rires le poursuivront. Que les rires le décharneront. Jugés fous, après une maigre enquête dans la carrière, rien ne fut retrouver de ce qu'il se passa dans la nuit. Si ce n'est un tonneau de poudre ayant explosé, preuve qu'il se passa quelque chose de violent. Au final, la garde effectua de nombreuses patrouilles dans les environs, renforçant la garde là-bas, tandis que l'Ambassadeur Cirmo réfléchissait amèrement à la situation."
0 0
Score : 5
« Des soupirs de soulagements se font entendre parmi les gardes et les paysans d'Astrub. Le bandit se faisant appeler « Le Voilé », serviteur de l’intriguant, parrain d'une bande de voyous locaux, aurait été vaincu et arrêté par un petit groupe d'aventuriers dirigés par un soldat portant une lourde armure au blason inconnu. Les fermiers ayant assisté à l'affrontement -de loin !- parlent d'un duel sans merci entre un disciple de Xélor et le fameux mastodonte.

Au final, le criminel aura été livré à l'ambassadeur d'Amakna, qui devrait se charger de l'interroger, et de faire passer le malfrat au tribunal. »  
0 0
Score : 5021
Rumeur/Légende répandue par les marins d'Astrub aux quatre coins du monde, depuis 2-3 ans maxi (On peut probablement l'entendre près des ports de chaque nation, Dans une taverne, ou pendant un voyage en bateau) :

Il y a quelques années de cela, un monstre aurait été aperçu aux abord des villages côtiers, s'aventurant même dans leurs rues la nuit. La bête ressemblait à la fois à un homme et à un gros Kralamour. Un peu comme le capitaine Poup, en soi. Mais plus flippant. Plus athlétique. Plus.. poilu.

Cette créature répondait au nom de Kazuma. Il était un véritable prédateur et traquait ses proies à l'odeur, les démembrant avec ses innombrables tentacules. Faisait-il cela pour se nourrir? Pour se venger? Nul ne le sait.. Avec le temps, on oublia la créature. On confondait ses victimes à celles des Kralamours et l'on disait qu'il s'en était retourné dans les profondeurs.


Certains pirates en firent même un conte pour effrayer les enfants :

L'histoire se passe en 756 : Kazuma était un jeune-homme comme les autres, plutôt attirant de part son physique, un peu étouffant par son amour, et un poil rebelle. Le beau-gosse vivait à Bonta, il était de bonne famille et n'arrivait malgré tout pas à séduire les demoiselles. Il était "trop mou du genou" selon elles.

Vexé, c'est en quête d'endurcissement qu'il s'engagea à bord du célèbre Kralamortadel, un navire pirate. Malheureusement, le vaisseau si renommé fit naufrage quelques jours après l'embarquement de Kazuma, qui fut le seul survivant. Le pauvre homme était perdu au beau milieu de l'océan, avec pour seules amies les quelques planches qui flottaient encore.

Alors qu'il était sur le point de rendre l'âme, un Kralamor bien noir surgit soudain de l'eau, devant lui. Il n'était pas comme ceux qui peuplent le Rivage Steamulant, non. Il était bien plus imposant, et surtout, il regardait le rescapé avec pitié. Il dit à Kazuma : "Pirate, cela fait un moment que je t'observe.. Que j'observe tes deux jambes bien mollassonnes se laisser porter au gré des vagues comme les tentacules de mes fils." Le jeune homme ne pouvait pas supporter que même ici, au milieu de nulle part, on se moque de lui. Il cria au Kralamor de la fermer, qu'il s'en foutait de toutes ces conneries et que tout ce qu'il voulait c'était trouver l'amour. Celui-ci répondit, alors que le ciel s'assombrissait de plus en plus : "Voilà un pirate bien téméraire.. Insulter de la sorte le Roi des Océans.. Je te maudis, humain! Ton visage si beau sera dorénavant semblable au mien, et tes membres si flasques seront semblables a mes tentacules! C'est au fond de l'océan que tu le trouvera, ton amour!"
Sur ces paroles, une tempête se déchaîna et Kazuma fut pris dans une vague gigantesque.

On dit que depuis ce jour, une bête mi-Homme mi-Kralamour rôde le long des côtes, attrapant les petits pirates un peu trop sages pour leur faire plein de gros bisous kralamourés au fond de la mer, pour l'éternité !
0 0
Score : 9313

[....Sale trolleur, c'pas gentil] 

0 0
Score : 5021

[C'est pas méchant non pluuuuuus, c'est marrant. Il serait content d'apprendre qu'il a sa légende! biggrin

0 0
Score : 312

La légende du tentaculaire renaît.. du tentacule..humide..spogieux. tongue M'bon, ça fait un peu plagia nan? Et le truc des bisous fait peur T.T

1 0
Score : 115
Une rumeur se répendait dans tout Astrub, on ne pouvait pas la rater qu'on le veuilles ou non.
On dit que la disciple d'Osamodas , Krystal était de retour et reprendrait son très cher resto
Chez Krystal Kristy
Il est dit aussi qu'elle compte reconstruire une équipe féminine exclusivement comme au bon vieux temps.
 
1 0
Score : 596

[isho je te hais tellement..et ça me fait bien marrer aussi XD
Du coup je lui transmettrais :p] 

0 0
Score : 850
Dans les rumeurs les plus folles d'Astrub, il y aurait donc celle-ci..

Un sram bouffeur de chacha aurait apparemment vomi dans "le lac" du parc des Namoureux.. Ne faites donc pas attention aux petits morceaux qui flottes.. Ça fait d'la bouffe à la poiscaille.. Mais prenez garde aventurier ! Il aurait apparemment aussi gerber dans les quelques escaliers d'Astrub..

Mais bon, celui-ci se serait lui-même casser la gueule et se serait cassé la jambe en glissant dans sa propre gerbe.
 
0 0
Score : 662
"Faire son T'Sug à l'eau." Expression d'abord couramment utilisé par des pêcheurs Sufokien, a très vite pris de l'ampleur. Cette étrange phrase fait référence à un conte oublié de beaucoup.

Il était une fois, un homme. Nul n'aurait su dire son âge, ses origines, ou sa religion. Son visage ne reflétait rien. Il n'était personne, et il était tout le monde. L'homme, de par cette caractéristique, inspirait l'effroi. Les quelques courageux qui l'eurent abordés rapportèrent que sa voix semblait être celle d'un vieux homme : tremblotante, tel le râle d'une créature agonisante.
Cet homme au visage complexe, se faisait appeler T'Sugalau. Un soir, un pêcheur le rencontra sur une plage de Sufokia, observant avec tristesse le soleil se couchant au delà de la mer.Le pêcheur lui demande pourquoi T'Sugalau semblait si triste. Et voici ce que lui conta T'Sugalau.


Alors qu'il était encore un jeune homme sans histoires, T'Sugalau s'était engagé sur un navire. Très vite, de mousse, il devint l'un des hommes les plus proches du Capitaine. Il lui chuchotait à l'oreille des conseils sages et était respecté par tout les hommes de l'équipage.
Mais T'Sugalau était amoureux. Amoureux d'une magnifique Crâ, qu'on avait trouvé dans la cale, en passager clandestin et que le Capitaine, amadoué par la beauté de la jeune fille, avait fait mousse, à défaut de la donner en pâture aux requins.
T'Sugalau ne voyait qu'elle : elle était sa première pensée lorsqu'il se levait le matin, sa motivation lorsqu'il hurlait des ordres aux hommes, son répit lorsqu'il allait se reposer à la poupe du navire, et son espoir, lorsque exténué, il s'écroulait sur sa paillasse.

Lorsque l'équipage arriva à destination, T'Sugalau se proposa volontaire pour accompagner la belle Crâ à terre, où elle serait délivré de ses obligations envers l'équipage. N'en pouvant plus, T'Sugalau lui avoua son amour. La jeune fille le repoussa. Violemment. T'Sugalau fut bouleversé. Un petit bout de lui même mourut ce jour-là. L'amour peut être une bénédiction, comme il peut être un fléau.
Ne comprenant pas ce rejet, T'Sugalau se mutila le visage. Encore, et encore. Jusqu'à ce qu'il soit recouvert de blessures horribles.

Avec ces horribles cicatrices, T'Sugalau retourna sur le navire. Il y reçut moqueries, regards effrayés, disgrâce. Le capitaine, aussi effrayé que ces hommes, banni T'Sugalau de son navire.Alors qu'il s'éloignait, on le huait : "Monstre, monstre !".
Ne comprenant pas, T'Sugalau observa son reflet dans la mer. Il n'y vit rien. Il n'avait plus de visage. Voyant cela, il su qu'il devrait cacher à jamais son horrible face. Il dit alors : "-Je suis une ombre. Je suis une oooooooombre !"

Après ces événements, T'Sugalau conserva sa rancune envers cette équipage qui l'avait abandonné. Il décida de se venger, par tout les moyens. T'Sugalau arpenta les routes, à la recherche d'hommes pour rejoindre sa cause.
Son horrible gueule n'aida pas.
Néanmoins, il finit par rassembler une petite troupe. Afin d'en faire des soldats à son image, il leurs mutilait le visage, et leurs donnait de nouveaux noms : T'Sugalau Minite, T'Sugalau Omb, T'Sugalau Kisule...

Pendant ce temps, l'ancien équipage de T'Sugalau avait perdu de sa gloire d'antan. Les T'Sugalau retrouvèrent l'équipage, les attaquèrent, et furent rapidement défait. Le capitaine voulut s'entretenir avec le T'Sugalau original. Mais impossible de les différencier, leurs visages plus horribles les uns que les autres.
Un T'Sugalau, néanmoins, prit la parole. Gémissant, pleurant, il implora qu'on le relâche. Il expliqua, entre deux sanglots, qu'ils n'avaient fait ça que pour redonner à l'équipage sa gloire d'antan, en lui offrant un peu de concurrence.


On raconte que les T'Sugalau ont obtenu la grâce du capitaine. C'est ainsi que leur histoire est parvenu jusqu'à nos oreilles. Depuis, le nom a été déformé, créant l'expression : "Faire son T'Sug à l'eau.", ce qui signifie grossièrement, faire de la concurrence à quelqu'un pour le motiver, l'inspirer.
1 0
Score : 718

Nous approchons de Nowel. En ces temps de réjouissances. les bourses sont souvent plus remplies et leur porteur plus prompt à s'en délester facilement, que ce soit une chocolat pour les enfants, une bague pour les épouses ou des gâteaux empoisonnés pour les belles-mères.Une nouvelle année va se terminer tranquillement en ces temps perturbés.

Tranquillement ?
Il se murmure actuellement des choses. Oh, c'était, au départ, uniquement des petits racontars de pilier de bar ou de vieux loup de mer. Mais quand les mégères et les hommes de bonne foi s'y mettent aussi...

Il se dit que le Chaos d'Ogrest a inversé Nowel. Il semblerait que les bourses replètes des honnêtes citoyens ont une légère tendance à disparaître. Certains jettent la pierre sur les nouveaux venus à capuche et leur portail, d'autres plus prompt à s'enflammer parlent de malédiction lancée par Rushu. Foutaise. Dans cette cacophonie ambiante, une hypothèse semble toutefois prendre le pas sur les autres. On parle de réapparition. On chuchote qu'un ancien pirate notoire de Sufokia est de retour sur le continent, pirate qui avait pourtant été déclaré mort et hors d''état de nuire à la population. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il porte un vieux chapeau à moitié défoncé, noirci par les flammes, et qu'il laisse la plupart du temps sur les lieux de ses crimes un bout de papier sur lesquelles se trouve qu'un C finement calligraphié. La rumeur comment à se répandre de Sufokia à Astrub, et envahi même les avants postes et les prisons de chaque nations depuis qu'on a retrouvé deux gardes sufokiens ligotés dans un placard en tenue d'Adam, et cette fameuse lettre C a été découpée dans la culotte de Paresse, le gardien de la prison de Sufokia. Oui oui, un C, découpé sur la fesse gauche, qu'on dit.

Bien que ce fameux pirate semble de retour aux affaires, il ne se contente, pour le moment que de petits vol à la tire, trouble à l'ordre public et se limite à de simple provocation. Mais quand on sait qu'il a réussi à s'introduire dans la prison sans être vu, et en regardant son passé de criminel, qui sait ce qu'il pourrait advenir ensuite ?

En ces temps de fête, on vérifie deux fois par dessus son épaule avant de rentrer chez soi, car il semblerait qu'un certain Cruce rôde sur les chemins...Info ou intox ? Crois ce que tu veux, l'ami, c'est juste qu'une histoire..

0 0
Score : 1130
Les forestiers et autres flaqueux de la Futaie semblent agités en cette matinée, certains parlent de rugissements et de brume omniprésente dans les bois hier soir, d'autres s'échinent à affirmer avoir vu un groupe de voyageurs s'y enfoncer avant d'en ressortir à tout vitesse, comme poursuivi.

Les rumeurs hein, c'est plus c'que c'était.
0 0
Score : 5021
Les gens parleraient de la Foire du Trool, et on peut entendre un peu partout dans le monde que le Monde de Nowel y a enfin rouvert ses portes.  
0 0
Score : 1899
'' Il se passe bien des choses à Brâkmar, mais quelque chose à attirer l'attention de quelques passants dans les Landes de sidimote. Certain parle de rite de résurrection avec la dépouille d'une Iop et d'un être encapuchonné.. après tout Brâkmar..'' 
0 0
Score : 3680
"Il y a quelques jours dans Astrub, un soir, des gens disent avoir vu des choses étranges. Des Eliotropes auraient été notamment pris pour cible... On raconte même que des bouteilles de la taverne de Brutas auraient été trafiquées avec du poison, et des gens auraient vu un enfant du roi-dieu se faire attaquer dans le jardin de l'ouest de la cité mercenaire..."

[HRP]Quelque chose me dit que des gens ne sont pas d'accord par rapport à la venue des Eliotropes... Après, pourquoi...[/HRP]

Tokina Japona
 
0 0
Score : 9313

[ @VDD: ça se comprend inrp: la dernière fois qu'un peuple est apparu en mode "coucou on débarque" en maitrisant une des deux energies primordiale, c'était les steamer, et rolistiquement parlant, le peuple a été à flot et à sang.
"Mieux vaut prévenir que guérir" : ils se font massacrer, et ils massacreront pas les humains.
A noter aussi que c'est une nouvelle race complète, et non des humains avec un dévotion: c'est totalement nouveau dans le mondes de 12.
A noter aussi que les Elio eux même savent pas vraiment ce qu'ils fichent brusquement là, et que chacun dit donc un truc différent. Pour ça, c'est parce qu'on a ENCORE pas eu de réponses de BG au moment de la sortie de la classe, donc tout le monde fait à sa manière.]

0 0
Score : 1057

[Pour ceux qui connaissent, c'est comme les "fantômes", à la fin de la saison 2 de Doctor Who. T'as des gens qui les acceptent, et qui s'en méfient pas, et t'as UN mec qui s'en méfie, et qui a raison :3] 

0 0
Réagir à ce sujet