FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[HRP] Comment se préserver et éviter les ennuis quand on RP ?

Par KingColombage 26 Avril 2019 - 19:53:55
Bonjour !

J'écris ce post à destination de tous·tes les rôlistes. Nous avons sûrement tous été confronté·e·s à des situations rageantes dans le RP, où jouer tenait davantage de l'ennui, de la torture, de l'énervement, de la crise de nerf ou même du traumatisme, tout simplement en tombant sur les « mauvaises » personnes. Dans la mesure où on incarne un personnage auquel on s'attache, on peut parfois se sentir particulièrement affecté·e, en tant que joueur·se, lorsque le RP que nous menons se passe mal, que d'autres nous manquent de respect, etc. J'écris donc ce post pour vous permettre d'éviter les situations qui seraient susceptibles de vous faire du mal, de vous énerver, de vous ennuyer ou de vous affecter d'une quelconque manière !

Il y a une chose absolument essentielle qu'il ne faut pas oublier. Faire du RP, c'est un peu comme avoir une relation intime : le consentement de tous est essentiel. Vous avez le droit de refuser un RP. Vous avez le droit de dire « non ». Il m'est déjà arrivé d'avoir à regarder mon personnage se faire torturer plusieurs heures en RP. Ce n'est pas normal ! Si le RP dans lequel vous êtes engagés, à un moment, vous déplait et va à l'encontre même de vos principes ou de votre intégrité, dites « non » ! Rien de vous oblige à accepter que votre personnage se fasse agresser (d'une quelconque manière), se fasse assassiner, se fasse torturer, se fasse harceler… Le consentement des joueur·ses est essentiel.

Je le répète, vous avez le droit de refuser un RP.

Ensuite, il existe des situations auxquelles vous pouvez être confronté·e·s, et généralement, il y a des attitudes à adopter qui seront plus bénéfiques que d'autres, ou tout simplement qui vous permettront de ne pas passer un mauvais moment selon telle ou telle tournure des choses.
  • Un personnage exprime une animosité très forte envers le vôtre, et cela vous affecte :
Le RP n'est pas censé vous faire vous sentir mal. Si vous ne supportez pas un rapport de conflit avec tel ou tel autre personnage, alors une chose simple à faire est de l'éviter. Une attitude plus positive serait de contacter le/la rôliste en question en HRP, avec courtoisie bien sûr, et de lui faire comprendre que vous ne souhaitez pas poursuivre cette situation. Au cas où le·a rôliste est fermé à une éventuelle conversation – ce qui peut relever alors d'un conflit qui dépasse le cadre du RP –, alors vous pouvez toujours le·a mettre sur votre liste noire pendant un temps.
  • Un conflit éclate entre deux rôlistes, qui dépasse du cadre du RP :
Ce n'est jamais une bonne idée que de tenter de faire valoir son point de vue lors d'une dispute à chaud. Vous et votre interlocuteur êtes tous les deux énervés, et cela mène généralement nulle part que d'essayer de tenir une conversation. Faites cesser la dispute, quitte à vous servir de la commande "/dnd". Une fois que vous et votre interlocuteurs êtes calmés, la tête refroidie, la conversation peut avoir lieu. Vous ne serez vraisemblablement pas d'accord. Mais il est important que vous fassiez comprendre ce qui vous dérange et vice-versa. Avec du recul, cela vous fera progresser sur vos relations humaines.
  • Un·e joueur·se mène un RP qui vous nuit, vous dérange, vous agace :
Si ce RP implique directement votre personnage (par exemple, un autre personnage harcèle le vôtre pour le faire sortir de ses gonds), alors vous pouvez déclarer que vous refusez ce RP. Ce RP vous déplait et vous nuit, pourquoi auriez-vous à le subir ? Refusez de jouer, on ne pourra pas vous y forcer. Si ce RP n'implique pas votre personnage (par exemple, vous pouvez lire qu'un autre personnage tient des propos qui ne sont pas supportables), alors vous avez toujours la possibilité de l'ignorer en le mettant sur votre liste noire. Il y a beaucoup de joueur·se·s différent·e·s ; si certain·e·s vous déplaisent, d'autres vous plairont.
  • Un·e joueur·se s'amuse à lancer des émotes interactives sur vous (baffes, tartes, glace, etc.)
La parade est simple : asseyez-vous. Il n'est possible de lancer une émote sur un autre personnage que s'il est debout et immobile.
  • Un·e rôliste ne semble pas respecter certaines règles implicites d'écriture et / ou de comportement quant à son RP :
Il est tentant de montrer son exaspération, mais cela n'est pas une bonne idée. Plutôt que d'agir de manière exclusive (exclure celles et ceux qui ne se conforment pas correctement aux règles qui régissent le RP), agissez de manière inclusive. Expliquez donc à ce·tte rôliste les règles qu'il·elle ne semble pas respecter, comme par exemple le fait qu'on écrive (**) ou [**] lorsqu'un personnage pense. Le plus important, c'est de le faire comprendre avec courtoisie ! Mettons que le personnage du·de la rôliste en question s'appelle ... « xxx ». Exemples :
« — xxx ! N'oublie pas qu'on décrit ses actions entre * ! »
« — Utilise la commande /rand si tu fais du RP combat, xxx, c'est mieux comme ça ! »
« — C'est pas cool si tu forces l'autre rôliste à faire ça, xxx. Laisse-lui le choix, non ? »
Il se peut bien sûr que xxx soit un troll, mais en êtes-vous sûr ? Généralement, ces joueur·se·s-là débutent, ou même arrivent par hasard et découvrent à peine le RP. Introduisez-les.

Merci de votre lecture.
 
10 -17
Réactions 18
Score : 3659
Meow !

Même si je vois de nombreux pouces rouges (sûrement distribués comme des friandises par notre ami downvoteur qui s'amuse à faire baisser les scores, qu'il face à sa poste, je m'en moque) je suis d'accord sur la partie du Refus où tu y évoques qu'on a le droit de dire non et les nouveaux joueurs ne sont pas forcément au courant que le forcing est prohibé.

En revanche, je ne peux pas être d'accord avec ton scoring du rôliste qui finalement n'est pas grand chose d'autre mise à part de la diffamation et, même si c'est en partie vrai ce que tu dis, je ne suis pas d'accord pour qu'on les exhibe comme du bétail.

Katze~
4 -8
Score : 234

c'est pas du downvote fait par une seule personne 
arretez de défendre d gens qui font que répéter le meme truc depuis 30 ans : ce qui est dit ici est évident et un post sur ça ne devrait pas être nécessaire si on a un minimum d'intelligence

7 -3
Score : 2456
(Réponse donnée avant l'edit final de la dernière partie de l'OP)

Je t'aurai bien accordé un petit +1 pour les quelques points importants que tu auras relevé (notamment les méthodes utilisées pour se préserver), si tu n'avais pas été aussi virulent et généraliste dans tes propos concernant toutes ces "catégories" de joueurs, ce qui retire de mon point de vue l'intégrité de ton message. J'ai aussi l'impression que tu es tombé sur les mêmes 5 ou 6 cancers que je connais si bien tout récemment, vu cette décharge de sel au goût si particulier... biggrin Je peux me tromper, mais ces réactions à chaud me sont si familières...

Les stéréotypes sont partout, c'est marrant de les relever et de s'en moquer gentiment (ça fait partie de la culture RP), mais il vaut mieux privilégier la communication pour les cas qui ne nuisent pas directement le RP (et qui ne se transposent pas dans le HRP en formant des échanges toxiques entre joueurs) comme pour les "kikoo" ou les "dark sasuke", par exemple. Il suffit de leur parler un peu, d'échanger avec eux, de leur suggérer des idées pour s'améliorer, même s'ils n'écoutent pas au début. Il est bien aussi d'écouter leur point de vue, et de savoir lâcher prise en douceur. En somme, il faut savoir faire preuve de respect pour la création d'un autre. Au bout d'un moment, ils viendront à leur propre conclusion et s'amélioreront.

Être aussi sans pitié ne va aider personne, encourage l'isolation, et va surtout alimenter certaines opinions peu glorieuses sur la communauté. Certains se prennent une joie de récupérer des retours comme les tiens pour prouver leurs arguments et diviser encore plus la commu'. Il y a d'autres façons plus saines de traiter les autres rôlistes. Pensons plutôt à réhausser quand on le peut, plutôt qu'à rabaisser à cause d'une gêne quelconque. Souvent, la gêne créée n'est causée que par une infime minorité de joueurs (souvent les mêmes !), et il faut savoir faire la part des choses et être consciencieux à ce sujet. Il faut faire attention à l'attitude des joueurs et leurs intentions avant tout, et de les punir à ce niveau, plutôt qu'à leur façon de jouer qui peut toujours être améliorée.

Chill ! Bon jeu...
:tap: Nas
13 -2
Score : 185

Suite aux commentaires pertinents auxquels j'ai eu le droit, j'ai décidé de réécrire mon post. Bien que j'étais dans la perspective de caricaturer, je me rends compte avec un minimum de recul que ce n'est ni nécessaire ni productif pour quiconque.

Il me semble que j'avais plusieurs choses à dire à la fois, et que j'ai embourbé mon propos dans des généralisations brutes et peu pertinentes.

Donc, en résumé, je décide de réécrire la deuxième partie de mon post !

2 -4
Score : 39

Bien le bonsoir,

Malgré une lecture puis une re-lecture du sujet, je n'y vois pas réellement d'intérêt. Toute personne effectuant un jeu de rôle à le droit d'interpréter et de jouer comme bon lui semble. Les règles "du Rp" sont variables, discutables et peuvent être imposées ou non. Sur Wakfu, aucune réglementation Rp n'est réellement en vigueur, et il est donc dans le droit de tout MJ ou représentant à ce rôle de définir les règles Rp d'un groupe ou d'un regroupement de joueurs.

Qui plus est, et concernant les soucis pouvant affecter un joueur, c'est au joueur lui même de définir ses propres limites. Normalement, et en toute logique, une personne fatiguée vas se coucher, une personne malade cherchera à se guérir, un joueur énervé arrêtera simplement de jouer. La logique même veut que chaque personne puisse d'elle même faire des choix et ainsi, régler par lui même des conflits pouvant l'affecter (et également affecter des personnes tiers). Les conflits de point de vu entre joueurs sont fréquents, et c'est aux différents partis de s'expliquer hors rp.

Un joueur non Rp peut en effet interférer dans des Rp, mais il ne s'agit que d'une routine, et tout joueur Rp à déjà rencontré cette situation. La seule solution consiste à faire le mort ou l'ignorant, et il me semble que toute personne voulant la paix le fait déjà. Il existe également des alternatives pour ne pas être dérangé pendant un Rp...

Le Rp à toujours été une question de point de vu, et c'est d'ailleurs une chose récurrente sur la plupart des Mmo. Quand le Jeu de Rôle n'est pas globalement encadré, il est de la responsabilité des joueurs de le faire par eux même ce qui engendre donc des divergences d'opinion. Ce sujet n'a donc pas de réel sens ni une réel pertinence étant donné que toute la communauté ne partage pas les propos discutés ici.

La biz,
Tyriliane.

1 -2
Score : 1786
Je n'ai pas bien saisi où tu voulais en venir dans le deuxième paragraphe.
Si tout le monde agissait logiquement le monde serait bien différent et le rp aussi. Malheureusement ce n'est pas le cas et il faut faire avec, il y aura toujours des conflits et ils ne seront pas toujours réglé de manière logique même si la logique le veut.
0 0
Score : 485

Yo.

Bon, visiblement, le sujet des downvotes a été viré, donc j'vais me fier à ce que j'peux lire.

Chacun vit le RP d'une façon différente, je pense que tu pourrais nuancer ton propos sur le fait qu'on a le droit de MP un rôliste pour lui dire qu'on est pas content que son perso aime pas le notre. Si le RP est un loisir, il est pas une safe zone absolue pour les personnages. Si ma Iop voit un Eniripsa un peu menu, elle ira s'foutre de lui. Si mon Sacrieur voit le même personnage, il ira lui dire bonjour avec toute la courtoisie et la douceur possible. Pourtant, derrière mon écran, je suis le même rôliste, et je vais certainement pas modifier les caractères de mes personnages pour prendre en compte les états d'âmes de tout à chacun.

Par contre, il faut différencier le caractère rustre d'un personnage et la création du dit personnage qui n'a pour but que d'aller faire des blagues salaces/insulter/aller agresser les autres, pour faire marrer le rôliste et ses deux potes en dépit du reste de la commu qui essaye de jouer.

Ca me rappelle un débat qui bat son plein dans la commu du JDR papier Française, celui de la X-Card, carte marquée d'un X qu'un joueur peut brandir quand il considère assister à une scène dérangeante. Ca se décline en Safeword, ou, durant les GN, en zones balisées.

Il y a quelques années, pour adapter la chose au RP Wakfu, un pote m'avait donné l'idée du "Voeu de Ragoût". Qu'est-ce, me direz-vous?

Il s'agit d'un concept tout à fait novateur. Et oui, ce soir, votre personnage a fait Voeu de Ragoût. Le voeu s'effectue pour une durée choisie, et permet à toutes et à tous d'éviter les conflits. Mais attention, pour profiter du caractère sacré du Voeu, il vous faudra en respecter les préceptes.

-Ne pas lancer de combat avec un autre personnage.
-Ne pas intentionnellement insulter un personnage dans le but de le faire vous attaquer.
-Ne pas vous venger un jour prochain.
-Le Voeu ne marchera pas si c'est vous qui, les jours précédents, avez agressé l'autre parti, ou tout autre personne qui y est liée.
-C'est à peu près tout.

Et là, le Voeu de Ragoût fait son effet. Un malandrin particulièrement retord vous attaque? Vous ennuie? Essaye de subtiliser votre bourse?! (Ah, le petit salaud!)...


"Non, pas ce soir... J'ai fait voeu de ragoût..."
Et voilà. Vous voilà en possibilité d'éviter les agressions et les assauts du vilain en face de vous.

Pas mal, hein?


Bisous.
5 -1
Score : 185

Wow, le vœu de ragoût me semble assez classe. J'ignore pourquoi ça s'appelle comme ça, mais ça résume à peu près ma manière de jouer dans mon RP. Merci de m'apprendre ça, je dormirai moins bête !

0 0
Score : -887

Hoi !

Bon, Je suis personnellement d'accord avec beaucoup de choses, maiiiiis...... On va revenir sur chaque point ! ATTENTIONS, JE NE DETIENS PAS LA VERITE UNIVERSSELLE !! CE N'EST QUE MON AVIE PERSONELLE. MERCI ! ET JE M'EX-J'abuse sur les maj, bref, je m'excuse pour l'ortographe qui peut piquer les yeux, mais je fait des effort ! Promis !
 
Premièrement, le consentement.

Alors, oui. Mais non, et aussi oui ! Mais non quand même. T'as rien compris ? Moi non plus.
Bref, en gros oui c'est important, mais en même temps... Il y a une chose a respecter, c'est la liberté. On connais tous cette citations que beaucoup lache sans raisons. "La liberté des un, s'arrette la ou commence celle des autres." Ce qui, appliquer au rp donne: Exepté pour tuer un personnage, ou la c'est celons le bon-vouloir du joueur concerné. 
Oui tu peut dire qu'un rp te gène, mais tu ne peut pas dire a un joueur, qui joue son personnage d'une certaine façon, de la changer pour ton bon plaisir, il y a un juste milieux a trouver. Exemple ? Exemple. 

Tu joue ton/ta [Insère une classe], et la tu tombe sur, métons, mon ecaflip, Rapide descriptions: Elle s'amuse a faire chier le monde en restant dans la limite du respectable, afin de se divertir et essayer de faire sortir les timites de leur timidité. Elle tombe sur ton personnage et commence a le taquiner. Mais ces taquinerie ne te plaise pas, tu ne veux pas que ton personnage soit taquiner, et bien désolé, celons moi, si tu demande a arreter le rp pour ça... Autant ne pas rp ? Si on est plusieur, c'est pour jouer tout type de situations. Parcontre ! Si moi, je joue ma perso, et pour le tiens, elle taquine sur une chose précice, qui te gène ou qui t'es arriver et te touche personellement (Maladie, Décé, rupture, ETC.) Tu peut me dire "la, ça me gène irl et me touche, s'il te plait arrete tel sujet" La oui. Je trouve ça legit.

En résumé, selons moi toujours: Tu ne peut pas stoper certain rp juste parce que tu veut pas, mais tu peut toujours essayer de faire que le rp soit d'une façon qui ne te gène pas, ou aumoins, moins. 
(EDIT: Je pense qu'on doit aussi savoir faire la pare des chose, et ne pas abandonner un rp car on ne peut pas gagner. Histoire vécue.)

ça c'est pour le général ! Mais tu a parler de torture ? Ce cas est compliquer, ou pas ? Combat, pareil ? Revenont dessu a part.

Comme j'ais dit, tu peut refuser un décé (Quite a "Patha"), mais, un combat sans forcekill, sans décé, tu peut placer des règles HRP avant combat, exemple "Je ne veut pas que mon personnage perde un bras, ou un oeil, le reste m'en fiche tant qu'il peut survivre". Exeptions: Les Ouginak, qui pour leur précepte, doivent tuer ou être tuer. Voila. Dans ce cas si aucun joueur ne veut perdre son personnage, autant annuler le combat.

Voila pour la partie une ! Ensuite...

L'anéme-l'anémo- Bref, un personnage n'aime pas le nôtre et ça nous affect Hrp ? Pour moi, dans ce cas, on ne peut rien faire. exepté fuire le dit personnage, Car si on parle HRP au joueur/euse, afin de s'expliquer, et qu'il en resors que le personnage qui n'aimez pas le tiens, se retrouve a juste en avoir rien a faire/ être neutre / Amicale, Et bien on appel ça du meta, Changer le rp par le biais du Hrp.

 Pour les émotes, je suis d'accord, il y a aussi la solutions si c'est dans un lieux fermé (HS, Zone groupe) De le tej' comme on dit, de le dégager de la.

Et enfin... "

  • Un·e rôliste ne semble pas respecter certaines règles implicites d'écriture et / ou de comportement quant à son RP :"
Presque 100% D'accord, a un détail pres... 

Pur les pensée on peut aussi faire "****" ! ça passe !

Bref, oublions cette blague de mauvais gout, (Même si ça passe) voila mon retours sur ton poste !

En gros: Respecter la liberté des autres, mais faites respecter la vôtre !

Sur ce, bonne journée/Soirée/Nuit a vous ! Et encore pardon pour mon ortographe, je sais, ça en pique certain (D'ou mon score négatifs je pense.)
 
1 -2
Score : 185

[Insérez ici un salut qui vous plaît]

La majorité (si ce n'est la totalité) de ton commentaire rejoint ce que j'avais en tête en écrivant (et en reformulant) mon post.

« Oui tu peut dire qu'un rp te gène, mais tu ne peut pas dire a un joueur, qui joue son personnage d'une certaine façon, de la changer pour ton bon plaisir, il y a un juste milieux a trouver. »

Absolument. C'est une question d'équilibre. Il faut savoir aussi accepter les propositions de jeu des autres joueurs, et c'est là l'intérêt du RP aussi. Seulement, je ne choisis pas mes mots au hasard. Quand je parle de "se préserver quand on RP", je parle non pas de préserver son petit personnage et sa zone de confort, mais de se préserver en tant qu'individu avec une intégrité. Le refus d'un RP est à donner si le RP dans lequel on s'engage nous AFFECTE en tant qu'individu, ce que tu rappelles plus loin dans ton commentaire.

Pour ce qui est de la torture, j'avais bêtement accepté de subir un RP qui m'a affecté et fait du mal, c'est un exemple concret de cas où le jeu est à arrêter. On ne joue pas pour s'infliger des troubles ou des soucis psychologiques.

[Insérez ici une formulation d'au revoir selon votre bon vouloir]

2 -1
Score : 432

Ce post perpétue la tendance de ses derniers temps. Je vais répondre à ce sujet de façon moins, euh, élaborée. Parce qu'il y a beaucoup de choses qui ont été déjà dîtes, entre autres, mais aussi parce que je n'ai qu'un seul point à émettre, qui déconstruit un peu ta proposition.

Le roleplay est une pratique libertaire, dans la mesure où quiconque peut faire ce qu'il désire de faire tout en restant dans les limites des "lois" du roleplay. (Voir <<Définition du Role Play (RP)>>, par WarWeak, très bon point de départ pour apprendre celles-ci)

Il est donc évident que quiconque faisant du roleplay s'expose instantanément et intrinsèquement à de potentielles rencontres négatives. Une réponse possible à ce genre de rencontre est, comme tu le proposes, de s'enfermer et de délaisser ces rôlistes-ci. Bien sûr, toute cette argumentation repose sur le fait que la personne dérangeante est un rôliste. Dans le cas d'un <>, ou d'un joueur hors-roleplay perturbant, toutes ces méthodes s'appliquent.

Mais dans le cas d'un rôliste, cette méthode ne fait que séparer encore plus les groupes de rôlistes. Passons en revue chacune de ces pratiques, et identifions pourquoi elles sont problématiques.

En me relisant, j'ai remarqué que je dois mentionner quelque chose, aussi, faute de faire une erreur logique plus bas. Il est, bien entendu, totalement possible de s'éloigner d'un roleplay. Vous pouvez, effectivement, refusez un roleplay. Cependant, il est déconseillé fortement de le refuser, pour la simple et bonne raison que ce roleplay est potentiellement valide, et que le contexte s'y prête peut-être. La présomption d'innocence est un principe fondamental de n'importe quelle société libre (faisant écho à la nature libertaire du roleplay), et il est impératif de l'appliquer dans le roleplay aussi. Bref, procédons.

Un personnage exprime une animosité très forte envers le vôtre, et cela vous affecte :
Tu réponds à ton propre problème dès la première phrase: le RP n'est pas censé affecter le joueur derrière. Par contre, les solutions que tu offres sont beaucoup trop, euh, simples. "Si vous ne supportez pas un rapport de conflit avec tel ou tel autre personnage, alors une chose simple à faire est de l'éviter." Ça me semble horriblement radical, comme façon d'agir. Une méthode plus raisonnable serait de se demander : "Pourquoi est-ce que les actions de ce personnage fictif m'affectent autant ?" Les raisons générales sont, mais ne se limitent pas à : 1) Je tiens trop à mon personnage fictif, 2) Je prends trop à coeur les actions d'un étranger sur le net, 3) Je confonds les actions d'un personnage avec les intentions du rôliste. C'est un travail d'introspection, et non pas d'élimination.

Un conflit éclate entre deux rôlistes, qui dépasse du cadre du RP :
Une réponse convenable, oui. Cependant, elle inclut de nouveau cette dimension d'exclusion, de contrôle et d'élimination envers l'autre rôliste. Ce genre de comportement ne calment pas les esprits, généralement, mais sont plutôt vus comme étant des actes condescendants et enfantins, qui ont l'effet de faire bouillonner l'autre personne. "Je ne veux pas t'entendre, parle à ma main jusqu'à ce que tu sois calme" est, la plupart du temps, l'impression que ce genre d'action laisse sur les joueurs. Une méthode beaucoup plus productive et avancée est de transporter la discussion échauffée hors du jeu, pour ne pas perturber le roleplay, et discuter comme des êtres raisonnables et matures. Cela peut être par les MPs, malgré que je préfère Discord personnellement.

Un·e joueur·se mène un RP qui vous nuit, vous dérange, vous agace :
Des propositions que tu mets de l'avant, celle-ci est la plus prétentieuse, ou du moins, elle sonne comme si elle l'était. Premièrement, que convenons-nous comme étant "nuisible" et "dérangeant" ? Est-ce qu'un roleplay qui n'est plus motivant, et lourd, est considéré comme nuisible ? Est-ce qu'un event en cours peut être dérangeant ? Tu mentionnes la déplaisance, à travers la phrase "Ce RP vous déplait et vous nuit, pourquoi auriez-vous à le subir ?", ce qui me pose un énorme problème. De quel droit juges-tu un roleplay comme étant déplaisant ? Car il est moins avancé, moins bien écrit, moins bien joué ? Je trouve ce genre de comportement franchement enfantin, surtout lorsqu'on prends en considération que la nature-même du roleplay va exposer quiconque y participant à des expériences moins agréables que d'autres. Personne ne t'oblige à jouer avec ces joueurs que tu trouves nuisibles. Tu n'as pas a ignoré qui que ce soit : bouge d'endroit, si un roleplay t'énerve. Le Monde des Douzes est tellement grand, t'as autant d'endroits pour RP que tu puisses le désirer. Je tiens à dire, d'ailleurs, que si quelqu'un force une action sur ton personnage, elle brise les fondamentaux du roleplay lui-même. Dans ce genre de cas-là, je crois qu'il est plus que raisonnable d'ignorer quelqu'un. Mais seulement dans ces cas-là, et seulement si c'est un problème connu. Quelqu'un forcera peut-être une action sur toi sans même le savoir : auquel cas tu le bloquera, et il ne pourra jamais s'améliorer.

Un·e joueur·se s'amuse à lancer des émotes interactives sur vous (baffes, tartes, glace, etc.)
Alors là, j'ai rien à écrire. Si un personnage s'amuse à spammer des émotes, clairement il n'est pas rôliste. S'il l'est, par contre, il y a définitivement un contexte et une raison. Il faut donc prendre cette dernière en compte.

Un·e rôliste ne semble pas respecter certaines règles implicites d'écriture et / ou de comportement quant à son RP :
Et alors là, je comprends plus rien. Mais plus rien du tout. Tu mentionnes que, dans cette situation, "Plutôt que d'agir de manière exclusive (exclure celles et ceux qui ne se conforment pas correctement aux règles qui régissent le RP), agissez de manière inclusive." Pardonne-moi, mais cette incohérence me  laisse un peu bouche-bée. Tout au long de ton post, tu fais la promotion d'un style de jeu exclusif, basé sur la blacklist et le non-dialogue. Je ne vois pas ce qui pourrait te faire penser que ces deux choses sont compatibles : une fois que tu as appris à ignorer ceux qui t'énervent, pourquoi prendrais-tu le temps d'apprendre à un nouveau les règles de base ? Je préfère largement qu'il soit redirigé vers le <<Parrainage Rôliste>>, où ils seront pris entre de bonnes mains (espérons). 

Je suis désolé si j'ai l'air, disons, touché par ce sujet. C'est parce que je le suis : ce genre de comportement est exactement pourquoi la communauté peine à s'éclaircir et à s'identifier elle-même. On a besoin maintenant plus que jamais de personnes motivées et ouvertes au dialogue, et non pas d'un renfermement sur soi-même et sa façon de voir les choses. J'espère que j'ai été constructif. Malgré tout, je vois clairement que tu as un intérêt pour essayer d'aider les autres, mais crois-moi lorsque je te dis que ce genre de comportement réactionnaire est loin d'être efficace pour quoique ce soit, en terme de roleplay. Ce n'est même pas efficace pour filtrer les gens que tu juges nuisible, car quelqu'un avec qui tu joues peu très bien faire un autre personnage que tu vas trouver énervant.

Bref. Si tu souhaites en savoir plus, je t'invite à m'ajouter sur Discord, à Esojam#2712. 

Bonne soirée, journée, ou matinée.

  • Eso.

(EDIT: J'ai du refaire mes guillemets. Apparemment, le forum n'aime pas ceux que j'avais mis.)
1 -1
Score : 1786
Un très bon commentaire, bien construit et en effet qui pointe le fond du problème, la personne derrière son écran et son lien avec son personnage.
Je te rejoins donc sur ce que tu as exprimé, je voudrais juste rajouter que le roleplay est un jeu et un jeu c'est fait pour s'amuser donc le roleplay doit rester une forme d'amusement avant tout. Libre à chacun de définir ses limites.
Nous sommes une communauté composée de plein de personnes différentes et uniques. Il en faut pour tous les goûts et ceux qui présentent les mêmes goûts se rapprocheront forcément, c'est normal comme comportement. De plus tout le monde n'aura pas les même limites ou la même sensibilité donc c'est très compliqué de faire des généralités.
Le dialogue est quelque chose de très important couplé à une bonne prise de recul et du respect. Avec ce coktail tout doit bien se passer.
1 -1
Réagir à ce sujet