FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Définition d'une intrigue ! (RP)

Par ClockDown 21 Avril 2019 - 16:04:04
J’aimerais bien que cette perspective du jeu de rôle soit épinglée sur le site!

Pendant l’absence des organisateurs de la section rôliste (MJ) qui ne se sont pas introduits pendant des mois, je vous propose ce sujet basique pour expliquer aux gens comment mettre au point leurs propres aventures !
Bienvenue dans le Monde des Douze ! Vous lisez un post destiné aux rôlistes débutants.

La base d’une intrigue

Une péripétie reflète une histoire longue ou une série de complication, qui impliquent généralement les mêmes acteurs. Le but d’une fable imprévisible se raconte dans l’activité tel un aspect supplémentaire de développement, d’amélioration et de progression (ou de dégénération) de vos personnages.

Dans une campagne, une séance devient une scène ou un acte à l’intérieur d’un arc narratif d’ensemble. Lors de sa conception, une campagne peut se terminer ou laisser une fin libre à vos interprétations.

Par définition, elle s’étend sur plus d’une période de jeu. Certaines particularités se maintiendront souvent au cours de la session : le décor, les joueurs et le meneur, on dit du maître qu’il « fait jouer » la trame scénaristique.


Voici les caractéristiques d'une intrigue !

Le réalisme :
Les joueurs tenteront-ils de simuler des situations proches des nombreux dangers de tous les jours? Les phénomènes étranges ou fantastiques se manifesteront-ils régulièrement? (Prière de respecter la cohérence.)

Les règles :
Quel système de jeu se choisit ? Quels changements, adjonctions ou soustractions le maître de jeu décide-t-il d’apporter à ces règles ? Comment les interprète-t-il ?

L’univers :
Où les aventures se déroulent-elles ? Qu’est-ce qui rend ce lieu unique?

L’humour :
La séance démontrera un aspect loufoque ou bien comique ? Ou au contraire sérieuse et sombre?


Les rôles possibles dans une intrigue :

Dans ce type de pratique, chaque membre incarnera un personnage appelé personnage-joueur. La responsabilité dans la construction du récit est distribuée entre les participants. Rarement, un des joueurs détient une grande charge particulière, le partage se retrouvera alors inéquitable.


Le maitre du jeu:
Terme connu comme meneur de jeu, ou maître de jeu est le participant qui administre le bon fonctionnement et met en scène la partie. Le concerné s’attribuera à lui la responsabilité du « reste du monde » : il décrit l’environnement (le décor). Il gère les autres acteurs, appelés personnages non joueurs (PNJ). Il peut également parfois remplacer certains PJ en l’absence de leur propriétaire pour préserver la cohérence du récit et/ou du groupe de PJ.

Le personnage joueur :
Le personnage que vous contrôlerez. Vos actions génèreront des conséquences positives ou négatives à votre entourage. Vous êtes l’acteur de cette aventure ! Le sort du monde des douze tombera peut-être entre vos mains !



Le scénario:

Il définit la trame qui va servir au développement de l’histoire. On parle aussi d’aventures que vos personnages vivront au travers de leurs périples.

Il est un ensemble d’éléments sur lesquels sera travaillée la fiction, et peut se réduire par exemple à une liste de protagonistes.

Pour certains ce qui caractérise un scénario, ce n’est pas simplement le fait de planter un décor initial, c’est surtout de prévoir un certain nombre d’engagements qui vont survenir durant la partie.


Vous pouvez amorcer votre campagne via le panneau d’affichage ou les rumeurs.

Les fameux recrutements dans les tavernes expriment même une façon viable d’emmener des gens dans votre narration.


 La préparation du canevas consiste à : 

– Construire et réviser votre trame scénaristique.

– Relire en entier, afin de s’imprégner de l’histoire, de l’ambiance ;

– Prendre des notes sur les aspects principaux (lieux, personnages, événements, objets…) afin de pouvoir les retrouver facilement.

– Trouver une introduction permet d’intégrer les personnages dans le scénario, en fonction du passé des personnages-joueurs.

– Adapter le scénario en fonction du goût des participants (plus ou moins d’action, plus ou moins d’intrigue…).

– Respecter le Lore et l’univers dans lequel nous jouons, raconter des aventures incohérentes serait très mal vu.

– La convenance des rôlistes dans l’élaboration du scénario et son exécution. Évitez d’impliquer des gens qui n’ont rien demandé sans recevoir le consentement.

– Fabriquer vos fiches pour vos créations, pour s’assurer du bien-être de votre campagne. (Optionnel)


Les gains :

Mais que remportez-vous dans tout ça?

1. Vous y gagnez un arrière-plan ou une partie à rajouter à l’histoire de votre personnage.

2. Du plaisir entre vous et votre groupe dans un climat d’apprentissage différent.

3. Élucider quelques nouvelles connaissances et découvertes sur le Lore et agrandir votre cercle de contacts. (Autant pour repérer des informations que rencontrer des gens.)

4. Vivre une expérience originale.

N'oubliez pas ! Si vous ne tirez aucun plaisir, il est préférable de prendre une pause !
Rien ne presse !



Bonne chance pour vos futures aventures et expéditions !
Vous venez d'acquérir la base pour lancer vos propres intrigues !
Au revoir et à bientôt !
9 -3
Réagir à ce sujet