FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[HRP] Et pour le lore des Sacrieurs ?

Par Kaguyu123 21 Mai 2018 - 13:29:57

J'aimerai connaitre le lore des sacrieurs, mais j'ai pas trouvé grand chose sur leurs histoire. C'est pour ça que j'fais appel à vous les membres du forum !

3 0
Réactions 7
Score : 3395

Attention, contenu à prendre avec précaution car il résulte de connaissances et d'expériences qui ne sont en rien la vérité absolue. Toutefois, voici ce que je sais et ce que j'imagine de façon générale :

Historique :

La déesse sacrieur ne faisait pas partie des 10 dieux ayant créé le monde. Elle s'est incrustée lorsque Djaul, le protecteur de Descendre a tué Solar et a plongé le monde dans un hiver long et sanglant.

Face à la douleur et la détresse des douziens, la déesse sacrieur s'est manifestée et a pris sur elle toute la douleur des douziens en leur donnant, en échange, de la puissance.

De cette façon, le culte de sacrieur est né et ses légions n'ont fait que grandir. Finalement, Jiva a repris le mois de Javian à Djaul.


Personalité générale des sacrieurs :

Les sacrieurs ont l'air d'être des psychopathes dangereux, mais en vrai ce sont de joyeux compagnons brutaux et rudes comme des barbares dotés d'un grand sens de l'humour (n'hésite pas à chopper l'émote "frappe dans le dos", ça leur va aussi bien que le "jeter un dé" colle bien aux écaflips). 

Ils adorent jouer avec la tripaille, pas mal d'entre eux deviennent chasseurs et cuisiniers ! Ils sont directs et têtes brûlés comme des iops mais ne sont pas spécialement stupides. D'une part, ils n'ignorent pas la douleur, ils la canalisent et l'utilisent pour augmenter leur puissance, et d'autre part, ils sont plus soucieux à l'idée de souffrir à la place d'autrui que de faire souffrir autrui.


Affinité avec les classes :

Féca : Les sacrieurs ne les apprécient pas spécialement. Non seulement ce sont des sérieux concurrents dans les compagnies d'aventuriers puisqu'ils partagent comme souci principale le besoin de protéger les alliés en prenant des coups à leur place mais, en plus, les fécas étouffent la douleur sous leurs lourdes armures... Ceci constitue une hérésie pour un sacrieur !

Osamodas : Les relations entre osamodas et sacrieurs tournent souvent au malsain quand on sait que l'un se plait à infliger la douleur avec un fouet que ce soit pour punir ou encourager tandis que l'autre adore la douleur sous toutes ses formes.

Enutrof : Si les sacrieurs sont relativement indifférents à l'égard des énutrofs (sachant que la douleur n'est pas une chose marchande sauf dans les bas-fonds de Brâkmar dans des bâtiments interdits aux mineurs), les énutrofs aiment s'associer avec des aventuriers sacrieurs : Ils partent du principe qu'ils mourront plus vite et qu'ils pourront donc plus rapidement se servir sur le corps du défunt compagnon car "il en fera rien".

Sram : Autant les sacrieurs ne craignent pas de saigner un peu, autant les srams ont rarement des amis. De façon générale, d'accord pour un petit coup de poignard mais le sacrieur surveille son dos en permanence.

Xélor : Les xélors et les sacrieurs n'ont pas de relations conflictuelles particulières. En dehors du combat, le sacrieur aura peut-être une fâcheuse tendance à demander des aiguilles mais il ne vous dira pas pourquoi.

Ecaflip : Téméraires, ils partagent le goût du risque ! Les écaflips et les sacrieurs font plutôt la paire, surtout que, si sur un coup de malchance, l'écaflip aggrave les blessures du sacrieur, ce dernier ne lui en tiendra pas rigueur.

Eniripsa : Les deux s'entendent à merveille : D'une part les sacrieurs aiment avoir une assurance vie malgré la douleur et les éniripsa ont de quoi faire avec leurs dix poches de sang dans la langue. Quant aux éniripsas, ces derniers les considèrent comme de parfaits sujets pour tester leurs nouveaux sorts de soin ! De plus, de la même façon que les écaflips, quand les éniripsa s'emmêlent les mots et blessent plutôt que soulagent, le sacrieur n'en est pas pour autant mécontent.

Pandawa : Les pandawas et les sacrieurs sont des joyeux fêtards et il vaut mieux ne pas les réunir tous deux dans une même taverne le soir dans l'intérêt de l'intégrité physique de la dite taverne mais en combat, les sacrieurs sont moyennement inspirés par le fait d'aténuer leur douleur avec du lait de bambou.

Iop : Beaucoup de chosent rapprochent les sacrieurs, ce sont sans doute parmi les meilleurs avec qui ils puissent s'entendre et c'est typiquement le genre de duo à éviter si vous les croisez un jour dans la rue.

Cra : Les cras font peu de tir accidentel alliés. Finalement, les sacrieurs n'ont pas d'affinités particulières avec eux et le pire des cas sera souvent des moqueries sur la comparaison entre les constitutions des deux classes respectives.

Sadida : Les sadidas et les sacrieurs sont un brin sauvageons mais les ressemblances s'arrêtent là. Le sacrieur est plus souvent perturbé par la présence d'un sadida ou d'une de ses poupées car un être non-constitué de sang mais de sève a tout pour les troubler 

Sacrieur : Les sacrieurs sont de fiers compagnons, des barbares sanguinolents et les soirées entre copains sont des orgies écarlates qui font frémir les fragile et vomir les autoproclamés gardiens du bon goût.

Roublard : Les sacrieurs ne craignent pas de marcher dans les bombes des roublards ce qui a tendance à les énerver car leur stratégie est souvent compromise par ces pseudo-iops. Sinon, les relations ne sont pas fort différentes qu'avec les srams.

Steamer : Les steamers sont des créatures mécaniques animées par la stasis. Si les sadidas sont étranges par la sève qui leur sert de sang, ce n'est rien à côté du fait d'accompagner des humanoïdes artificiels ne saignant pas du tout.

Zobal : Les zobals sont des psychopathes assumés puis des couards se réfugiant dans les coins quand ça tourne au vinaigre. Les sacrieurs étant consistants en matière de personalité, le fait d'être plus cinglés qu'eux puis lucides et lâches altèrent leur jugement... A voir au cas par cas !

Ouginak : Les ouginaks canalisent une rage similaire aux sacrieurs. Barbares dans l'âme, ils font des compagnons assez sympas. Entendre les os qui craquent à longueur de journée aide à la bonne humeur des sacrieurs !

Huppermage : Les huppermages étant souvent des classes traditionnelles (dont les sacrieurs) qui étudient la magie élémentaire, il est difficile de parler d'affinité avec eux.

Eliotropes : Comme tout le monde, personne ne sait exactement qui ils sont ni pourquoi ils sont là. Les sacrieurs ne savent donc pas non plus trop quoi en penser... Ca saigne un éliotrope ?


Nations :

Brâkmar : Beaucoup de sacrieurs aiment Brakmâr, surtout pour les bas-fonds où l'on peut rencontrer des centres d'activités où ils peuvent assouvir leurs désirs inavouables et puis parce que ce n'est pas une tare d'après cette citée d'être sacrément dérangé. (Sacrieur feu : Plaisirs inavouables de la douleur)

Bonta : Les sacrieurs qui ont un esprit noble de sacrifice et un don de soi pour un idéal sont généralement des bontariens. Ils n'hésitent pas à aller en premières lignes pour combattre au nom de l'éclatante armée la terrible Brâkmar au nom de la haine séculiaire. (Sacrieur terre : Don de soi et protection des alliés)

Amakna : Les sacrieurs amaknéens mènent une vie paisible mais qui manque parfois d'aventure. Ils préfèrent chasser que semer ou élever. Les boucheries d'amakna ont une grande chance d'avoir un sacrieur comme gérant. (Sacrieur terre : Parce que Amakna est la nation de la terre... Non là pour le coup, je ne suis pas inspiré ! '^^)

Sufokia : Les sacrieurs aiment assez les vents marins qui purifient le sang et ne souffrent aucunement des mal de transport, devenant des marins capables de rester des années sur un bâteau sans mettre un pied à terre. (Sacrieur air : Mal des transports)

6 0
Score : 401

Merci, ça m'aide beaucoup !
 

2 0
Score : 1691

Allez, faisant du rôleplay avec un Sacrieur depuis plus d'un an, j'vais te donner quelques points moi aussi. Mon VDD plus haut à réussit à résumer le principal. C'est une évidence. Voyons point par point et surtout les clichés et images que les Sacrieurs peuvent dégager. 

Le Sacrieur Boucher : Les Sacrieurs sont souvent liés au métier de boucher. Comme le montre le jeux Dofus, c'est souvent un Sacrieur qui t'apprend l'taf dans Astrub. Pourquoi? Probablement pour la liaison avec le sang. L'sang ça retourne pas les tripes dans disciple de Sacrieur. C'est certain. C'est un métier qui leurs sied a merveille. smile

Le Sacrieur Indolore : Alors je sais pas si Indolore est le bon terme. Mais! Je dis bien mais! Comme l'a souligné mon VDD, un Sacrieur n'ignore pas la douleur. C'est un cliché que l'on voit parfois en rp. Des Sacrieur qui n'ont pas mal. Loin de la, un disciple de Sacrieur souffre, énormément. Voir 10x plus que la moyenne des douziens. Mais c'est dans leurs croyances, souffrir pour autrui. On pourrait reconnaître un bon Sacrieur rien qu'à son physique. Si il est sérieusement amoché de manière répétée voir si c'est son physique de base, c'est un Sacrieur qui prend souvent les coups pour les autres.

Les points forts du Sacrieur : Ils sont noooooombreux. En rôleplay, un Sacrieur peu paraître pété. Premièrement le sang du sacrieur est universel. Transmissible à tout le monde. (Visible par le Don du sang du Sacrieur de Dofus.) Deuxièmement, l'Sacrieur possède un sang bouillant. Éliminant moult bactéries et maladies. Un Sacrieur est un type chaud, touche son corps et tu serais surpris. Après tout dépend de comment il utilise ses Dons. Résistance accrue, dommage impressionnants, corps à corps comme distance. L'Sacrieur est bon en tout points. Sauf peut-être en durée de vie. :3

Les nouvelles branches du Sacrieur : Et par nouvelles branches, je sous entend l'apparition des Tatouages ou plutôt du sang tatoué. Le Sacrieur que je dirais "pur" use de son sang bouillant. Mais à l'ère de Wakfu, beaucoup se sont mit au sang tatoué, changeant de méthode de combat. La différence est forcément présente. De mon point de vue, le sang pur d'un Sacrieur sera toujours prédominant sur le Sang tatoué. J'vois l'sang tatoué comme une sorte de methode B pour manier son sang. Un peu pour les novices peut-être. (Attention, ceci n'est que le pdv d'un Sacrieur et d'un joueur. A ne pas prendre comme une réponse universelle.)

La p'tite conclusion d'Sin : Qu'est-ce qui est intéressant à RP avec un Sacrieur? Et bien, un peu tout. Le disciple de Sacrieur possède un sens de la justice qui peu paraître désaccordé. Tantôt il défendra les faibles et aidera les opprimés. Tantôt il punira les forts et les méchants. Mais un Sacrieur peut-être Pacifique. C'est dans son idéologie que tout ce travail. Prenons l'exemple simple d'un Sacrieur pacifique : Il peut par exemple arpenter le monde sous le chaos d'Ogrest pour aider des paysans à labourer la terre. Passer dans les hopitaux pour se sacrifier durant des opérations pour éviter la douleur des blessés, participer à la reconstruction des grandes villes en offrant ses dons pour faciliter le travail d'autrui. Bref, l'Sacrieur est une obédience très intéressante dans le sens ou elle ne se limite pas qu'à un rôle. (C'est aussi le cas de toute les autres obédiences, évidement.) Mais, sa dégaine désinvolte et son air combatif en fait un parfait meneur de groupe parfois. A toi de voir comment tu l'entend. smile 

J'espère avoir aidé un peu. Ne sachant pas trop ou m'étendre sur le sujet, j'essaye de donner des pistes. Bon jeu à toi l'ami. 

:tap: Sin Dessable.

4 0
Score : 401

J'ai bitu m'as appris pas mal de choses Merci smile
 

1 0
Score : 3224
Bonsoir, je vais t'aider à trouver des réponses à ta vague question, je te conseillerais tout de même d'explorer le jeu Dofus, pour trouver les réponses à tes questions.


(Tu peux même trouver des réponses à certains débats ou découvrir les réponses  que tu cherches au sujet d'énormes controverses dans le jeu de rôle Wakfu, simplement en jouant au jeu de rôle dofus.).

LA DÉESSE SACRIEUR
L’une des dernières arrivée au Panthéon des Dieux. Belle, rebelle et un brin opportuniste. Les souffrances qui lui sont infligées, elle les endure tout en restant sereine. Paradoxe, elle ne supporte pas que les êtres vivants souffrent, et ses élans miséricordieux envers les faibles et les opprimés sont souvent suivis d’une colère vengeresse envers les forts et les oppresseurs. Sa grande beauté et son art consommé du combat en font une déesse vénérée avec ferveur. Elle apparaît parfois sur les champs de bataille, lorsqu’ils sont désertés. Elle vient verser une larme de compassion sur la terre gorgée par le sang des vaincus.
Une représentation de la déesse Sacrieur

Les commandements de la déesse Sacrieur
-Tu verseras des larmes de sang pour pleurer les morts.
-Tu feras preuve d’un bon sens du sacrifice près de chez toi.
-Tu endureras mille douleurs pour faire souffrir mille maux en retour.
-Tu châtieras les méchants et bourrineras les bourreaux.
-Tu n’hésiteras pas à prendre pour ton grade si tu veux prendre du galon.
-Tu mangeras froid afin d’alimenter ton esprit de vengeance.
-Tu ne sortiras pas des sentiers battus, et tu prendras les chemins de croix durant tes voyages.
-Tu tremperas tes poings dans le sang avant de mettre des trempes.
-Tu dormiras sur une planche à clous, c’est bon pour la circulation.
-Tu tresseras des couronnes d’épines que tu porteras lors des grandes occasions, pour mettre un peu de piquant.
-Si tu ne suis pas ces préceptes, tu devras éviter les coups durs en signe de pénitence.

Voici la légende de  la déesse Sacrieuse (accessible à Incarnam (DOFUS)

Présentation des aspects d'un bon disciple Sacrieur
Quelques expressions employées par les disciples Sacrieurs

Présentation de quelques Sacrieurs de l'époque du Wakfu.
Je te conseillerais aussi de lire les Larmes de sang, regarder la série Wakfu, lire le ''manga'' Dofus ou le comic Boufbawl pour avoir une brève idée des capacités de combats des Sacrieurs.
Silas est un jeune sacrieur et le personnage principal du comic '' Les Larmes de sang''
Une attaque du père de Silas.

Les larmes de Sang tome I (RÉSUMÉ)
''Contrairement au Tome 1 de Wakfu Heroes ce tome ne se base pas sur un personnage de la série TV WAKFU. Il se focalise sur la classe de guerrier Sacrieur qu’on retrouve dans le jeu vidéo en ligne Dofus et Wakfu. Cette race à la particularité d’offrir leurs douleurs et leurs souffrances à leur déesse qui en retour augmente leur pouvoir pendant un combat. En clair : plus ils sont blessés, plus ils deviennent forts et dangereux.''





Boufbowl – comics N°1
PERSONNAGE : Kriss la Krass
Kriss la Krass est un Sacrieur durant la série Wakfu et le personnage principal du comic ''Boufbowl''. Il use de ses aptitudes de Sacrieur pendant un match de Boufbawl, lors de l'épisode 38 de la série Wakfu. Ce dernier a gardé le passif berserker de dofus. Si tu désires en apprendre plus sur lui, je te conseillerais de cliquer sur ''Informations sur Kriss la Krass. '' .
 
Dans l'épisode 38, Kriss utilise le passif berserkers tiré du jeu dofus. Dans le jeu dofus, après avoir reçu trop de coups, un sacrieur peut récupérer des points de vie grâce à des sorts comme par exemple le « Châtiment vitalesque ».



  Source:
-https://dofusbycalinette.wordpress.com/2012/10/31/la-deesse-sacrieur/
-Le jeu vidéo Dofus
-Kriss la Krass
-Les larmes de Sang tome I (RÉSUMÉ)

Cordialement, Maho.
3 0

Bonjour,

Votre sujet sera verrouillé pour éviter tout flood. Il existe déjà un sujet rassemblant diverses questions sur les classes, que voici ici.
Je vous invite donc à écrire vos questions sur ce sujet à l'avenir, plutôt que de les multiplier.