FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Journal d'Aloma Mambo-Boo] Apeririel, Raz la fiole !

Par shinyb 25 Avril 2017 - 10:21:56
12 Apeririel,
Le Couvent Tripotant


Je m'ennuie comme une dépouille de Ratchitik !
Qu'est-ce que j'ai fait à Osamodas pour mériter un tel sort ?

Qu'est-ce que je fais dans ce cloître tandis qu'à Brakmar, à l'heure qu'il est sûrement, les garçons et les filles de mon âge dansent frénétiquement dans les mines de Sidimote, en se saoûlant à la Raide Boule ?

Encore de longs mérydes à tenir... si tout va bien... si le pacte est respecté... je serai enfin libérée.

Mais si j'échoue ?
Oh non ! Je ne pourrai jamais supporter cela !

Ah ! Si je pouvais seulement m'évader ! Mais comment ? ...

***

25 Apeririel,
Le Couvent Tripotant


Nom d'un Bwork !
Je me suis réveillée ce matin avec une tête d'Abraknyde et des yeux de Pandawa.

Hier soir, Soeur Zhara, mon amie écaflipette, a fait entrer en douce des potions fanatiques dans le couvent.
Elle avait réussi à dealer cela avec le Gros Nambour contre un tirage spécial de bonne aventure.

Mais il y a eu une arnaque ! Le moine nous assurait qu'en buvant çà, on allait pédaler dans les nuages au milieu des petits wapins, et donc, on pensait qu'on pourrait se tirer de cette île maudite où nous sommes recluses.

On s'est donc fait une petite soirée dortoir bien arosée entre copines.

Par Djaul ! il s'est bien payé de ma fiole ce moine !
Nous avons été bien naïves aussi...

En voyant ma figure ce matin, la Mère Supérieure s'est douté de quelque chose.

Aujourd'hui donc, je suis de corvée de rats !

***

26 Apeririel,
Les Ratacombes


Alors çà ! Pour nettoyer du rat, j'en ai nettoyé du rat !

À croire que la Mère Sup' a l'intention de nous condamner à bouffer de la Rat Tatouille jusqu'au prochain Chaos d'Ogrest.

Elle me dit d'une voix aigrelette, trahissant mal son hypocrisie :

- Ma petite Aloma chérie ! Nous devons nourrir nos pauvres, tu sais... Va nettoyer les abords du monastère... et ramène-moi trois douzaines de Rat Clettes.

Comme si je n'avais pas d'autres Chachas à fouetter !

Mais quand j'ai vu dans ses yeux globuleux la menace de rapporter l'histoire de ma petite soirée d'hier au Gouverneur de Brakmar, et aussi (et c'est pire), à mon paternel, je n'ai pas fait ma maline, et je lui ai rapporté ce qu'elle voulait.

Comme c'était à prévoir, constatant ma docilité, elle a continué son jeu pervers :

- Nos pauvres auront à manger, mais à quoi bon un ventre plein si c'est pour qu'ils meurent de froid ?  - Va me chercher trois centaines de Rat Fistelles ...

Après m'être épuisée des heures à crever toutes ces créatures immondes pour enfin réunir assez de Rat Fistelles, la vieille prend son air désolé et me dit :

- Mais sans poils de vieux rats, à quoi vont bien me servir toutes ces fistelles ? - Va ma petite Aloma ! ... il m'en faut mille.

C'est dans ces moments-là que je me dis qu'être une Eniripsa n'a rien d'une sinécure, surtout confronté à une vieille peau comme elle ! Elle sait très bien que je ne serai pas contaminée par les infections en épouillant ces créatures immondes, et elle en profite pour m'envoyer faire ses sales besognes.

Bref ! Je lui ramène le gros tas de poils - en ayant pris soin quand même d'y verser quelques fioles infectées (ce qui n'ajoute pas grand chose, j'avoue, à leur état de putritude).

La vieille esquisse alors un sourire sadique :

- Oh ! Ma petite Aloma, que tu as bien travaillé ! Tu sais, tout travail mérite récompense. Tiens prends cette clé, et va dans les Ratacombes. Il y a pour toi une jolie bague qui serait si jolie à ton doigt. Je suis fière de toi.

Que je suis donc naïve ! Quand on me promet une belle bague, je serais prête à croire qu'il neige dans la Shukrute.

Et voilà ! Je suis à présent bloquée dans cette cave, entourée de rats trop puissants pour moi. Si je les attaque, ils me payent un aller direct pour Externam.

Bah ! Je crois que je vais attendre, quitte à passer la nuit ici.

Peut-être que la vieille s'inquiétera de ne pas me voir rentrer ... quand il n'y aura plus de Rat Tatouille au couvent ...

***

27 Aperiel,
Les Ratacombes


Les heures passent dans ce trou à rats. L'obscurité et la fatigue me font perdre la notion du temps.

J'ai passé une nuit horrible dans le froid et la puanteur.

J'étais là, recluse dans mon coin, m'efforçant de me tenir le plus loin possible de ces bestioles. Je me suis équipée de mon feu de l'amour qui non seulement me réchauffe, mais aussi tient ces rats à distance.

La faim m'empêchait de dormir, et j'ai cru que finirai par mourir affamé dans cette cave, quand soudain j'ai vu une larve venir à moi, peut-être attirée par le gargouilli de mon ventre. J'ai pas trop compris ce qui s'est passé, la larve a déposé une pizz' à mes pieds, et elle s'en est allée disparaître plus profondément dans les Ratacombes, avec trois de ses sembables, en suivant un petit rat bizarre marchant sur deux pattes et faisant des mouvements d'arts martiaux avec les deux autres.

L'odeur et la chaleur de la pizz' semblaient me dire : " Mange !"

J'ai donc mangé et refait un peu mes forces. La Pizz'larve était délicieuse, et m'a revigoré corps, esprit et âme.

...

Hélas, je reste toujours coincée ici.

Certes, je ne meurre plus de faim (mais pour combien de temps encore ?), mais je dois toujours lutter contre l'ennui et le désespoir...

La Vieille doit jubiler !
Je dois lutter ... sombrer dans l'angoisse lui donnerait la victoire !

***

28 Aperiel,
Les Ratacombes

Ça doit faire deux jours maintenant que je suis enfermée dans les Ratacombes.

À chaque fois que le trop plein de tristesse me fait éclater en sanglots, les quatres petites larves viennent à moi pour me consoler. Elles m'apportent des pizz'larves et de l'eau ; ou bien, pour me faire rire, improvisent devant moi des démonstrations de combat loufoques... un mélange adroit et drôle de techniques pandawa et sram. Vraisembablement, le rat que j'ai aperçu avec elles l'autre fois est leur maître.

Les autres rats qui m'entourent tolèrent ma présence, tant que je ne représente aucune menace pour eux.

Personne ne vient à mon secours !

Courage ! Je vais tuer l'ennui et me dégourdir les ailes en récoltant des poils de rat.
Qui sait ! Si un jour je devais sortir de ce trou, j'en aurais peut-être assez pour vêtir tous les pauvres du Krosmoz.

***

Lien vers l'épisode suivant
1 0
Réactions 6
Score : 830

[HRP]
Le Journal d'une nonne du Couvent Tripotant ? Original ! J'aime beaucoup l'idée ! Continue. c:
[HRP]

2 0
Score : 501

[HRP]
Merci ! ^^
[HRP]

0 0
Score : 4712

[HRP] J'adore ! Je me retrouve à vouloir en savoir plus ! Il y a de l'originalité aussi, c'est rare de voir un personnage dans un couvent ! Continue, j'ai hâte de voir si elle va s'en sortir  [/HRP]

1 0
Score : 501

[HRP] Je continue alors ! ^^ Je vais essayer de garder un certain rythme. Je réfléchis à l'histoire de mon héroïne au fur et à mesure. Je n'ai pas de scénario fixé. En tout cas, tu peux être sûr qu'elle s'en sortira toujours... le tout est de savoir comment ! [/HRP]

0 0
Score : 566

[HRP] 

C'était assez innatendu, et ça m'as bien surpris de voir le journal d'une nonne .. Mais si j'm'attendais à ça ! J'ai bien rit, merci beaucoup ! 

... Est-ce que Soeur Thérése fait la même ?

[/HRP]

2 0
Score : 501

[HRP] Merci pour ton message ! Ça me fait très plaisir. Je ne connais pas soeur Thérèse ... c'est une Iopette tongue ? [/HRP]

0 0
Réagir à ce sujet