FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[BG] Souvenirs d'un passé oublié.

Par Lyr1001 12 Novembre 2016 - 03:57:02
Pourquoi... Pourquoi je me retrouve ici… Je dois m’en souvenir... Rappelle-toi depuis le début…

Je suppose que tout était prévu d’avance, que tout était planifié, que ma vie était déjà toute tracée. Pourquoi a-t-elle été tracée ainsi ?

Pourquoi vous n’êtes pas là ? Pourquoi je me retrouve ici ? Pourquoi… Pourquoi…

Je suis Arthur. Arthur Von Croy. Je menais une vie tranquille, avec mes frères, sœurs, père et mère. C’était une longue lignée d’Iop de Bonta, très ancienne d’après ce que je sais… J’étais heureux avec eux, néanmoins…

J’ai compris, le jour où ils m’ont abandonné à ces hommes, qu’eux ne l’étaient pas avec moi.

Je me rappelle encore des mots qu’ils me disaient tout le temps. « Tu es faible ! Tu ne seras jamais un bon Iop ! Tu n’es qu’une erreur ! » Même si j’entendais ça, je m’en fichais, j’étais juste heureux d’être avec eux, ils pouvaient me dire tout ce qu’ils voulaient, je ne comprenais pas vraiment, ou... Je ne voulais pas comprendre... Ce bonheur a cessé le jour où j’ai été amené à des marchands. Des marchands d’humains. Voir sa famille partir au loin, il parait que c’est dur, pour ma part, je n’ai ressenti aucune peine. Je pensais qu’ils allaient revenir.

Je le pensais ? Non… Je l’espérais…

J’ai été transporté dans ce qu’on appelle, des camps de concentration je crois, au Saharach. Ils m’ont enfermé dans des cages, de grandes cages oui, où nous étions, moi et d’autres enfants même des fois bien plus jeunes que moi, empilés comme du bétail. Cet endroit… Cet endroit…

Cet endroit était bien pire que l’enfer.

Ces cages empestaient. Elles étaient un mélange de détritus humains, de sang coagulé, voir même de corps. Nous étions dans une sorte de sous-sol, où on ne pouvait voir qu’une faible lueur lumineuse par une petite fenêtre aux barreaux rouillés, en haut des couloirs de la « prison ».

Certains l’appelaient « Dieu », cette fenêtre. La seule qui nous donnait un minimum de lumière.

Le bruit était tout aussi insupportable. « Pourquoi suis-je ici ? », « Pourquoi ça arrive à moi ? », « Je veux sortir ! » …

« Je veux mourir. »

Cet endroit n’était pas fait pour qu’on y reste, tout était fait pour qu’on craque. Que ça soit l’odeur, la sympathie qu’avaient les gardes avec nous, que ça soit pour les repas, ou bien encore la façon de profiter de notre faiblesse. Beaucoup sont morts pendant ces moments, soit tués par les coups que les gardes infligeaient, soit en se laissant mourir, en repensant à ce qui leur était arrivé dans cet enfer. Néanmoins, il existait une échappatoire à cet endroit, c’était « les acheteurs ». Nous étions tellement apeurés par cet endroit, nous avions tellement envie de sortir de ce lieu infâme, que n’importe où nous conviendrait. Pour ma part, je n’intéressais personne, après tout, les filles étaient déjà bien plus avantagées que les hommes, et puis j’étais déjà considéré comme un ancien. « S’il est là depuis longtemps, c’est que ça ne doit pas être un bon esclave » Disaient-ils. Alors je voyais certains de la prison partir avec un acheteur. Parfois tirés par les cheveux, parfois presque agressés sexuellement, ou même avec un collier de chienchien. Mais moi, tout ce que je voyais…

Il en a de la chance … Il est dehors …



Combien de temps ai-je été enfermé... ? Plusieurs années ? Quelques jours ? Cela m’a juste semblé une éternité, néanmoins, je sais que je n’avais pas atteint « l’âge critique ». Pour les invendus devenus trop vieux, il existait deux sorts : Soit on les transférait ailleurs pour un autre camp, soit on les tuait, tout dépendait de l’état physique et mental.

Quitte à choisir, j’aurais pris la deuxième option.

Néanmoins, on ne m’en a pas laissé le temps, du moins je crois, je ne sais plus… Dans tous les cas, à un moment, on entendait du bruit dans la salle d’à côté, ce qui a commencé à révolter ceux de notre cage, et aussi ceux de toutes les autres. Le bruit était insoutenable pour moi, de pleurs, on était passé à des cris, beaucoup de cris, je m’en bouchais les oreilles. Arrêtez de crier, juste arrêtez… Par la suite, la cage s’ouvra et tout le monde sortit de celle-ci. Et nous nous retrouvâmes dans la salle principale : Une grande salle qui était le centre de tous les couloirs de cet enfer. Mais ce que j’ai vu, était bien pire que tout ce que j’avais vu avant. Ils étaient tous tués, un par un, pas que les esclaves, des gardes aussi, j’avais l’impression de me retrouver au milieu d’une guerre énorme, il y avait du sang, tellement de sang, quelque soit l’endroit où je posais les yeux, une flaque de sang, un filet de sang, un jet de sang, des corps, des morts, des cris, des hurlements, des pleurs, de la peur, de la colère. Pourquoi ? Pourquoi dois-je voir ça ? Pourquoi... Pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi, POURQUOI ?!!! POUR- __________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

 
0 0
Réactions 7
Score : 904

(HRP)

Owiiii le backgroundounet!

Il fonctionne!

et vu mon commentaire nambda tu peux poster la suite!

(fin du hrp)

0 0
Score : 635

[HRP]

J'aime beaucoup la façon dont tu as écris, ça rend bien l'ambiance et tout [s](

0 0
Score : 565

[HRP]

C bi1

[/HRP] 

0 0
Score : 668

[HRP]

*

[/HRP]
0 0
Score : 521
[HRP] Merci pour tous ces commentaires. Voilà la suite, c'est un livre qui se trouve vraiment dans le RP. Je remercie aussi tous ceux qui m'ont aidés à la rédaction, et la correction de ce texte |Merci les keupains.| D'ailleurs, elle a écrit "24" et non "23" sur le jour deux, excusez cette erreur de ma part.. |Et de ma flemme de ne pas le refaire..| [/HRP]








 
0 0
Score : 565

[HRP]

FEURST MDR. En vrai, j'suis heureux de voir ce truc enfin sur le forum. DEPUIS LE TEMPS QUE JE SAVAIS SON EXISTENCE. Et vous feriez bien de remercier les correcteurs ouais ! Sans nous, vous seriez sans doute aveugle et tout ! (En vrai c'est vraiment bien et je suis fier du roux.)

[/HRP] 

0 0
Score : 635

(Merci aux correcteurs X) )

0 0
Réagir à ce sujet