FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[HRP/Débat] Pas UN débat, LE débat.

Par Shadow-Eylan 13 Avril 2016 - 16:47:09

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd'hui, j'ouvre ce sujet de débat pour une raison toute simple. Dans la communauté, de nombreux points sont sources de dissension et de conflits. Ce  sujet permettra d'en débattre et de confronter nos arguments.

Par contre, plusieurs règles :

  • Un seul débat à la fois. Si un débat est fermé, continuez les en utilisant les commentaires. Ce n'est pas pour vous faire chier, c'est pour garder une certaine lisibilité.
  • Pas de débats sur les rôlistes et les personnages. Ce n'est pas le but.
  • Si vous voulez rouvrir ou ouvrir un débat, envoyez-moi un message Ankabox.

Et voila! Bon débat!
Récapitulatif des Débats :


Implication dans le Rp :
S'impliquer dans le Rp est un tout formé par les actions régulières d'un rôliste. Prendre en compte son BG et ceux des autres, participer à la communauté en passant par le forum/proposant des événements, assumer son personnage.
S'impliquer, en fait, passe par toute action que l'ont fait pour s'améliorer nous-même ou améliorer le Rp et la communauté. Même sans participer dans la communauté, juste en faisant du Rp un joueur et un personnage restent impliqué, en tant que rôliste, et il est tout aussi légitime qu'un autre.
En Rp, l'implication, ou plutôt l'immersion, consisterait à être cohérent. Tout simplement cohérent.

Les Sans-Dieux :
Je vais mettre une synthèse ici. Le reste sera sur ce sujet sur les classes.
Les Agnostiques sont des Douziens n'ayant pas encore prêté serment à un dieu. Ils ne possèdent donc aucun accès à la magie, et leurs capacités sont inférieures à celles des Disciples.
Les termes Agnostique et Athée étant des abus de langage dans cette situation, je conseille l'utilisation du terme "Sans-Dieu".

La Mulouthropie :
Malédiction Voodoo issue de la magie sadida. La Mulouthropie n'occasionne pas de changements physiques, mais enclenche une perte de contrôle et une augmentation considérable de l’agressivité et des instinct animaux.
Les Disciples des Douzes peuvent résister à la malédiction en temps normal, grâce à la bénédiction de leurs dieux, mais sous certaines influences lunaires, le mal gagne en force. Dans des situations extrêmes ou le mental du porteur est mis à rude épreuve (Fatigue extrême, stress, crise de panique, Etc), une perte de contrôle peut aussi survenir.
Les Sans-Dieux et les animaux sont, par contre, très sensible à cette malédiction et s'en débarrasser est très compliqué.

Les Shushus dans le RP :
De tout ce que j'ai pu retenir du débat... A jouer avec prudence et pas trop s'inquiéter si on se foire?
Plus sérieusement. Utiliser un shushu pour offrir une originalité, et non une augmentation de pouvoir, n'est pas une mauvaise chose en choix. Par contre, utiliser les Shushu pour justifier du pata/RPGB/forcing/méta, ce n'est pas une bonne idée.

Définissons ensemble le Pata, RPGB, forcing et méta :
Encore une fois, je ne vais pas m'attarder sur le sujet, car il a été fait et refait.
Du coup, pour reprendre les termes d'école et le débat...
Le Pata consiste à utiliser un personnage aux capacités de combats démesurés le plaçant dans une situation de force par rapport aux autres, et tout ça, sans respecter le Background de l'univers ou le contexte.
Le RPGB (Rôle Play de Gros Bill) consiste, lui, à utiliser un personnage possédant trop de capacités, lui donnant un avantage dans n'importe quelle situation, ou dès que le joueur le veut.
Le Forcing est une pratique qui consiste à faire une ou des actions ne laissant aucun choix quant à son issue. Il s'agit de forcer un autre joueur à prendre les conséquences d'une action sans lui laisser la possibilité de réagir ou contrecarrer l'action.
Le méta, c'est quand un personnage a accès à des informations qu'il n'aurait pas pu avoir en temps normal, autrement dit, ses connaissances viennent du joueur et non du personnage.
Dans tous les cas, ce ne sont pas des choses à faire.


Les Quêtes du jeu et le Rp :
De nombreux objets, de nombreuses missions et de nombreux lieux font, à l'origine, parti du fil conducteur de l'histoire du jeu, autrement dit, c'est une histoire qui concerne le Héro, l’Élu des Dieux.
A cause de ça, les reliques, et tout les objets uniques ne seraient, du coup, en rp, que des contres-façons, des imitations. Autrement dit, leurs pouvoirs seraient moindres par rapport aux originaux... Voir même, il n'en aurait pas.
Pour les lieux, c'est plus simple. On peut accéder aux Dimensions Divines, à la Fungopé et aux autres zones. Mais il faut considérer que ce sont des lieux difficiles d'accès et qu'on peut y rester coincé. Mais de nombreux passages restent possibles.

Jouer une espèce non-humaine ;
Peut-on, et si oui comment, RP un Lenald, un Wabbit, ou autre créature du genre ?

Pour répondre à ça, je renvoie au message complet de Neronn, qui répond et donne quelques informations sur les races possibles.


Quelles sont les limites du "métissage" inter-classe ?
Le métissage inter-classe est... Très rare. L'enfant de deux Disciples de Dieux différents sera un Disciple de soit l'un, soit l'autre Dieu. C'est aussi dans ces cas que les Sans-Dieux ont le plus de chance d’apparaître.
Mais il n'est en aucun cas possible d'avoir un personnage utilisant les pouvoirs de plusieurs races.


Le PVP RP :
Le PvP Rp, on est tous d'accord, est fun. Maintenant qu'on peut les faire avec la modulation de niveau, c'est juste encore plus fun.
1 0
Réactions 146
Score : 79

J'aimerais abordé le sujet le moins délicat d'abord Les Agnostique (sans-dieux) .

Personnellement ça ne me gène pas vraiment , J'aime bien le faite que des personnages soit puissant sans se reposer sur ses pouvoirs et ses dieux , Un Agnostique , est un être sans Dieux de naissance ou avec le file du temps , ou alors renié par son dieux .
Moi j'accepte un peu tout en RP tant que y'a une explication et que ça reste dans l'univers de Wakfu , après , IRP un Agnostique je pense peut devenir Huppermage , si je ne me trompe pas (dite moi vos avis ou si je me trompe) . Mais les agnostique ne sont pas censé avoir de Pouvoir je rappelle si ils ont une forces c'est Physique et mental , Si on décide de devenir Agnostique pour moi c'est que l'on décide un RP sans pouvoir , Un Agnostique , peut très bien Magner toute sorte d'arme , mais pas d'arme Magique , je sais que je me répète un peu mais voila , en gros Un Agnostique est comparable a un simple humain qui peut devenir fort avec un entrainement Rude et complexe

1 0
Score : 2691

C'est tout à fait le principe de l'agnostique. Il n'est spécialement aidé par aucun Dieu.
Maintenant, c'est vrai qu'avec l'arrivée des Huppermages, les choses sont légèrement chamboulées, puisqu'on a la preuve que d'une façon ou d'une autre, des "Sans-Dieux" accèdent à des pouvoirs, et sont même capables d'imiter certains dons de classe.

Il faut se dire qu'un Agnostique se reposera avant tout sur sa force physique, c'est sûr, mais je ne pense pour autant que l'agnostique doive être démuni de toute forme de capacité "magique". Même si c'est très léger, être capable de soulever un caillou avec la force de sa volonté semble être possible à tous, après tous les Huppermages se portent eux même !

Je n'ai compris le sens de "L'Implication RP" du coup je n'en parlerais pas.

Et pour la Mulouthropie, équivalent Krosmozien de la Lycanthropie... Il n'y a pas de cas connu à ma connaissance du lore, mais ça ne me pose pas spécialement de souci sur l'idée. Après tout, quand on fait un Mulou Garou, on a bien affaire à des Mulouthropes ? De même, s'il existe des Vampyres, je n'ai rien contre l'existence de Mulou-Garous, loin de là, ça peut se révéler intéressant.

Tiens, j'aimerais aussi lancer un débat en continuité :

Que pensez-vous des Shushus dans le RP ?
En particulier lorsqu'ils sont peu présents et avant tout là pour offrir une originalité plus qu'une force supplémentaire.

0 0
Score : 1755

Déjà, je vous arrête en un point. J'ai mis Sans-Dieux pour une raison toute simple. Agnostique est un terme philosophique mettant en avant le fait de ne pas pouvoir prouver l'existence des Dieux. Chose impossible dans le Monde des Douzes.

Ensuite, je suis entièrement d'accord avec toi sur tout ce que tu as dit.

Pour la Mulouthropie, j'ai quelques réserves sur la transformation. En effet IG, nous voyons les Mulous prendre une posture différente et un comportement plus agressif (Plus de force et changement des attaques), mais ils ne changent pas de forme. La Mulouthropie est elle donc seulement mentale (Comportement plus agressif et bestiale) ou aussi physique ? Et un Mulouthrope peut il vraiment se contrôler ?

Ensuite, quand je parle d'implication... Et bien, comment être impliqué dans son Rp ? Qu'est ce que c'est ?

0 0
Score : 3425

Voici des questions que je me demande. . .

-Que pensez-vous des tentatives récentes de révolutionner le role-play par certaines personnes.
-Quels sont les manières d'améliorer son rp ?(Conseils et techniques.)
(Certains ne demandent qu'à n'apprendre.)

Aucun points de vue sur les débats ici présent .

1 -1
Score : 1097

Vu que je tourne toujours autour du pot et que je divague à chaque fois, si vous voulez pas lire, les dernières phrases de chaque point résument mon avis. Mais si vous lisez tout, vous aurez de la chance pendant douze lunes.

---Je ne suis pas certain non plus d'avoir compris ce que tu entends par "implication RP", mais je vais me risquer sur le sujet, au risque d'être à côté de la baleine. Si par implication RP, tu parles du fait d'être actif dans la promotion, l'évolution et le maintien en vie du RP, alors je pense que c'est quelque chose qu'il faut nuancer. Certains rôlistes s'évertuent à animer le serveur, d'autres à donner un sens au jeu de manière RP, d'autres à nous offrir tout ce qu'il y a à savoir sur le BG maintenant bien tortueux du Krosmoz etc... et ces personnes là sont superbes, géniales, utiles, tout ça ! Mais s'impliquer peut aussi se résumer à participer aux débats ( ô combien bordel de nombreux sur Wakfu ), écrire des BGs... Mais c'est aussi, basiquement, tout simplement RP. Pour moi, un rôliste qui ne va jamais sur le forum, qui ne donne pas son avis, qui ne fait que RP, est tout aussi légitime que le rôlistes qui connaît le BG par cœur. Et là vous allez me demandez " légitime ? Légitime de quoi ?"

Bah je sais pas. Parce que le RP ne nous demande rien, nous ne lui devons rien. Le simple fait de RP fait de vous un rôliste, mais si vous ne faîtes du RP qu'à la pleine lune. On ne mesure pas l'importance d'un rôliste par sa présence ou par son ancienneté. On ne mesure pas un rôliste. On vaut tous la même chose.

Donc voilà ce que je pense de l'implication en RP. C'est super cool d'avoir des types géniaux qui nous enrichissent en nous aidant à avoir une expérience RP au top et à contempler la complexité de l'univers dans lequel nos p'tits bonshommes évoluent, mais le degré d'implication ne doit pas servir de jugement à la qualité du rôliste. Donc c'est un truc cool, sans être nécessaire au requis. Soyez rôlistes, c'est déjà TRES bien !

---Deuxième point, la Mulouthropie !
Beaucoup de rôlistes me désapprouveront et je comprends leur point de vue. Je suis de ceux qui acceptent tout dans l'univers de Wakfu. Pourquoi ? Parce que lorsqu'on est rôliste, on a souvent une imagination foisonnante et la tête pleine d'histoires et de personnages super complexes et intéressants, et on aimerait les partager avec d'autres amis rôlistes. Seulement pas de bol, les univers de jeu avec une bonne communauté RP sont tristement rares, alors on fait avec ce qu'on a. Je trouve dommage d'empêcher quelqu'un de s'amuser sous prétexte que le personnage dévie un peu du BG. Cependant bien sûr, je ne demande pas aux gens d'accepter de se battre avec Goku, il faut trouver un juste milieu et incorporer le personnage dans le paysage. C'est pourquoi, si la raison, l'origine et le BG d'un Mulouthrope et cohérent et bien soigné, je l'accepterai sans problème ( rien que par respect pour le travail fourni ), parce que j'ai pas envie d'emmerder quelqu'un qui veut s'amuser ( et parce que je suis mal placé pour faire la moral avec mon Conteur, huhu'). Mulous Garous, fantômes, Vampyres, Ecaflips, Ouginaks, Hommes Portes-serviettes, je suis pour ! AJOUT : Pour ce qui est du degré de mulouthropie ( transfo' physique ou mentale, contrôle etc ), je dirais que ça dépend du BG du personnage : les circonstances de l'infection si c'en est une, le type de -thropie... Tout est à laisser au soin du BG perso' ( en restant raisonnable, toujours ).

---Enfin, les sans-dieux (comme moi ! ).
Pas grand chose à dire là dessus. Ils peuvent tout à fait user de magie ( #Huppermages ), cependant seulement après des études poussées et éreintantes à l'Académie Huppermagique, alors que la magie est innée chez les disciples des Divins. Il s'agit en effet d'humains lambda. Mais bref j'suis d'accord sur ce qui se dit à propos des agnostiques, alors moi je vais parler de quelque chose que je n'ai jamais vu mais qui pourrait se révéler très intéressant à jouer : les athés. Contrairement aux agnostiques qui n'ont pas d'avis quant à l'existence des Dieux, les athés réfutent clairement leur existence. C'est effectivement très délicat à jouer dans la mesure où l'existence des Divinités sur Wakfu est prouvée et établie ( par exemple, durant l'ère des Dofus, les Mérydes se montraient en personne devant les aventuriers pour tenter de gratter des disciples ). Il faudrait donc jouer un personnage terriblement obtus (et sûrement un peu taré ) pour être toujours cohérent. J'essaierai peut-être, tiens.

0 0
Score : 1755
osalinvocateurdetofus|2016-04-14 02:23:18
Vu que je tourne toujours autour du pot et que je divague à chaque fois.

Vague.

Plus sérieusement, ce que je veux dire par "Implication", c'est l'absence de cohérence dans les interactions entre les situations, les lieux et les personnages
0 0
Score : 79

Moi j'accepte Volontiers la MulouThropie , après pour la transformation ce serait plus normal et ça chaufferait moins les esprits si ça ce passait a la pleine lune en effet , puis pour la transformation , je suis plus pour Physique et mental , du genre incontrôlable en forme Mulou-Garou

0 0
Score : 5589

Bien, bon. Parlons mulouthropie. Qu'est-ce qu'un mulou-garou dans son essence ? A priori, il s'agit d'un mulou, soumis à la magie shamane des sadidas au plus profond de la forêt Sadida - la Lune Poilue. Est-ce contagieux ? Fort probablement : poupées, phorreurs et autres créatures, face à Milkar, contractent les mêmes symptômes d'aggressivité et de perte de contrôle.

Quand est-ce qu'un mulouthrope doit perdre le contrôle, alors ? A mes yeux, ce n'est pas lié à la lune douzienne. La Foul Moune est un procédé purement magique, causé par les mulounes. Ce sont elles qui ont causé l'apparition des mulous-garous et, de ce fait, il me parait logique que tout "infecté" soit lié à la source-même du mal. Il n'est pas question de virus, ici, mais bel et bien de voodoo, lié à une lune de substitution; la folie doit se présenter tant que la Lune Poilue est intacte.

Mais c'est là que le problème se pose : la lune en question, dans l'antre des mulous, est constamment pleine. La source des maux de la forêt ne disparaît pas : comme elle est artificielle, tous les mulous-garous qui y sont liés sont coincés dans leur folie jusqu'à sa potentielle destruction. Comment faire, alors, pour justifier qu'un mulouthrope humanoïde ne soit pas tout le temps affecté ? Un mal dormant.

La magie douzienne serait assez puissante pour contenir le voodoo des sadidas converties en shamanes mulounes. A mes yeux, la transformation pourrait arriver absolument n'importe quand : fatigue extrême, blessure grave, situation de panique, surcharge d'adrénaline... Les émotions fortes seraient le danger principal pour tout infecté voulant garder son humanité. Sa magie serait constamment sollicitée pour ne pas céder à la malédiction. La résistance dépendrait fortement de la détermination mentale et physique de l'hôte.

Pour résumer, un mulouthrope est sous l'emprise d'une malédiction shamane, entretenue par les mulounes. Sa folie est liée à la Lune Poilue, située dans l'antre des mulous, qui est toujours pleine. Il devrait céder aux pulsions animales dès lors qu'il fatigue, ou subit des émotions trop fortes. Quelqu'un de faible, magiquement parlant, sera bien plus affecté, et aura du mal à ne pas se transformer, voire à sortir de l'état frénétique dans lequel il se trouvera dès qu'il ne tiendra plus.

0 0
Score : 422
Laurent13402|2016-04-14 01:06:23
Moi j'accepte un peu tout en RP tant que y'a une explication et que ça reste dans l'univers de Wakfu [...]

[Throll] Comme Naruto et DBZ ? rolleyes [/Throll] 
0 0
Score : 79

Sache que je suis pas le seul a avoir une force presque surhumaine et une vitesse assez ... Élevé , mais ce n'est pas le Débat

0 0
Score : 7274
Implication :

L'Implication est un mot que j'aime bien utiliser en parlant du RP, et s'impliquer, à mon sens, ne s'arrête pas aux simples réactions d'un personnage face à une situation. Je vais vous parler de la façon dont je m'implique, à titre personnel, dans mon RP. L'implication est au service direct de la cohérence. Plus on s'investit dans son rôle, plus il prend de relief, devient crédible, et surtout intéressant.

Premièrement, je m'implique en assumant mon personnage. Je met un point d'honneur à pouvoir prouver sa puissance et sa faiblesse. Force surhumaine et vitesse fulgurante ? Oké, si je veux que ça existe, alors ça doit être dans ma fiche de personnage, celle qu'on a dans à peu près tout RPG qui se respecte, que ce soit online, plateau, papier, ou Livre Dont Vous Êtes le Héros. Ma fiche de personnage, elle apparait dans avec la touche P. Je dois me donner les moyens d'avoir le rôle dont j'ai envie.

Je veux jouer un personnage puissant. Je suis lvl 200 avec un stuff de brute, 12PA/7PM, alors oui, ça colle. Je peux le jouer en RP car je peux le prouver. Je suis lvl 12 6PA/3PM, eh bien non, je ne peux pas jouer ainsi, car je suis incapable de jouer un personnage qui sera un Dieu dans le parc (coucou les amis) et se fera piner direct par le premier bouftou fougueux venu. Ceux qui ont connu mes personnages à leurs débuts, sur Aer ou ici, savent que si mon personnage se trouve face à un ennemi plus puissant que lui, il a de très grandes chances de se voir démonté s'il ne fuit pas. Je m'implique en assumant mon personnage du lvl 1 au lvl 200. Ca a tendance à se perdre drastiquement, mais sur un jeu où l'on peut xp gratuit, je considère qu'on n'a aucune excuse pour ne pas s'impliquer à ce niveau là. Car ce sont les règles du jeu. Je vois mal quelqu'un jouer à Warhammer sur plateau en disant "lol j'aime pas les jets de dés donc je fais autrement".

L'implication inclut la contrainte, l'effort et la recherche pour jouer le rôle que l'on veut. Qu'il s'agisse de développement psychologique du personnage, BG, comportement, connaissances à avoir pour le jouer en accordance avec son rôle, expressions utilisées, petits tics, petits habitudes, goûts et couleurs.. Avant de jouer mon forgeron sur Aer, j'ai pris le temps de me renseigner sur les procédés de forge et de manipulation des métaux, par exemple. Recherche, réflexion, boum, implication. Et surtout, cohérence.

Ensuite, pour vraiment me mettre dans la peau de mon personnage (ce que je n'appellerai pas exactement de l'implication, juste de réalisme), j'imagine simplement que je le joue en mode FPS. Je ne prend en compte que ce qui est dans son champ de perception. Ce qu'il peut voir et entendre, en restant réaliste, avec ses petites limites de simple personne.

Ces points se voient cependant relayés au second rang en cas d'event. Parce que.

Tout cela étant dit, j'vous cacherais pas que quand on bosse 80 heures par semaine et qu'on rentre à 21h, on a tendance à parfois oublier certains points et à favoriser le rp en off quand on peut. Mais généralement parlant, je m'efforce de respecter au maximum ce que j'ai dis plus haut.

Si quelqu'un voit dans tout ça une manière d'améliorer son RP, alors j'ai rempli mon objectif.

AJOUT :
En plus d'assumer mon personnage pour ce qu'il est, je m'implique aussi, dans la mesure du possible, dans ce qu'il possède; si je dis en didascalie que je donne 500 000 kamas à une personne, c'est que je le fais en échange. Si je dis que mon perso utilise une potion de rappel, c'est qu'il en a une dans son inventaire et que je l'utilise. Car c'est trop simple de s'inventer un objet pour se sortir d'une situation difficile ou ennuyeuse pour nous ou notre personnage, de s'inventer une fortune qui n'existe pas.

Le petit paragraphe ci-dessus s'applique, bien entendu, aux possessions qui existent IG. Car malheureusement, ils n'ont pas encore sorti l'item "Slip en soie motif moogrr". Et que la banque d'items IG ne peut pas prévoir toutes les situations. sad

AJOUT N° 2 (merci Neronn !)

Je m'implique également dans le build de mon personnage. Comment ai-je fait un build rp collant à mon perso ? Explications !
Certains d'entre vous le savent, Razielle a démarré sa petite vie pixellique en tant que Sram. Mais un jour, elle a favorisé les armes roublardes et a été déchue de ses pouvoirs. Cela dit, je voulais que son build soit cohérent avec cette transition, voici comment.
Qui dit Sram dit corps à corps, donc un minimum d'agilité et de goût pour la violence directe. J'ai donc fais un roublard corps à corps. Mer il é fou diront certains !
Razielle n'est pas une grande tacticienne, donc la branche feu était exclue d'office. Je me suis orienté vers Terre-Air. Oui, Terre-Air CàC. Peur de rien. Ce qui veut dire qu'elle se bat toujours à l'arme blanche et utilise la majorité de ses tirs à bout-portant. On change pas les bonnes habitudes.
Mais, les armes roublardes restent assez nouvelles pour elle; elle manque d'expérience. J'ai symbolisé ce manque en investissant d'abord largement plus mes points en Degâts Généraux, puis seulement quelques uns en dégâts spécifiques (mêlée pour ceux qui ça intéresse). En bonne ancienne Sram, elle sait où frapper pour faire mal. Full critique, direct.
Razielle veut être puissante et s'en donne les moyens, ce qui donne un stuff full légendaire + épique/relique.

Est-ce que ce build est viable ? Eh bien, étonnamment, oui. Gros coup de bol pour moi. Certes Razielle ne fera jamais autant de dégats qu'un roublard bomber-Pulsar qui utilise les passifs feu pour se booster, mais c'est normal, elle n'est pas assez expérimentée. Pourtant, je m'amuse beaucoup avec ce build atypique, et mes dégâts restent tout à fait corrects.
Et voila comment j'ai fais un build RP. Mais personne ne vous en voudra, je pense, si vous poussez pas le schmilblick à ce point. xD

Pour revenir sur les sensations et ressentis, en ne prenant que l'exemple cité (parce que fatigue, tout de même);

Il n'y a pas de règle, il ne peut pas y en avoir. Ou alors une seule, une unique, ma favorite; la cohérence.
Si mon personnage est timide et facilement impressionable, il sera intimidé par les personnes à forte stature, forte voix, comportement froid et tout le douditouti. S'il ne l'est pas, ou qu'il en a vu des centaines avant (car ce fut à la mode et ça le sera encore), eh bien soit il s'en foutra, soit il lâchera une remarque désinvolte et ça s'arrêtera là. La seule norme qu'il y a est la personnalité de votre propre personnage. Il n'y a que ça qui peut dicter ses réactions. Pas le fait que vous soyez potes hrp avec l'autre rôliste, pas le fait que quelqu'un d'autre soit d'accord ou non.

J'en ai vu qui, dans leurs didascalies, indiquaient que la température d'un endroit baisse à leur approche, ou que sais-je. Libre à vous de le prendre en compte ou non. De mon expérience, neuf fois sur dix, c'était juste pour attirer l'attention sur un personnage tr0d4rk en mode "notice me senpaï".

Tentatives d'amélioration du RP :

La question se répond à elle-même. Si on tente d'améliorer, même si on se viande au final, c'est une bonne chose. Rien de plus à dire sur ça.

Les shushus :
Je n'ai rien contre ceux qui essaient des choses différentes. J'ai connu un gars sur Aer qui jouait un Ange (rien que ça) et le faisait plutôt bien. J'en ai connu d'autres qui jouaient les gardiens de shushus et ça s'est moins bien passé.

A titre personnel, je suis loin d'être un assez bon rôliste pour m'aventurer à ce genre d'exercices, mais j'encourage ceux qui sont prêt à réfléchir sur ce rôle, le développer, l'assumer et le jouer en toute cohérence, à le faire. Le pire qu'il puisse arriver c'est que ça ne fonctionne pas. Ce n'est jamais grave. Le RP se renouvelle sans cesse par le roulement des personnages. Certains rôlistes que j'ai connu qui étaient dans l'incohérence et le pata à mon sens il y a quelques années, sont même devenus largement plus renseignés et cohérents que moi aujourd'hui (Et je dis pas que je suis une référence, oulala non).

Les Sans-Dieux :
Je n'ai rien contre non-plus. Parmi les Roublards, on en croise souvent qui n'accordent leur foi à aucun Dieu et s'en sortent plutôt bien, j'imagine que c'est pareil chez les huppermages, steamers ou nimporte quelle classe qui n'utilise pas une magie offerte par un Dieu, à son image, etc.

Cela dit, le terme agnostique me chiffonne; je trouve difficile de ne pas croire en les Dieux dans un monde comme celui du Krosmoz, où leur influence est clairement visible chez leurs disciples et parfois en dehors. Ils leur offrent des pouvoirs tangibles, parfois une apparence bien spécifique.
Ne pas accorder sa foi ? Bien sûr. Ne pas croire du tout ? J'pense qu'il faudrait être sacrément borné quand on a des preuves aussi évidentes (aka autres qu'un bouquin écrit il y a 2 000 ans et suivi par des gens qui ont un jour crâmé les chats, les maisons ou les femmes pour des prétextes fumeux).

Voila, je pense avoir dit tout ce que j'avais à dire, et je m'excuse sincèrement pour les très probables fautes.

Bon jeu et bon RP à tous biggrin

EDIT pour -Stain- : PvP RP ? Oulalah, mille fois oui !
0 0
Score : 29

Je suis a 3000000% avec tout ce que "ironwolf / Razielle" dit sur l'implication. Notamment à fond sur le coté "je suis fort mais un bouftou sauvage me fait la fesse".

Rien à dire de plus je + 1000000

Zae / Aëphyr 

0 0
Score : 493

Je trouve que de très bonnes choses ressortent de tout ce qui a été dit, notamment sur le poste de Razielle qui partage pas mal de mes idéaux au sujet du leveling/puissance irp, je vais pas enchérir car la situation a été très bien résumée. Pour les autres débats en cours, vous avez bien résumés également donc rien à ajouter non plus.

J'aimerai juste ajouter un sujet qui à matière à être mis sur la table, c'est l'implication du PvP dans les combats RP. C'est quelque chose dont j'aimerai débattre avec vous. Je place donc ce sujet dans la boite à idée en attendant son éventuel tour.

Bien à vous.

0 0
Score : 7274
-Stain-|2016-04-14 22:48:46


J'aimerai juste ajouter un sujet qui à matière à être mis sur la table, c'est l'implication du PvP dans les combats RP. C'est quelque chose dont j'aimerai débattre avec vous. Je place donc ce sujet dans la boite à idée en attendant son éventuel tour.

Bien à vous.

Voici mon avis pour te répondre smile

Le PvP RP, ceux qui ont déjà rôlé avec moi le savent; j'approuve, j'aime, je dis oui. Pour diverses raisons.
Déjà, les combats entre étoiles qui durent trois plombes ont tendance à m'ennuyer; j'ai déjà très peu de temps pour RP, alors si c'est pour en perdre les 3/4 avec ce genre de trucs... Non monsieur, non.
En plus parce que certains rôlistes (préférant la facilité une fois sur deux) en profitent pour jouer des personnages pétés et incohérents avec eux-même. On en connait tous, on en a tous déjà vu.

Et surtout parce que, putain de bordel, le PvP de groupe c'est fun en soi, mais alors du PvP RP, ooooh les enfants. Ca, ça c'est mes meilleurs souvenirs RP. A l'époque de la bêta où assumer son personnage était la norme, les PvP RP étaient légion. C'était génial, même moi j'ai adoré avec mon super Iop qu'a jamais dépassé le lvl 30. Une agression, un combat, n'a pas besoin de se finir dans la mort, le sang, les larmes et les blessures à vie. Se fritter, c'est cool. Un bon passage à tabac sert parfois de leçon bien apprise aux vaincus, et souvent de prétexte pour se remettre sur la tronche plus tard. Et ça permet de vivre des combats réalistes, en relief, dont vos personnages et vous-même vous souviendrez.

Evidemment, il faut rester cohérents; quand les PV de vos personnages atteignent 0, ça ne veut pas forcément dire mort. Ca veut dire qu'il est hors de combat, qu'il soit évanoui, ou en train de ramper sur le sol pour s'enfuir. Et là, des tas de choses peuvent se passer. Discours triomphant du vainqueur, vaincus qui se font vider les poches sans vergogne, JeanJean qui supplie qu'on lui laisse la vie sauve, les promesses désespérées, les menaces hargneuses, le teabagging et j'en passe.

Je suis 100% POUR le retour du PvP RP, en gardant en tête une chose; une défaite enrichit souvent un personnage bien plus qu'une victoire. Si quelqu'un venait à casser la gueule à Razielle en PvP, peut-être que ça la ferait redescendre sur terre et réaliser qu'elle n'est pas aussi puissante qu'elle le croit. Et peut-être, je dis bien peut-être, que la personne la battant trouverait des choses intéressantes dans son barda.

Le PvP est un incroyable potentiel de fun. J'aime pas le mot fun, mais il est court, donc ça passe.

Il peut se résumer à un simple passage à tabac sans grande conséquence. Nul besoin que les enjeux soient systématiquement la mort ou l'incapacité à vie, au contraire, ça décourage les joueurs qui craignent pour leur personnage, et c'est en partie, je pense, ce qui a mené à l'effacement du PvP RP. Ca, et la suppression de l'agression anyone/anywhere.
0 0
Score : 5008

Le souci, selon moi, c'est que le PvP n'est plus ce qu'il était, sur Wakfu.
À cette époque (Keur les Bananas pour le nombre de fois où Angel vous a sauté dessus.), l'ambiance était différente. Le level n'était pas aussi immense à avoir et incohérent (Aka mob cultistes level 10, et à coté un corbac level... 60. Et on se demande pourquoi.)

De même, je pense que le PvP RP serait bien plus prisé si les builds étaient fait par rapport au RP, comme pour ta roublarde Ironwolf.
En plus simple, augmenter les caractéristiques en fonction de celles de notre personnage RP (Il est bourrin en mêlée alors que c'est un crâ ? Go up les dommages mêlées.) et prendre les équipements qui l'intéresseraient IRP et non pas selon un build défini pour être le plus OP à la pulsar like. De même pour les deck de sorts, prendre des sorts par rapport au RP et non le ratio PA et utilité.
Ainsi, même si ce n'est que mon avis, je pense que le PvP RP serait bien plus acceptable pour tout le monde et également plus amusant. Du moins dans l'état actuel des choses, en croisant certains PvP, même en groupe, voir un gringalet en simple tenue roublarde IRP incapable de se battre selon son RP mais qui one-shot juste à coté... Cela ne donne pas très envie.

Et évidemment, comme dit par mon VDD, la mort systématique du personnage qui semble être une mode/fatalité à l'issu de chaque combat. Et cette peur de perdre son personnage, combiné à certains bloquages ("Je t'ai battu IG ton personnage peut plus fuir et je te laisse pas le choix") laisse une certaine apréhension.

Mais de ma vision des choses actuelle, les gens différencient bien trop l'IG de l'IRP pour leur personnage, pour ensuite l'utiliser uniquement en PVP quand le besoin s'en fait sentir. Il y a des cas contraires et j'en ai eu la preuve, mais c'est ce que j'ai observé de plus courant.

0 0
Score : 7274

Nouvel ajout sur mon build à mon premier post, merci Neronn, j'avais oublié ça aussi :p

0 0
Score : 493

Bon je voulais pas polluer les débats actuels en parlant de ça mais puisque vous avez mis le pied dans la porte, chargééééé !

Le PvP RP c'est effectivement, comme le dit également Razielle, mes plus beaux souvenirs rp de l'époque. Je me souviens avec mon petit Steamer de lvl 30, fraîchement intégré chez les Pirates Steamulants, l'équipage n'avait pas encore confiance en moi mais bon, BON SANG, vous ne savez pas ce que c'était le bonheur de se tenir fièrement au près de son Capitaine pour foncer dans la mêlée. Alors bien souvent je finissais déboulonné au premier round mais en gagnant en expérience, quand j'ai entendu les premières paroles d'un Capitaine qui était fier de moi, c'était vraiment le moment où je me suis sentis intégré. J'étais là encore debout à la fin du combat, mon petit lvl 70 avec devant moi des lvl 110 ( max à l'époque) de la Marine tous à terre face à notre robustesse !

En fait j'ai du mal à comprendre que les rôlistes rejettent autant ça. C'est une idée complètement faussée de croire que le lvl sera une conclusion quasi systématique des combats, non c'est FAUX, absolument FAUX ! Et je vais expliquer le pourquoi du comment en quelques points :

. 1er point, le leveling et la présence en jeu ( Je prendrai en exemple ma Guilde ainsi que la Cohorte pour expliquer plus clairement):

Aujourd'hui, moi Volkäne, Cra de lvl 136 entame son petit tour de garde, c'est le seul Homme disponible de l'Egide aujourd'hui à aller sur le terrain , il ne peux compter que sur ses bras. Le lvl 136 est un lvl satisfaisant qui peux tenir la dragée haute à nombreux, cependant face à plusieurs ça peut être compliqué. Et voilà donc là où le pvp rp prend tous son sens ! Imaginé donc que ce cher Volkäne se fait prendre dans une embuscade, paf, face à lui 5 Hommes de la Cohorte lvl 90 lui tombent dessus, bah notre cher Cra il va peut-être avoir du mal à s'en remettre, pourtant celui-ci à un lvl supérieur, mais les conditions rp, le manque de soutiens ont fais que le combat n'a pas joué en sa faveur. Le jour suivant, Volkäne reviendra avec ses troupes et la donne sera changée, mais on retient la victoire de la Cohorte.

. Second point, lorsque le rp réduis les facultés au combat:

. Volkäne, s'étant fais prendre en embuscade la veille, s'en est sortis avec quelques côtes fêlées, impossible pour lui de tenir convenablement son arc. Volkäne n'aura donc nul autre choix que de porter uniquement son Epée Chuchotée en tentant de fuir au possible ses agresseurs pour se contenter de tenir ses ordres. Dans ce cas mon personnage saura réduis à n'utiliser uniquement que son Cac en combat, sa puissance étant donc nettement amoindrie, l'opposant pouvant donc prendre l'avantage.

Voyez-vous le pvp RP offre des possibilités de combat bien plus infinies que le combat RP classique, on y gagne en clarté, en temps et aussi en logique, à la fin on aura souvent un gagnant/un perdant, de quoi alléger les conclusions et rebondir plus rapidement sur la suite des événements: prise de fuite, retranchement dans une autre zone pour reprendre son souffle et renvoyer les hommes encore viables dans la mêlée, envoyer le second groupe de combat qui patienter derrière tels des méchants dans Power Rangers de pouvoir à leur tour fracasser quelques gueules.

Non vraiment c'est la meilleure option, puisque d'un, qu'importe ce que vous croyez, vous serez plus proche de votre personnage, serait certainement plus fier de lui lorsqu'il gagnera la victoire et mois frustré lorsque l'opposant lui dérobera. Cela créera une tension telle que désormais chaque combat se fera de manière raisonnée, savoir si nous avons bien le nombre d'alliés nécessaires disponibles sur place pour pouvoir prétendre casser des gueules, éviter les coups fourbes, un proche qui se ligue contre nous en plein combat, des retournements de situations imprévues, une guilde alliée qui débarque en trombe et fais fuir le soutiens adverses, tous ça dans un combat réel où l'action se déroule dans l'instant T et une action claire, non pas envahie par des centaines de bulles comme on e au à la dernière bagarre génerale dans le Parc, c'était incompréhensible pour tout le monde.

J'aurai encore des tas d'arguments pour appuyer mes propos mais je m’arrêtai là pour cette fois. Ne voyez pas le pvp rp comme la raison pour laquelle votre personnage bas lvl n'aura aucune chance de se démarquer, beaucoup de choix s'offrent à vous en pvp rp et non pas le simple fait de spammer ses sorts dans la première cible à portée.

Razielle, sur ses bonnes paroles, où les autres, si vous avez quelque chose à ajouter, la place est libre !

0 0
Score : 253
neronn2|2016-04-15 11:42:19
Le souci, selon moi, c'est que le PvP n'est plus ce qu'il était, sur Wakfu.
À cette époque (Keur les Bananas pour le nombre de fois où Angel vous a sauté dessus.), l'ambiance était différente. Le level n'était pas aussi immense à avoir et incohérent (Aka mob cultistes level 10, et à coté un corbac level... 60. Et on se demande pourquoi.)

De même, je pense que le PvP RP serait bien plus prisé si les builds étaient fait par rapport au RP, comme pour ta roublarde Ironwolf.
En plus simple, augmenter les caractéristiques en fonction de celles de notre personnage RP (Il est bourrin en mêlée alors que c'est un crâ ? Go up les dommages mêlées.) et prendre les équipements qui l'intéresseraient IRP et non pas selon un build défini pour être le plus OP à la pulsar like. De même pour les deck de sorts, prendre des sorts par rapport au RP et non le ratio PA et utilité.
Ainsi, même si ce n'est que mon avis, je pense que le PvP RP serait bien plus acceptable pour tout le monde et également plus amusant. Du moins dans l'état actuel des choses, en croisant certains PvP, même en groupe, voir un gringalet en simple tenue roublarde IRP incapable de se battre selon son RP mais qui one-shot juste à coté... Cela ne donne pas très envie.

Et évidemment, comme dit par mon VDD, la mort systématique du personnage qui semble être une mode/fatalité à l'issu de chaque combat. Et cette peur de perdre son personnage, combiné à certains bloquages ("Je t'ai battu IG ton personnage peut plus fuir et je te laisse pas le choix") laisse une certaine apréhension.

Mais de ma vision des choses actuelle, les gens différencient bien trop l'IG de l'IRP pour leur personnage, pour ensuite l'utiliser uniquement en PVP quand le besoin s'en fait sentir. Il y a des cas contraires et j'en ai eu la preuve, mais c'est ce que j'ai observé de plus courant.
Cela voudrait dire que le BG et l'échelle de puissance doit être fait en fonction du niveau du personnage, auquel cas, beaucoup de problème seraient alors réglé sur le combat rp, je plussoie, mais encore faut il le mettre en oeuvre.

M'enfin, je dit ça, mais je le tente déjà avec Astry'cha.
0 0
Score : 7274

Rien à ajouter. J'approuve d'autant plus. biggrin 

0 0
Réagir à ce sujet