FR EN ES PT
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[HRP][Pense-bête]Les cinq factions du monde des Douze.

Par neronn2 28 Décembre 2015 - 15:36:17
Les cinq factions du monde des Douze.

Bonsoir ou bonjour à tous ! Je ne présente pas ce post par prétention, mais simplement par but d'information, pour les rôlistes, ou même pour tout les joueurs s'intéressant au BG du jeu. Je vais ici présenter les factions les plus importantes du jeu, au nombre de cinq, tout en expliquant leurs rôles, leurs membres...
Mais sans plus tarder, commençons !

Le chaos d'Ogrest a fait un grand nombre de victimes. Un monde changé à jamais, des terres perdues, englouties sous les eaux, des espèces éteintes, le monde des Douze a subit son plus grand bouleversement, et cela à cause de l'amour d'Ogrest pour une poupée sadida...
Mais pour les survivants, tout n'est pas noir ou blanc, le chaos n'est pas juste un cataclysme sans précédent. Punition pour certains, preuve de faiblesse des Dieux pour les autres, chacun a son propre avis sur ce fameux chaos. Parmi ces hommes, des causes se sont unies, et ont peu à peu fait parler d'eux, obtenant un nom, un symbole, une réputation, puis une histoire.
Ces causes sont au nombre de cinq, cinq factions différentes, luttant dans ce monde.

Le Culte d'Ogrest.

Détruire. Brûler. Piller. Exterminer. La destruction est la raison de vivre des membres du Culte d'Ogrest. Un seul objectif pour eux, provoquer une nouvelle apocalypse, une bonne fois pour toute. Pourquoi ? Pour renverser les dieux, les hommes... Pour un monde meilleur ? Non, simplement pour la cause de la destruction. Un seul réel dieu pour eux, Ogrest. Érigeant des monuments en son honneur, et sacrifiant sans compassion, le culte d'Ogrest est comparable pour ses ennemis à une folie meurtrière. Implanter des monstres, des abominations sont pour un succès, encourager les délits, les cruautés une évidence. Le pouvoir va de pair avec leur violence, une passion brûlante habitant leurs cœurs.
Le symbole de la faction, étrangement plus doux, est une larme, symbolisant le déluge d'Ogrest, provoqué par ses pleurs.



Les membres du Culte d'Ogrest se nomment les cultistes d'Ogrest, ou cultistes pour certains raccourcis.
L'impact sur le monde actuel, est simple à deviner, destruction, déséquilibre de l'écosystème, un brasier consumant sans distinctions tout sur son passage.
Les personnes désireuses de les rejoindre sont le plus souvent des fous, pour les autres, des personnes convaincu, formatés par les cultistes, des adeptes du stasis, des bandits, riktus... Tout ceux qui provoquent le mal.
Pour les trouver, c'est assez simple, il faut aller dans l'endroit le plus mal famé d'Astrub, les égouts, puis trouver une entrée très peu discrète à l'allure menaçante. Prenez garde cependant, seuls les partisans sont les bienvenus...
L'université immatérielle contient un livre sur ces derniers, disponible aux bontariens, huppermages ou à tout ceux s'intéressant au papier.


Les Sœurs de Dathura.

Pour les Sœurs de Dathura, l'histoire n'est pas simplement l'amoureuse d'Ogrest morte et des larmes de chagrins. Pour elles, cette poupée avait des désirs de puissance, et l'a trahie, le résultant étant sa prétendue mort. Mais les sœurs sont persuadés que Dathura erre dans les abysses, coiffée du grand bousier cosmique, le symbole de la puissance des Dofus, gagnant de cette même puissance au fur et à mesure, et son retour ne saurait que trop tarder...
Pour les membres des Sœurs de Dathura, cette dernière est la seule à pouvoir vaincre Ogrest, et à rétablir l'équilibre dans le monde. Elles se pensent proche de la poupée sadida, d'où le sobriquet de "sœurs".
Concernant les activités des sœurs, les actions peuvent être discrètes, voir fantôme, tout comme elles peuvent s'avérer cruelles et terroristes, tentant de convertir de nouvelles recrues, la mort planant en cas de refus, ou de piller les ressources des autres factions, ou même d'habitations isolées. Ces actions peuvent être aussi rares que soudainement constantes. Le culte des Sœurs de Dathura est cependant radical, car au delà de s'opposer à Ogrest, les dieux sont les ennemis des sœurs.
Concernant leur influence sur le monde actuel, il est assez important. Beaucoup de beaux parleurs incapables, mais aussi d'activistes présentes, les opposants sont rapidement mis à mal. Préférence pour le stasis plus que le wakfu, les sœurs ne sont pas cependant uniquement d'un coté ou de l'autre. Cependant pour les rejoindre, il faut être une femme, ou un homme digne de confiance, et cela est rare...
Le symbole des Sœurs de Dathura est pourpre, une poupée cassée pour symboliser la chute de Dathura lors de sa trahison.



Pour entrer dans le quartier général des sœurs, il faut encore une fois aller dans les égouts, et chercher un rideau rouge. Le traverser mène directement au QG. Cependant, il existe une deuxième entrée, dans une maison proche du parc des namoureux, sûrement prévue pour les actions rapides. La maison possède une trappe, relié à un tunnel menant directement au quartier général.
Comme les cultistes, les soeurs ont piqué l'intérêt des écrivains, comme le montre ce livre :


Les disciples d'Otomaï.

Faction emblématique, les disciples d'Otomaï sont avant tout des scientifiques, des scientistes, mais pas des amateurs de science-friction. Pour eux, le chaos n'est pas dû à un ogre pleurant dans une montagne avec ses petits œufs, mais par une utilisation excessive d'énergie magique et d'actions des créatures et de la population du monde des Douzes. Pour eux, tout s'explique de façon logique, avec une formule, un algorithme, et une fiole.
Les disciples d'Otomaï sont des rationalistes, et considèrent avec mépris les autres factions possédant des superstitions de leurs point de vue.
Ils se réunissent en secret pour débattre de l'origine du cataclysme, fabriquant des objets et appareils toujours plus étranges.
Toutefois, cette faction est aussi l'une, voir la plus sympathique de tous. Ils cherchent à résoudre les problèmes pour le bien de tous, veulent établir un Âge de Raison, et leurs alliés n'hésitent pas à vanter les bienfaits de la technologie (et non plus technomagie !). Certains membres sont mêmes des trésors de bonté, d'humilité et d'intelligence. Toutefois, leur foi en la "scientomagie" et la Raison avec un grand R, les empêchent parfois de comprendre la vision plus exaltée des autres factions.
L'impact sur le Monde des Douze est à plus long terme pour cette faction. À la fois pour le futur et le présent, autant wakfu que stasis, pour réaliser au mieux leurs expériences. Ils cherchent à avoir un réel impact sur le monde.
Le symbole de cette faction est le gris acier, et le rouage, sûrement un symbole poussé que tout événement est lié à une série d'action, comme un rouage dans un mécanisme.



Pour les trouver, certains pensent aux campements de chasseurs, mais il est très probable que les disciples d'Otomaï voyagent beaucoup pour éviter les problèmes. Fréquentez les endroits réputés pour érudits, les salles de botaniques, les écoles, et peut-être en trouverez-vous un, ou plusieurs. Pour les rejoindre, ou non.

Ceux qui marchent.

Ceux qui marchent sont les premiers à avoir exposé le concept universel du Wakfu. Pour eux, le chaos est le résultat du Krosmoz pour rétablir l'équilibre dans le Monde des Douze. Ils sont également les premiers persuadés que le Krosmoz dispose de son équilibre même dans le chaos, sous la forme du Wakfu (Et la stasis).
Ceux qui Marchent sont résolument neutres et n'interviennent que très rarement dans des conflits armés. Vraiment très rarement. Ils prônent le fait de ne pas intervenir. Pour eux, les factions ont un peu tord, et un peu raison, elles participent seulement à un équilibre global.
Ceux qui Marchent sont indépendants et libres, et sont à la recherche du wakfu, n'hésitant pas à voyager pour suivre leur voie, et progresser. Ils peuvent échanger avec les gens de passage selon leurs intérêts. Étrangement, ils se retrouvent souvent en groupe ayant des points d'intérêts similaires, se rassemblant et se séparant au gré de leurs besoins.
La plupart des écrivains, sages et conseillers, après le Chaos, étaient de Ceux qui Marchent. Ces derniers ne prenant parti pour aucune faction, ils sont eux-mêmes devenus une faction.
L'impact sur le monde de ceux qui marchent est immédiat, car ils cherchent constamment à établir l'équilibre, régulant la faune, la flore, se débrouillant pour que tout se maintienne équitablement. Ils ne semblent cependant pas vouloir intervenir avec le futur, laissant le temps s'écouler.
Le symbole de cette faction est l'azur, sûrement en référence au Wakfu, et une boussole.



Pour les trouver, il faut avoir de la chance, ou fréquentés des lieux réputés comme pour les disciples d'Otomaï. Cependant, au vu des événements récents, il ne serait pas étonnant que la plupart des nouveaux huppermages soient de Ceux qui Marchent.
Actuellement, le seul repaire connu de Ceux qui Marchent est situé dans les archives secrètes de l'almanax. Le lieu appartient à Ceux qui Marchent, et sert d'archives pour la faction.

Les dernières Sentinelles.

C'était mieux avant.
Selon eux, ils sont nés de la frustration du Monde de ne pas pouvoir reprendre le contrôle de la réalité.
Ils défendent férocement les Dieux et les mortels, et s'opposent à toute influence d'Ogrest ou des fanatiques. Ils chérissent l'ancien monde, le vantant dans leurs écrits et mythe comme une version idyllique du monde actuel.
Les dernières Sentinelles sont organisées, caserne, hiérarchie stricte, réseau d'informateur, ils œuvrent pour le rétablissement d'un Âge d'Or mythique, et n'hésitent pas à attaquer de façon préventive tout groupe reniant ses origines du passé, insultant l'Âge d'Or, ou trop enclin au progrès comme de certains disciples d'Otomaï.
Bien que les intentions peuvent paraitre louables, nombreux sont ceux qui craignent un excès et une radicalisation de la faction, contrôlant les faits et gestes pour le "meilleur des mondes".
Les dernières sentinelles construisent souvent des places fortes ou caserne pour organiser leurs actions. Cette faction s'opposant à toute forme d'influence d'Ogrest, elle peut aussi s'attaquer aux sœurs de Dathura à l'occasion, prenant les devants et attaquants de façon "préventive" les rassemblements supposés de cultistes, usant de violence et souvent de généreusement. Elle disposent alors d'un grand réseau d'informateurs, personnages publics ou anonyme, notables des cultes, disséminés aux quatre coins du Monde connu, peut-être même votre grand frère.
Pour l'impact sur le monde, ce dernier est facile à imaginer, cherchant à tout contrôler... La fin justifie les moyens, alors presse, politique, gardes, Nations, les autres factions... Tout doit être sous leurs emprises.
Ironiquement, le symbole de la faction est un œil stylisé semblant surveiller, et la couleur est doré, symbolisant l'Âge d'Or tant voulu.


Pour les trouver, malgré tout, n'importe quel place forte peut suffire avec un peu de chance, et de courage. Même discuter avec des gardes, peut mener à eux.



Si vous prêtez attention aux cultistes, vous pourrez également les entendre se plaindre des Dernières Sentinelles. Les conflits ne sont sûrement pas rares entre ces deux factions.

Le mot de la fin.

Et voilà, c'est la fin du sujet ! J'espère que celui-ci vous aura été agréable, n'hésitez pas à apporter une remarque ou une corriger une faute, et à vous en servir ! Les sources pour ce post ont été les livres disponibles ig sur les factions, et le tout a été actualisé avec les mises à jours du jeu et autres ajouts au BG.
3 0
Réactions 12
Score : 1741

Aussi, tiens, au passage, vu que c'est d'actualité.

Le repaire de Dathura appartient aux sœurs de Dathura, comme le repaire des Cultistes qui appartient aux cultistes ou les camps d'Otomaï qui appartiennent aux disciples d'Otomaï.

Je vous en prie, ne nous sortez pas l'argument: "Le repaire est déserté".
Si vous laissez votre HM pendant quelques mois et vous revenez et vous vous rendez compte qu'il a été revendu aux enchères sans votre permission, vous auriez les boules, non?

Ankama a décidé de ne pas mettre un PnJ, d'accord, mais c'est peut-être à nous, rôlistes, de rendre le lieu intéressant en créant un groupe de Sœurs de Dathura? Et peut-être, on pourra rendre le RP à Astrub plus varié?

4 -1
Score : 1077

Sur ces mêmes factions, il y a ça qui a été fait il y a déjà un moment !

1 -1
Score : 1741

Et?

Comme l'a dit l'auteur du sujet, les informations ont été tirées des livres qu'on peut acheter pour 5 kamas chez l'Hibou des nations, dans le quartier Général des Nations, accessible par bateau depuis le premier pont marchand.

D'accord, une page a été faite sur l'ancien site de Wakfu World à ce sujet, très bien, tu as fait tes recherches et je t'applaudis.

Maintenant, qu'est-ce que tu veux apporter à ce sujet?

1 -1
Score : 5008

Mise à jour du sujet ! Après un don d'image, merci encore, je peut rajouter quelques un screenshot indiquant l'existence des dernières sentinelles (L'idée n'a pas été oublié il faut penser).

0 0
Score : 113

J'emprunte ce compte, pour signaler un up du topic et une mise à jour de ce dernier, merci à ceux qui m'ont aidé pour la collecte d'information, afin d'en faire une banque... d'informations.

0 0
Score : 469

Personnellement, c'est une piste du background que je trouve très intéressante !
Et c'est dommage qu'elle ne soit pas plus exploitée (si on met de côté les Soeurs de Dathura, bien que je ne les ai jamais vu IG).
As-tu eu accès aux sources du Dofus Mag également ? Je ne suis pas sûre que cela apporte grand chose de plus, cela dit je ne me souviens plus exactement du contenu de l'article à ce sujet, étant donné qu'il doit daté des premiers numéros...

0 0
Score : 5008

Bonsoir, et merci pour ton message !

Alors, oui, j'ai eu accès aux Dofus Mag. Dans celui auquel tu fais référence, la page dédié aux factions contenait les mêmes textes que ceux des livres IG, si ce n'est la promesse d'y intégrer IG des rapports/lieux, et que cela était avant tout pour le RP et les rôlistes.
Il est vrai que cela est assez dommage, surtout que certaines guildes peuvent appartenir à telle ou telle faction, mais j'ai été agréablement surpris de voir que certains avaient tenté de reprendre les factions, que ce soit les Soeurs actuellement, ou en 2012, avec les Disciples d'Otomaï (Je te passe le coucou.)
Mais après tout, inutile de vouloir les forcer, si mon topic peut déjà en renseigner certains sur les factions qu'Ankama avait prit un soin à élaborer, bien trop oubliés pour d'autres, j'en serai ravi.

0 0
Score : 315
les rassemblements supposés de cultistes, usant de violence et souvent de généreusement
pas bien compris cette partie, souvent de généreusement ?

Sinon y a de la matière à faire un super RP là dedans mais d'un autre côté je trouve qu'on a ptet moins de moyens que le RP des nations (pour lesquels on a des ailes, des QG etc.. )

D'autant plus que la zone d'Astrub empêche les agressions :/
0 0
Score : 5008

Bonjour, et merci pour tes remarques !

Pour la phrase, il faut en fait enlever le "de" qui est en trop, c'est "usant de violence et souvent généreusement", ce qui veux dire qu'ils ne se gênent pas, pas de réelle retenue.

Pour le RP, les ailes n'existent plus dans Wakfu, et il y a cependant bien d'autres moyens de s'attaquer lorsque les zones ne le permettent pas. On peut en effet faire des défis amicaux, ou le régler avec des *, le descriptif dit par certains. Les possibilités sont nombreuses !

Merci encore pour ta réponse !

0 0
Score : 1866
roubikku|2016-03-14 15:48:16
les rassemblements supposés de cultistes, usant de violence et souvent de généreusement
pas bien compris cette partie, souvent de généreusement ?

Sinon y a de la matière à faire un super RP là dedans mais d'un autre côté je trouve qu'on a ptet moins de moyens que le RP des nations (pour lesquels on a des ailes, des QG etc.. )

D'autant plus que la zone d'Astrub empêche les agressions :/
Halala, y'a quelques années les agressions dérangeait personnes, qu'elles soit RP ou non :C
0 0
Score : 1900

C'est bête, c'est court mais y'a toujours les membres du culte d'Ogrest qui mentionnent toujours les dernières sentinelles lors du challenge à Astrub. Après bon, vous me direz que ce n'est pas nouveau.

0 0
Score : 5008

@Lenile : Je pense qu'il parle des agressions IG, devenues impossible à Astrub. Mais il est vrai qu'auparavant, ce n'était pas le cas, pour le meilleur comme pour le pire.

@Arfonaz : Ajouté ! Merci pour l'information, même si elle semble dater, elle permet d'ajouter à l'influence de la faction.

0 0
Réagir à ce sujet