FR EN ES PT
L'aventure principale de WAKFU se poursuit dans ce quatrième chapitre de la quête des nations. Cette fois, la lumière brille sur Brâkmar. Ou devrions-nous plutôt dire, les ténèbres... Découvrez-en plus sur cette quête à venir dans la mise à jour 1.48 dans ce devblog !

« Ah Brâkmar ! Sa bonne odeur de soufre, ses ruelles malfamées et ses impasses coupe-gorge. Sa faune urbaine des plus colorées et des plus incisives... La nation où le taux de natalité n'a d'égal que le taux de criminalité !
 
Tellement de merveilleux souvenirs de jeunesse...
 
Vous êtes certainement de Brâkmar pour venir dans ce bouge, et pourtant je parierais vous n'avez pas connu ma Brâkmar comme je l'ai fait, alors que je n'étais encore que le jeune Renémille. Aujourd'hui, tout semble identique à autrefois en surface, mais la réalité sous cette magnifique couche de corruption et de violence est tout autre. Les complots s'externalisent, la politique prend le dessus et les lois se multiplient... Foi de Lebbocq ! Que devient la pure tradition brâkmarienne ?
 
Mais je m'égare.
 
Je suis ici pour gamberger sur un tout autre problème. Oui, j'ai commis une faute. Mais ce fut en toute mauvaise foi, et dans le seul but de me faire un bon bénéfice ! Comment aurais-je pu savoir ce qu'était cette petite boule de métal ? Un collectionneur est prêt à payer le prix fort, pas de problème ! Je monte le prix et le fais passer à la caisse. L'archaologie sert à cela après tout, non ? Apporter à ceux qui le veulent des fragments du passé, à bon prix bien entendu. En tout cas, c'est comme ça que l'on fait, nous, à Brâkmar.
 
Oui, et c'est ce que j'ai fait. On ne peut pas dire non à une énorme bourse de kamas, surtout si c'est en échange d'un vulgaire bout de métal ancien non identifié et sans fonction connue ou apparente... D'autre part, à cette époque j'en avais bien besoin, de ces kamas.
 
Cependant, ce qui m'a définitivement convaincu ce jour-là de procéder à la transaction, c'est la stature de mon client, et pas uniquement celle de son porte-monnaie. Quand on se retrouve face à ce genre de personne, on reste dans ses petits souliers, on choisit ses mots, on ajuste ses tarifs.
 
Car ce client n'est autre que le célèbre et imposant Charles-Aigri de la Vileardente.
Oui, le magnat de l'industrie brâkmarienne.
Oui, le fondateur et directeur de l'usine Sidimotes & Co.
Oui, l'ingénieur de génie qui a participé à la conception et à la création du résorail de notre noire cité.
Oui, l'homme qui s'est investi personnellement et financièrement dans la reconstruction de notre grande Brâkmar.
Oui, le héros de guerre, qui a combattu lors de l'épuration des Landes de Sidimote pour chasser les Ouginaks rebelles et éviter l'invasion des lavalarves.
 
Un Ouginak hors normes... un vrai Brâkmarien. Un homme de poids qui a ses entrées dans les hautes sphères. Par ma bourse rebondie ! Il a même sa propre milice !
 
Il ne nous sera pas facile de récupérer notre orichalque, je vous le dis… Et je ne peux pas perdre la face devant Jenry Hones Jr. Jamais de la vie !
 
Mais voilà que je m'égare à nouveau...
 
Parlons plutôt de vous, que venez-vous faire dans cette taverne ? Vous êtes...? ... la serveuse... LA SERVEUSE !
 
Qu'est-ce que...?! Je prendrai un lait de bambou, une Cuvée du Trool Matinal, bien raide.
 
Quoi ? Ne restez pas bouche bée, comme un Bernardo dé la Carpett ! Filez, et qu'ça saute ! Oh ! Et j'espère bien avoir une réduction sur ma note, avec tout le temps que j'ai perdu à m'assécher la bouche en vous parlant ! Ne vous attendez pas à avoir un pourboire... »
 

Charles-Aigri de la Vileardente à l'époque de sa victoire contre la Rébellion de Sidimote.
 

La Quête des Nations - Chapitre 4

 
L'aventure principale de WAKFU MMO revient avec le quatrième chapitre de la Quête des Nations. Certains d'entre vous l'auront compris : au programme, une visite en profondeur dans les entrailles de Brâkmar. Rien ne vous sera épargné – mensonges, magouilles, coups bas, corruption, ruelles sombres à flanc de cratère... Il va falloir vous fondre dans la masse et parfois jouer des coudes pour arriver à obtenir ce que vous voulez de la part de ce mystérieux et impressionnant industriel.
 
Heureusement pour vous, Renémille Lebbocq sera là pour vous guider dans cet antre du vice que sont les bas-fonds donnant accès à l'usine de Charles-Aigri de la Vileardente. Mais votre mission peut-elle vraiment être aussi simple ? Trouver un patron dans son usine, et lui proposer de lui prendre un objet qu'il a acheté il y a plusieurs années...
 
C'est peu probable, et votre instinct d'aventurier semble vous indiquer qu'une ombre bien plus grande pèse au-dessus de Brâkmar... Et si cet imposant personnage qu'est Charles-Aigri n'était pas le plus gros de vos soucis ?
 
À vous de lever le voile sur ce mystère, tout en croisant les doigts pour que ce ne soit rien de trop grave. Mais attention ! À Brâkmar, tout est possible – n'oubliez pas que cette ville est supposée avoir été fondée par les démons et être sous la protection d'un shushu des plus célèbres : Djaul, le protecteur du mois de descendre. Et bien qu'il n'y ait quasiment plus aucun shushu en liberté dans le Monde des Douze, cette ville restera toujours un refuge pour les êtres les plus vils...
 
Le chapitre 4 de la Quête des Nations est un contenu comprenant :
 
  • une quête de niveau 35 et plus en 3 parties, faisant suite au chapitre 3 de la Quête des Nations (prérequis obligatoires)
  • une visite dans un quartier comme un autre de Brâkmar (c'est-à-dire malfamé bien sûr !)
  • de nouveaux personnages brâkmariens pure souche hauts en couleur
  • un donjon aventure majestueux
  • une nouvelle panoplie 9 pièces de héros : la panoplie du Héros endurci
  • des décorations de Havre-Sac, des titres, plein de récompenses à débloquer ou à acheter au croupier du donjon
  • et bien sûr, le troisième et dernier orichalque, qui vous ouvrira les portes du chapitre final dans une prochaine mise à jour !
 
Rendez-vous dans les Landes de Sidimote pour repartir à l'aventure dès la sortie de la mise à jour 1.48, « Nouveaux jours à Astrub ».
 
Catégorie: Background
Juniior25 12 Septembre 2016 16:30
Yeah ! Pile quand je fini d'avoir la seconde orichalque biggrin

Et j'ai une question aprés avoir fait un tour dans la béta les bouftou chef de guerre vont vraiment nous sonnée aussi facilement ?
Eliaoo 12 Septembre 2016 17:23
Sympa ce dessin. C'est dommage de ne pas voir ce genre d'éléments immersifs directement en jeu. Pourquoi pas une interface s'ouvrant lors de notre première rencontre avec Charles, à la manière d'une véritable cinématique ?
Quoique dans la mesure où il est censé s'agir de Charles plus jeune et non de celui qu'on rencontre...Et pourquoi pas un tableau accroché au mur de son bureau et consultable par le joueur, qui, lorsque l'interface s'ouvrirait, aurait devant les yeux ce dessin ?
thermo-puissance 12 Septembre 2016 17:49
euhhh j’espère que la futur classe ouginak n'est pas proche au style de Charles-Aigri de la Vileardente, parce que la coté charisme la classe serait très peu apprécier je pense xD
[RyF] 12 Septembre 2016 17:49
Bonjour Eliaoo,

Je pense que tu n'es pas supposé parler de choses vues dans la BETA sur ce message de news ;-)
Ceci dit, dans la BETA si tu es observateur, tu verras que le portrait est dans le bureau - nous avons déjà prévu de le rendre interactif, ce qui rejoint ta suggestion =^__^=

Bonne journée et bon jeu.

[RyF] 
spardatorus 12 Septembre 2016 18:30
VIVE BRAKMAR !!!!!!
krozour 12 Septembre 2016 19:03
Aurais-je bien lu ? Le chapitre suivant sera le final ? *-* YES !
Erwan-imal 12 Septembre 2016 19:18
Tout cela m'a l'air fort intéressant.
Lemon-king 12 Septembre 2016 19:19
Nn c est pas le final
SirJauneDeau 12 Septembre 2016 19:27
Ouginak.. j'ai un slot de perso vide qui attend.
Refonte d'Astrub, qui à l'air prometteuse.
Mais, car il y a toujours un mais; la quête des nation touche presque à sa fin.
De nouvelles quêtes d'aventure en perspectives, pour des tranches de lvl plus élevé ?
pteabv 12 Septembre 2016 20:04
je paris que charle -aigri a des garde cu corps je dirai des shushus sacher que je n'est pas vu la béta